Tunisie: Le journaliste Fahem Boukadous libéré

fahemboukadous1.jpgLe journaliste et opposant tunisien emprisonné Fahem Boukadous, condamné le 6 juillet à quatre ans de prison ferme, a été libéré, selon son épouse Afef Bennaceur. Fahem Boukadous, 40 ans, purgeait une peine de quatre ans de prison à laquelle il avait été condamné après avoir été reconnu coupable de « diffusion d’information susceptible de porter atteinte aux personnes et à leurs biens » et de « constitution d’une entente criminelle susceptible de porter atteinte aux personnes et aux biens ». Selon ses défenseurs, il avait été puni pour la couverture des manifestations sociales survenues en 2008 dans la région minière de Gafsa pour le compte d’une chaîne satellitaire de la dissidence.

Les autorités tunisiennes dans le régime du président déchu Zine El Abidine Ben Ali, avaient dénié la qualité de journaliste à Fahem Boukadous. Elles considéraient qu’il avait été impliqué dans les troubles et l’avaient donc jugé pour « des infractions de droit commun sans rapport avec ses activités journalistiques ». Pour le régime du président déchu Ben Ali, il faisait partie d’un « groupe criminel » ayant endommagé des bâtiments publics et privés, installé des barrages routiers et causé des « blessures sérieuses » à des officiers, notamment par des jets de cocktails molotov. AFP

Commentaires

  1. hakim5 dit :

    oui…..la revolution tunisienne est sur le bon chemin en demandant l erradication de toute la dictature…BRAVO !!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER