Nezar: « Ce qui s’est passé en Tunisie est une leçon pour les Arabes »

nezar.jpgLe général-major à la retraite, Khaled Nezar, a déclaré au quotidien Wakt el Djazair, en marge de la conférence nationale organisée à l’occasion du  51e anniversaire de la création de l’état-major général de l’ALN, que ce qui s’est passé en Tunisie est une leçon pour tous les Arabes. Le général Nezar, auteur du coup d’Etat de janvier 1992 en Algérie, a estimé que les derniers événements qui ont secoué la Tunisie sont le résultat de la maturité et de la conscience politiques des Tunisiens.  »Les luttes syndicales ont fait des Tunisiens un peuple fort », a expliqué Nezar. El Mouhtarem

Commentaires

  1. yaya dit :

    il ni a pas plus gros dictateur que cette vermine,harki,ex officier français s’exprimant comme un voyou,sanguinaire,t’as pas honte?cher fréres pour vous rafraichir la mémoire ; site a voir ;ANP.ORG,les généraux algériens sont a la solde des français,généraux=virus,on a pas trouver l’antidote;a sa place j’aurais honte,c’es UN CRIMINEL tortionaire

  2. fess dit :

    Il a le culot d’ouvrir sa grande gueule.Il signifie donc que nous les algeriens on n’est pas matures et que pour cela, on a besoin de minables comme lui et ceux qui sont a sa table,pour nous guider.
    Pauvre de nous.

  3. benn dit :

    Leur chef d’etat major, lui a refuser de tirer sur les tunisiens.
    l’armee a aider les tunisiens a s’organiser et a se proteger contre les loups lacher par Benali avant sans depart.

  4. ali dit :

    Je ne crois pas que nezzar soit un etre humain.Je crois serieusement que c’ est l ‘incarnation de satan.Car pour exterminer autant d’innocents et meme des bebes sans avoir aucun remord , j ‘ai des frissons rien que d’ en parler.Sans oublier les milliers de citoyens qui ont été brulés vifs dans la nature apres avoir ete cruellement torturés et decapité.Mais bon dieu comment peut on vivre avec de tels souvenir, jouer avec ses petits enfants, faire la prière, donner la zakate, faire le carème , oser paraitre et faire des declarations en publique.Depuis je suis devenu athé, je ne crois plus en rien , je me suis dit si ces monstres ne craignent meme pas dieu, comment peuvent ils avoir une morale ou avoir du respect pour une vie ou des lois ?????

  5. slam dit :

    Ce général à la retraite est encore en vie!Il a été le précurseur d’une décennie noire,rouge et troublante pour tout le pays!Il a marché dans la combine des européens pour lesquels il travaille et auxquels il se soumet tout en se prosternant devant eux.On lui a demandé d’asseoir une dictature militaire en Algérie croyant que c’est elle qui constituerait un rempart contre l’islamisme obscurantiste et radical.Il a mis en bouteille cachetée tout l’espoir démocratique découlant des manifestations juvéniles de 1988.Il a coupé le souffle à la naissance de la Démocratie dans notre pays.Il a instauré l’État d’ Urgence qui a confisqué toutes les libertés individuelles et celles de tous les partis politiques démocrates.
    Il a été à l’origine de la terreur de nos populations en invoquant le tout sécuritaire pour lutter contre les islamistes qui auraient pris les armes.Il a lancé toutes les formes de terreur qui ont semé le doute et contraint les algériens à se confiner dans un mutisme gravissime au point de laisser la place aux autres clans maffieux de faire de la politique à leur place.
    Enfin, il a contribué amplement à l’apparition de la corruption tous azimuts en ayant muselé la justice et l’émancipation des forces vives de la nation.
    Aujourd’hui, c’est lui qui ose congratuler le courage des jeunes tunisiens en les qualifiant de hautement politiques!A croire, que notre jeunesse est reléguée aux derniers rangs!Une honte,Monsieur le général, libérez notre jeunesse et vous saurez ce qu’elle capable de faire comme miracles!

  6. Anonyme dit :

    Ifghed al3ar adhichikh !!!

  7. p.i.2merde.dz.con dit :

    A l’unanimité , on demande l’immolation en public ( si possible, du côté de Benak) du général major Khaled Nezar !

  8. Jeune Algerien dit :

    Si les Tunisiens en veulent, nous leur cederont volontiers Nezzar.

    SOS, peuple et pays en danger !

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

    http://amnistie.centerblog.net

  9. tamusni dit :

    Nezar et Sadi n’ont pas le droit à la parole !

  10. nezzar1988/1991 dit :

    plus c’est gros…. et ce monsieur ne manque pas d’air

  11. fadel dit :

    oh la la ,il parle comme said sadi qui est son fidel ami.

  12. corbeau dit :

    Comment Nezar peut il faire l’éloge de la révolution de la rue tunisienne, or que le mouvement de jeunes d’octobre 1988 en Algérie, selon ses propres propos relayés par ses déclarations officielles publiques qu’il n’avait pas d’autre choix que de faire appel à l’infanterie mécanisée et aux blindés pour contenir la protestation de jeunes; à moins qu’un acide de remords perfore sa conscience

  13. Burnous noir dit :

    Sages paroles d’un assassin et d’un voleur.

  14. hakim5 dit :

    qu a t il d un dictateur………ce n etais qu un baton au service des dictateur…….il occuppait un poste avancé de cette dictateur tellement qu il est sans scrupules et moralement crotalisé….

  15. Anonyme dit :

    à quand le grand nettoyage de ces tortionnaires et assassins qui ont fait de l’Algérie la honte de l’humanité toute entière.
    Mais quand les historiens se décideront-ils un jour à écrire la véritable histoire de leurs actes?
    Le peuple algérien leur prépare,et je le souhaite,une fin de partie autrement plus douloureuse que les actes qu’ils ont commis.
    Quant à leurs richesses,si injustement pillées,l’exemple du sort de Benali devra leur servir de leçon,et ce,quelque soit le lieu où elles seront dissimulées.
    Préparez vos valises,mon général!
    Et honte aux journalistes qui continuent à leur donner la parole.
    Omar D

  16. EL HORR dit :

    monsieur khaled :qui a tué les enfants en octobre88??TAIS toi c est mieux quand on a sur ses mains le sang des algeriens qui ont tenté de faire la meme chose que les tunisiens je trouve qu il vaut mieux se faire oublier attendre le jour du jugement dernier…entre temps apprenez le role de l armée une leçon gratuite vous est donnee par les generaux tunisiens,,,

  17. hakim5 dit :

    pas encore sure que l armee tunisienne soit aussi vierge que cela……..les jours a venir nous montreront le vrai visage de cette armee qui soutient les rejetons du pouvoir a la tete du gouv de transition…et ne peux rien faire contre le peuple tunisien puisque les appuis occidentaux sont ligotées par lesq alter- mondialistes…la chute des dictatures arabes est en marche.

  18. bob dit :

    Bonjour cher compatriote,
    saviez vous que si le peuple algerien ce revolte comme les tunisien sans recupération, en algerie ce n’est pas juste le president qui part tout les nazar et conpagnie, Vous remaque a qu’elle piont ils sont reducule , il pointent le peuples de reducule, ils pensent to

  19. bob dit :

    suit:
    ils pensent toujour que le peuple es sans education la facent qu’ils nous regardent plus fort que les colon
    leur jour arrivera, ils vont essaie de destabilise la tunisie pour que leur experience va pas avoir une inflience sur nous
    merci

  20. arezki dit :

    que fait saadi avec nezzar et l’autre ???????????????????????????????????????????????

  21. morjane dit :

    Anonyme je peux vous conseiller celui ci, excellent…. ceux qui voulaient l’indépendance ont volé l’indépendance aux algériens …
    http://www.amazon.fr/Alg%C3%A9rie-1954-1962-Lettres-Fran%C3%A7ais-Alg%C3%A9riens/dp/2352041244/ref=pd_sim_b_20
    La seule fonction retenue de Bouteflika durant la guerre de libération est celle de contrôleur au niveau de la wilaya V. « La fonction de contrôleur était propre à la wilaya V, explique le commandant Azzedine. C’était la seule wilaya dont la direction était installée au Maroc et qui, de ce fait, avait besoin d’agents d’inspection et de sensibilisation pour s’informer des troupes activant en Algérie ou aux frontières. » C’était entre 1957 et 1958. « Cette période fut la seule dont on peut dire qu’elle fut celle du maquis pour Bouteflika », témoigne, de son coté, Cherif Belkacem. Bouteflika n’avait que le grade de capitaine. Il ne sera décoré commandant que grâce à la « générosité » de Boumediene. Un grade de complaisance, en somme. « Bouteflika n’est devenu le commandant Si Abdelkader qu’au printemps 1962, à trois mois de l’indépendance. Rien ne l’y disposait, sauf Boumediene qui l’aurait imposé.

  22. ..gjingis dit :

    nazzar n est pas con !!! il a des biens il a aussi ses membres de la famille de gauche droite etc….

    le general nezzar a tout simplement peur de la contagion qui contaminera l algerie entiere .il a vu comment Ben ali a été recu par la France ,les usa .et consorts.

    le seul pays qui a recu ben ali c est l arabie Saoudite et sous conditions bien entendu.

    la famille trabelsi et ben ali ont été utilisé a des fins politiques et maintenent ils perdons sur tous les frants .

    nezzar essaye tout simplement le fil de peche quant a la réaction du peuple Algeriens
    c est suite aux réactions qu ils fera son nid a quelques parts .peut etre en Inde qui sait?
    mais c est ma reflection

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER