Tunisie: Vers un gouvernement de coalition

tunisie1.jpgMoins de deux heures après avoir prêté serment, le président par intérim, Fouad Mebazaa a chargé le Premier ministre Mohammed Ghannouchi de former un nouveau gouvernement d’unité nationale », comme il l’a annoncé à la télévision. La veille, le même Mohammed Ghannouchi, Premier ministre du président en fuite Ben Ali, avait pourtant tenté de s’autoproclamer président par intérim, mais le Conseil constitutionnel tunisien avait invalidé sa prise de pouvoir. L’instance avait rappelé qu’en vertu de la loi fondamentale tunisienne, le président du parlement était le chef d’Etat intérimaire. Fouad Mebazaa en l’occurrence, selon Europe1.

Commentaires

  1. Un jeune dit :

    Alf mabrouk au peuple tunisien.

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

  2. NARMOTARD dit :

    « Tunisie: Vers un gouvernement de coalition », dites-vous.

    C’est une démarche constitutionnelle, me semble-t-il, en attendant de plus fiables informations d’investigation.
    La Constitution nationale est le garant de l’unité nationale de la Tunisie, peuple et territoire, même si elle avait été élaborée sur mesure pour satisfaire la politique d’un régime dictatorial et antidémocratique, à l’instar de la Constitution algérienne.

    Il donc nécessaire que le gouvernement de coalition nationale commence par la formation d’une Assemblée Constituante, Indépendante, Souveraine et Représentative, dont la tâche urgente consiste à élaborer la nouvelle Constitution de la République démocratique et sociale de la Tunisie.

    Le peuple saura quant à lui rétablir un climat de sérénité et de rapports apaisés, sans l’intervention du service de sécurité de l’ex-régime policier déchu grâce à la longue résistance et au lourd prix du sang consenti par la nation tunisienne.

    Vive la Tunisie, son vaillant peuple et sa Deuxième république démocratique et sociale !

  3. Abdelkrim dit :

    Je l’ai déjà fait maintes fois sur différents sites et forums, mais la victoire est tellement grandiose et historique que je voudrai, encore une fois, rendre un vibrant hommage au peuple tunisien.

    Je voudrai, une fois encore et une fois de plus, féliciter mes frères et mes soeurs en Tunisie pour cette monumentale réalisation, digne des descendants du peuple Carthaginois. Elle rendra certainement l’espoir à tous les peuples opprimés par leurs «gouvernants», à commencer par nous, vos frères et vos voisins algériens.

    Vos chouhada sont aussi les nôtres maintenant et votre combat intelligent, solidaire, déterminé ainsi que votre volonté sans failles de vous libérer de l’oppression seront pour nous l’exemple à suivre.

    Alf mabrouk et merci de nous avoir montré le chemin.

    Je veux par ailleurs rendre un hommage appuyé à l’armée tunisienne et à son haut commandement pour le rôle qui a été le sien dans la libération du son peuple du joug de la dictature de Ben Ali.

    Le haut degrés de conscience dont elle a fait preuve quant à ses responsabilités devant l’Histoire et aux missions qui lui sont dévolues en matière de défense de la patrie, du peuple et de son État ont permis d’éviter à la Tunisie de sombrer dans les dérives d’une dictature aux abois qui, sans cela, auraient sans le moindre doute été autrement plus sanguinaire et plus meurtrière pour se maintenir en place.

    Il y a lieu, à cet égard, de souligner que le soutien tacite de cette armée à son peuple, exprimé notamment par sa retenue exemplaire et son refus d’exécuter certains ordres, a été déterminant dans la précipitation de la chute du régime Ben Ali.

    Les images de discussions fraternelles entre militaires et civiles tunisiens prouvent le positionnement discret et intelligent de l’armée tunisienne aux côtés des revendications légitimes des manifestants et des intérêts supérieurs de la Tunisie.

    Je pense qu’il faut aussi rendre hommage à cette armée, responsable et hautement consciente de ses responsabilités devant l’histoire, qui, je l’espère, devrait elle aussi, constituer un exemple à suivre.

  4. Abdelkrim dit :

    Je l’ai déjà fait maintes fois sur différents sites et forums, mais la victoire est tellement grandiose et historique que je voudrai, encore une fois, rendre un vibrant hommage au peuple tunisien.

    Je voudrai, une fois encore et une fois de plus, féliciter mes frères et mes soeurs en Tunisie pour cette grandiose réalisation, digne des descendants du grand peuple Carthaginois. Elle rendra certainement l’espoir à tous les peuples opprimés par leurs «gouvernants», à commencer par nous, vos frères et vos voisins algériens.

    Vos chouhada sont aussi les nôtres maintenant et votre combat intelligent, solidaire, déterminé ainsi que votre volonté sans failles de vous libérer de l’oppression seront pour nous l’exemple à suivre désormais.

    Alf mabrouk et merci de nous avoir ainsi montré et éclairé le chemin.

    Je veux par ailleurs rendre un hommage appuyé à l’armée tunisienne et à son haut commandement, notamment pour le rôle qui a été le sien dans la libération du son peuple du joug de la dictature de Ben Ali.

    Le haut degrés de conscience dont elle a fait preuve quant à ses responsabilités devant l’Histoire et des missions qui lui sont dévolues en matière de défense de la patrie, du peuple et de son État ont permis d’éviter à la Tunisie de sombrer dans les dérives d’une dictature aux abois qui, sans cela, aurait sans le moindre doute été autrement plus sanguinaire et plus meurtrière pour se maintenir en place.

    Il y a lieu, à cet égard, de souligner que le soutien tacite de cette armée à son peuple, exprimé notamment par sa retenue exemplaire et par son refus clair de procéder à l’exécution de certains ordres, a été déterminant dans la précipitation de la chute du régime Ben Ali.

    Les images de discussions fraternelles entre militaires et civiles tunisiens, diffusées par certains canaux, prouvent le positionnement discret et intelligent de l’armée tunisienne aux côtés des revendications légitimes des manifestants et des intérêts supérieurs de la Tunisie.

    L’action de cette armée en faveur de la protection des populations civiles contre les exactions de certaines milices de la dictature, qui continuent encore à semer la mort et le chaos à travers l’ensemble du territoire tunisien, me laisse personnellement admiratif devant tant de bravoure et de conscience politique.

    C’est pour cette raison que je pense qu’il faut aussi rendre hommage à cette armée, hautement consciente de ses responsabilités devant l’Histoire et devant son peuple.

    Et tout comme son peuple, cette honorable armée devrait, elle aussi, constituer un exemple à suivre.

  5. Algérien dit :

    Il est dommage que ces présidents de pacotille ne quittent le pouvoir que par la force, et à quel prix!!!des dizaines de morts!!!
    Et un « président » qui s’enfuit comme un vulgaire bandit mérite-t-il le titre de président? va au diable Ben ali de merde ainsi que ta belle famille de merde, laissez la tunisie propre.l’histoire se chargera de vous envoyer au panthéon du déshonneur

  6. polish dit :

    Merci de nous avoir montré le chemin, Si notre Mafia croie nous faire taire avec un morceau de pain sec tandis-qu’elle vit avec du caviar, alors elle se trompe…
    rendez-vous sur Facebook pour organiser notre démarche jusqu’au renversement

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER