• Accueil
  • > Algérie Révolte
  • > Déclaration de solidarité des Algériens du Canada avec leur peuple en lutte contre la dictature

Déclaration de solidarité des Algériens du Canada avec leur peuple en lutte contre la dictature

emeute255575465x348.jpgLe peuple algérien vit dans des conditions désastreuses en dépit de la richesse de son pays qui lui est volée sous son nez depuis des décennies; Le peuple algérien est victime d’une politique économique de bazar et de rente fondée sur l’importation et la dépendance vis-à-vis du marché international au détriment du potentiel national; Le peuple algérien étouffe depuis près de vingt ans sous les lois de l’état d’urgence et assiste impuissant au pillage de son pays par les barons locaux et les multinationales; Le peuple algérien n’a ni le droit de s’exprimer (
la TV appartient au régime de Bouteflika), ni le droit de s’associer, ni le droit de manifester;
Le peuple algérien subit la tyrannie d’un pouvoir reconnu mondialement pour sa corruption et sa calamiteuse gouvernance, dont la corruption et le népotisme restent les principaux piliers;

 

Le peuple algérien vit un quotidien d’enfer, entre l’injustice et le déni de droit, la violence, la dégradation continue des conditions de vie, l’anarchie et le chaos civiques, le vide politique et étatique, la cherté indécente de la vie… bref,  les souffrances et l’arbitraire généralisés engendrés par le despotisme au pouvoir, en plus de l’indifférence complice d’une «communauté internationale occidentale», bien plus intéressée à contribuer au pillage qu’à l’instauration d’une véritable démocratie dans le pays.

 

Le soulèvement populaire de ces derniers jours exprime, encore une fois (après plus de 10 000 manifestations semblables recensées seulement en 2010) l’écœurement, la rage et  le ras le bol des populations, des jeunes en particulier, marginalisés par des gouvernants corrompue et embourgeoisés qui n’ont cure de leur désarroi. Ces jeunes, qui se comptent par millions et qui sont l’avenir de l’Algérie, ont besoin de notre soutien pour arracher leurs droits à la liberté, à un État de droit, et à une vie décente dans une Algérie libérée de la spoliation, de la dictature et du néocolonialisme qui cautionne ostensiblement ses régimes corrompus. 

Devant cette situation devenue au-delà de l’intolérable, nous, Algériennes et Algériens du Canada, interpellés par les récents événements tragiques, qui ont endeuillé bien des familles algériennes, affirmons notre solidarité avec notre peuple et appuyons ses revendications sociales et politiques. 

Les Algériens veulent en finir avec la dictature et se donner : 

Un État de droit avec gouvernement réellement élu démocratiquement et une Constitution issue des souhaits populaires authentiques; 

Un gouvernement transparent qui travaille au développement du pays et à l’amélioration des conditions de vies des citoyens; 

Un gouvernement qui cesse de brader nos hydrocarbures aux multinationales, qui en investit le revenu dans les bases du décollage économique du pays (agriculture, éducation, infrastructures, industries, emploi pour les jeunes…) et non dans les banques occidentales ou le lancement de classes de nouveaux riches; 

Un gouvernement qui ne gaspille pas les richesses du pays continuellement englouties dans l’importation tous azimuts qui a transformé le pays en bazar pour les produits étrangers; 

Un gouvernement de compétents et non de cooptés, afin de permettre à la nation algérienne de se relever et de mettre l’économie au service du développement et de la production nationale. 

Afin de réaliser ces objectifs, nous exigeons du pouvoir : 

La levée immédiate de l’État d’urgence; 

L’arrêt de la répression et la libération des jeunes arrêtés lors des émeutes; 

L’ouverture du champ médiatique pour permettre aux Algériens d’exprimer librement leurs préoccupations et leurs inquiétudes; 

L’ouverture politique pour permettre à la société civile de s’organiser et de revendiquer pacifiquement le changement démocratique, seule alternative pour sortir véritablement le pays d’un état de chaos et de crise qui perdure… et ce, quitte à recourir à une assemblée constituante qui mettrait de l’avant, enfin, les aspirations du peuple au dessus de tout intérêt de clans. 

Frères et Sœurs, ne manquez pas ce rendez-vous avec l’Histoire, l’avenir de notre pays dépend de notre volonté à tous et toutes, où que nous soyons. Il est de notre devoir de manifester sans relâche notre solidarité avec notre peuple qui lutte pour recouvrer ses droits et sa dignité. Affichons clairement notre soutien au peuple et notre détermination face au pouvoir. 

Vive l’Algérie!

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    Il faut que ce genre de déclarations de solidarité et d’encouragement fusent à travers le monde entier.

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

    http://contreleclandoujda.centerblog.net

  2. adhou dit :

    Le vent de revolte et du changement a souffle sur le maghreb ,vers un maghreb des peuple inchallah vers une force economique. Regional y en a marre des mensonges aqmi etc algeriens reveilles toi ta dignite tinterpelle

  3. Blek le Roc dit :

    Merci à tous les algériens installés au Canada. Nous savons ici que c’est la fine fleur du pays qui est là bas. Une petite pensée pour deux amis tres chers et très brillants qui un jour ont décidé de partir. On se reverra un jour je l’espére.

  4. rochdi dit :

    c est bien de saluer la delivance du peuple tunisien et nous on vit toujours sous la dictature on vous a meme pas vu manifester devant une represetation diplomatique algerienne au canada ni en france … sommes nous moins courageux que les tunisiens ?????????????????????

  5. slam dit :

    Je ne sais pas s’il faut écouter ces gens qui ont fui le pays pour rechercher un confort abandonnant ainsi le destin de l’ Algérie entre les mains de dictateurs.Pourtant ,il s’agit d’une élite fuyarde pour une raison ou une autre mais on ne peut fuir et conseiller ceux qui y sont restés pour continuer le combat démocratique.Cela me rappelle beaucoup l’époque où des hommes et des femmes sont restés au pays pour combattre le colonialisme français pendant qu’une frange d’opportunistes se sont enfuis pour s’installer en Tunisie et ensuite rentrer au bercail pour s’accaparer avec désinvolture de tous les postes clés aprés que l’Algérie ait gagné son indépendance.Et ,la suite de ces événements, tout le monde la connait…. d’où la situation que nous vivons actuellement.
    Alors, s’il vous plait, permettez-moi de revenir au dicton populaire : » les conseilleurs ne sont jamais les payeurs « .
    Toutefois, je m’excuse auprès de notre communauté installée à l’étranger mais je dois leur dire que l’histoire risque de se répéter à l’insu du peuple algérien qui souffre des inégalités sociales,du mépris et d’un malaise qui a atteint son paroxysme.
    Notre souhait, est que notre chère patrie revienne à la démocratie sans trop de dégâts car seuls les pauvres continuerons de souffrir dans une situation confuse.
    Oui à la démocratie,Oui au changement,Oui à la légitimité, Non au mépris,Non au Totalitarisme, Non à la Dictature.
    Vive l’ Algérie avec ses forces vives sa liberté d’expression et ses institutions élues démocratiquement.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER