• Accueil
  • > Tunisie-Révolte
  • > Moncef Marzouki: « La Tunisie a chassé le dictateur mais la dictature est toujours là »

Moncef Marzouki: « La Tunisie a chassé le dictateur mais la dictature est toujours là »

merzougui.jpgL’opposant tunisien et dirigeant du Congrès pour la République, Moncef Marzouki, a déclaré aujourd’hui à la Radio française France Info que les Tunisiens son devant un paradoxe. « La Tunisie a chassé le dictateur mais la dictature est toujours là. La dictature, ce n’est pas simplement Ben Ali, la dictature c’est le système. Or le système est basé sur un parti, le RCD ». Le RCD est « un parti clientéliste, un parti sécuritaire qui encadre l’ensemble du pays, qui est une véritable pieuvre et ce parti-là est toujours là. Et c’est ce parti qui a gardé dans le nouveau gouvernement les postes clés et qui s’imagine qu’il va pouvoir duper et rouler les Tunisiens en élisant l’un des siens », a déclaré l’opposant tunisien. El Mouhtarem

Commentaires

  1. hakim5 dit :

    ^les dictatures du monde arabe sont sommées à subir un maquillage pour retrouver une certaine forme de credibilité………c est ce qui se passe ………en algerie aussi….pour s en convaincre=voir les gesticulations du RCD algerien.

  2. NARMOTARD dit :

    « Mouncef Marzouki: La Tunisie a chassé le dictateur, mais la dictature est toujours là », dites-vous.

    Très bien dit.
    J’ajouterais, si vous permettez,: Le parti RCD tunisien égale le parti, dit du FLN, algérien.
    Les deux partis seront obligés, un jour, de rendre des comptes aux deux peuples, tunisien et algérien, respectivement

    L’impunité et l’omerta disparaitront devant le droit international et la Cour pénale internationale, en même temps que avec les puissants impérialistes d’Occident et d’ailleurs, qui les assurent encore.

  3. Un jour sans fin dit :

    C’est très important de réaliser ça : la mort, la chute ou la fuite d un dictateur ne met pas fin automatiquement a une dictature, a l’injustice ou a la corruption. Les successeurs se révèlent souvent plus cruels que leurs prédécesseurs. La dictature, l’injustice, la corruption, la médiocrité sont en nous…. C’est toujours bon a savoir pour ne pas trop se bercer dillusions. Il nous faut trouver des hommes et des femmes irréprochables, vierges de toute compromission ou allégeance… Mais bon, on n’en est pas encore la… Je suis très pessimiste. Blek

  4. Un jeune dit :

    Les événements d’Octobre 1988 ont aussi été récupérés.

    Vigilance ! Vigilance ! Vigilance !

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

  5. Blek dit :

    Et oui le plus difficile c pas de se débarrasser Dun dictateur mais de rééduquer les millions de petits fachos de service qui lui ont servi de support… Des fois je suis favorable a l’indépendance de la Kabylie rien que pour ça : on créerait une loi imposant non seulement le droit mais aussi l’obligation de retour en Kabylie pour les millions de petits kabyles et collabos de service qui servent de support au régime.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER