Tunisie : le bilan s’alourdit à 66 morts

zineelabidinebenali.jpgLa Fédération internationale des ligues de droits de l’homme fait mention de 8 personnes tuées dans la nuit de mercredi à jeudi à Tunis, malgré le couvre-feu instauré par les autorités.

 Un couvre-feu a été instauré mercredi de 20h à 5h30 dans la capitale et sa banlieue après des troubles dans « certains quartiers » de Tunis, où l’armée était déployée.

La présidente de la FIDH, Souhayr Belhassen, a affirmé, jeudi 13 janvier, détenir une liste nominative de 66 personnes tuées depuis le début des troubles en Tunisie mi-décembre, dont 8 dans la nuit dans la banlieue de Tunis, dénonçant « un massacre qui continue ».

« Nous avons une liste nominative. On a recensé 58 morts depuis le début des troubles, hors Tunis. On vient de recevoir confirmation de 8 morts et 50 blessés dans la nuit dans l’agglomération de Tunis », a déclaré Souhayr Belhassen.

« C’est un massacre qui continue. La priorité des priorités aujourd’hui est d’arrêter ce massacre », a-t-elle ajouté. AFP

Commentaires

  1. mess dit :

    la liberté ne s’acquier que par le combat,dans tou les pays arabes il y a eu depuis toujours la dictature,voila comment que ça se passe dans les pays ou régne la coruption et l’injustice et la répression a la folie sans étre juger ni comdamner,vive les hommes et femmes tunisiens qui ont fait façe au dictateur ben ali et ses despotes.puis dieu vous accorder la victoire,les algériens vont se réveillés ?????????ou ils sont tous des corompus et laches a part la jeunesse.

  2. Anonyme dit :

    Bouteflika a avoué, à plusieurs reprises, qu’il ne faisait pas confiance aux médecins algériens pour lui faire une injection.
    Selon certaines sources, il aurait géré les derniers événements uniquement avec ouled bledeh Hamel et Ould Kablia. L’ANP, avec laquelle il est en guéguerre depuis plus d’une année, a été écartée sur le conseil de « l’amie » de Zerhouni, Madame Alliot-Marie, ancienne ministre de l’Intérieur et actuelle Ministre des Affaires Etrangères et Européennes de la France.
    C’est elle qui aurait conseillé à Zerhouni d’utiliser la méthode de la police francaise, qui infiltre les manifestations avec des policiers casseurs pour discréditer les grèves et exposer leurs organisateurs aux critiques et à la colère des populations locales, victimes de ces policiers-casseurs.
    C’est pour cela que la police anti-emeute algérienne, qui est toujours prompte à tabasser les manifestants quels que soient leur leur àge ou leur statut, n’a pas chargé les casseurs qui étaient en fait leurs collègues.
    Les vrais manifestants pacifiques ont été cueillis chez eux, après les manifestations, grace aux films vidéos enregistrés.
    Madame Alliot Marie s’est d’ailleurs dévoilée en proposant, hier, à l’Algérie et à la Tunisie un coopération en matière de lutte contre leurs peuples révoltés par l’injustice.
    A suivre…..

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

  3. Raveh dit :

    … La France donne le « là » et détermine la politique maghrébine de l’Europe,celle du soutien aux Régimes tueurs et destructeurs. Celà équivaut à la « vengence postume du colonialisme » : ce qu’elle n’a pas pu détruire par le passé,elle est en train de l’achever aujourd’hui. Et de surcroit par des « mains » indigènes, celles des Généraux, ex-serviteurs zélés dans les Corps expéditionnaires. Ces tortionnaires sont dans les pas des colons, dans leur peau, ils poursuivent l’ « oeuvre coloniale » : les ratissages, les bastonades, la torture, les disparitions, les assassinats, la rapine, les spoliations et délapidations…

    … Le soutien politique, médiatique et sécuritaire de La France n’est pas « gratuit » : ces Régimes dictatoriaux octroient des avantages en nature, des subsides en liquide, des vacances au soleil, villas somptueuses
    et des financements conséquents pour les Personnalités , Partis, Parlementaires, Espions et Médias de l’Héxagone. Ces « cadeaux » ou commissions et retrocommissions sont issues des fausses factures et surfacturations sur les centaines de marchés par an. Général-bananes ,
    Général-café, Général-voitures foutues, ces mafieux ravitaillent le marché algérien depuis la France, après avoir incendié et fermé les unités locales de production industrielle, et mis en friches ou en jachères les plaines, convoitées à coups de massacres (1996-97)….

    … Tant qu’ils ont le soutien de La France, la manne finnacière qui découle de la rente pétrolère et gazière, les corps de répression à leurs dévotion, les médias aux ordres, les faux opposants, les pseudos démocrates, des micros-partis instigués dans les bureaux de la SM-DRS, des fantoches sponsorisés et mis en scène par les Maitres de la Gestapo locale….les Généraux vont poursuivre la guerre contre le peuple .

    …Seul un Front oppositionnel porté par des personnalités et des mouvements « autonomes et indépendants » pourra renverser la tendance !

  4. rochdi dit :

    les tunisiens sont en train de nous donner des leçons de courages d’homme ayant des couilles aussi solide que les tunisiens et faisant deguerpir ce regime fait d’une poignée de dictateurs …RDV samedi et faisant comprendre qu’on est des laches comme le systeme nous laisse entendre …

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER