Selon l’Elysée, l’Algérie est toujours un département français

boutef1.jpgMaamar BOUDERSA pour « Algérie Politique »  

Les évènements que connaît la Tunisiedepuis plusieurs semaines ont permis de lever le voile sur les relations réelles entre les pays maghrébins et l’ex-puissance coloniale. Tout a commencé ave les déclarations  de la ministre des affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie qui a proposé, pour sauver le pouvoir de Benali, d’envoyer le savoir-faire français pour mettre fin à la rébellion et ou à l’insurrection ou à la révolution, selon les qualificatifs des uns et des autres.

Les propos de cette ministre ont donné lieu à plusieurs commentaires en France avec une audition de la ministre par la commission des affaires étrangères de l’Assemblée française. Mais cette ministre a dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas à Paris sur la nature réelle des relations entre la France et les trois pays du Maghreb. 

C’est Henri Guaino, le conseiller spécial de Sarkozy à l’Elysée, qui exposait cette relation sur les ondes de RTL le lundi 17 janvier 2011, dont les propos ont rapportés par le quotidien « El-Watan » dans son édition du jeudi 20 janvier 2011.

Selon ce conseiller de Sarkozy, les relations entre la France et les trois pays du Maghreb, auxquels il faut ajouter la Mauritanie, ne relèvent pas de la politique étrangère de
la France, mais de sa politique intérieure. Autrement dit, les trois pays sont encore des départements français, soumis au pouvoir du ministre de l’intérieur. 

Voici les propos rapportés par « El-Watan »: «des pays vis-à-vis desquels nous entretenons des relations qui sont à peine de la politique étrangère…C’est presque un problème de politique intérieure de la France…». 

Ces propos révélés montrent bien le type de relations entre Paris et les trois pays du Maghreb. Ce sont des relations de dépendance et de vassalité qui expliquent et justifient les relations entre les tenants du pouvoir dans ces trois pays et leurs populations qui sont traitées comme des indigènes, et les tenants du pouvoir sont chargés de les garder, de les contrôler, de les surveiller et de les réprimer pour le compte de Paris. 

Ceux qui arrivent au pouvoir dans ces pays sont les valets du ministre de l’intérieur français auquel ils obéissent. Leur comportement quotidien est celui des anciens colonisateurs, leur modèle de gouvernement. 


La France  est présente militairement dans cette région, et plus particulièrement au Sahara Occidental, sous couvert des forces des Nations Unies que le Front Polisario n’a jamais dénoncées, à ma connaissance. 

Les Algériens soucieux  de l’avenir démocratique de leur pays doivent intégrer cette donne dans leurs analyses politiques et leurs actions militantes pour ne pas se tromper de route.
La France reste, malgré l’indépendance formelle acquise, présente en Algérie, par le biais de ses valets qui constituent ce que l’histoire a qualifiés de troisième force, qui régente l’Algérie depuis 1962 à ce jour. C’est la nouvelle colonisation. Tibor Mendé, un économiste, qui a travaillé à l’ONU, a bel et bien décrit cette nouvelle colonisation dans son livre « de l’aide à la recolonisation », publié dans les années soixante-dix. 

L’échec des efforts des Algériens pour être maitres chez eux se justifie par le fait qu’ils ont omis de leurs analyse et leurs démarches politiques cette donne extérieure, devenue intérieure, omniprésente.

Commentaires

  1. Dr. Amina/Amin dit :

    Il est grand temps au peuple d’afrique du nord de fermer les ambassades et consulats de la france OFF-icielle qui soutiennent la longue vie des mercenaires assassins au pouvoir et vous verrez que les groupes terroristes disparaitront de nos pays.

  2. hakim5 dit :

    oui……puisque les groupes terroristes sont les herritiers de l OAS…

  3. abdelkader wahrani dit :

    selon la france l´algerie est toujours un département francais (de nos ancêtres les gaulois)chez les francais bon de teint,citoyens sains de corps et d´esprit? nous les algeriens nous sommes toujours indigénes et bougniouls. les pieds-noirs dans leur majorité,militants et elus méridionaux du FN (ultra-raciste) aiment s´entendre dire que le combat en algerie n´est pas terminé surtout par un harki qui revendique son passé de traitre comme un honeur. les foules frontistes et les harkis entonent le chant des africains, l´odieux l´hymne de l´algerie francaise. pour la france ces valeurs-la sont éternelles. merci

  4. Jeune Algerien dit :

    Je dirais plutot, selon l’Elysée, Bouteflika est toujours un sujet français.

    http://diplomatiealgerienne.centerblog.net

  5. B. Amar dit :

    Soyons logique: Est-ce que la classe politique actuelle – opposition comprise – est capable de gouverner l’Algérie sans l’ingénierie de la France ? Tout ce fait en France, même les textes votés à mains levées par nos braves députés. Alors, au lieu de lutter pour mettre la France en marge, il est beaucoup plus avantageux pour les deux pays, la France autant que l’Algérie de positiver, les relations qui s’imposent d’elles-mêmes.

  6. Anonyme dit :

    Peut on etre plus bouteflikiste,chez cette noria d’intervenants et d’opportunistes,qui appelle à la haine vers la France .
    Peut etre que l’euphorie jouant sur l’histoire,fait que les hommes qui se sont battus pour leur pays ,n’ait aucune signification pour eux,generation travaillé par le walou pagsite-maoiste et islamiste,citoyens d’un Nomans’Land nommé Algeerie,ils voudraient bien avoir
    leur nationalite chez kadhafi,et ses fils analphabetes.Arabisez et generalisez eh !les BAAZIZ-Malgres tout
    mazal nabghik,progenitures des generales GIA,et colonnels sous cetificat de fin d’etudes!Criez Megahati,criez…

  7. Messabih dit :

    Mehati ou Megawati,fais ton Baaziz-Malgres tout mazal nabhik,progeniture de chaoui et de generales !

  8. Dr. Amina/Amin dit :

    Bouteflika est le chien gardé de la france OFF-icielle.

    Degaulle l’avait IMPOSé/infiltré dans l’ALN deja en 1959 protegé par la DST pour visiter les chefs historiques en prison de santé en France afin de choisir un corrompu, maleable et faible futur president d’algerie libre en 1962 et son choix etait Benbella parcequ’il est aussi traitre.

    La france OFF-icielle avait sabordé en 1965 l’accord entre le FFS et Benbella pour la democratisation de l’algerie…

    Deux jours apres cad le 19 juin 1965, Boumedienne et son lieutnant avait fait le fameux coup d’etat sous la benediction de la france OFF-icielle qui regardait d’un oeil protecteur.

    En 1966, Bouteflika visait le poste de MAE mais n’avait pas les capacités intellectuelles de Medeghri Ahmed qui devait etre MAE alors Boutef lui expedia un criminel du nom de Salah Vespa pour le liquider avec sa femme car il sentait que le poste de MAE ne lui sera pas attribué…

    Il a eu tout le temps la protection de la france OFF-icielle et …

    Il avait commis trops de crimes humanitaires et vols et viols contre le peuple et la nation algerie.

    En 1999 la france OFF-icielle le propulsa president malgré les bureaux de vote VIDES á cause de la defection HEROIQUE de six candidats et á leur tete l’un des peres de la revoution algerienne.

    Le peuple algerien doit fermer certaines ambassades et ses consultats pour mettre fin aux differents groupes terroristes et á ce regime terroriste d’apartheid.

    VIVE L’ALGERIE
    VIVE LE PEUPLE ALGERIE

  9. Messabih dit :

    Est ce qu’ils peuvent etre plus Bouteflikiste,que Bouteflika ces intervenants,walou peuvent ils continuer à appeler à la haine contre la France,quand notre pays a perdu les meilleurs de ses democrates à l’epoque de Boumedienne et de « son conseil de la revolution » ,putrescence de bourgeoises
    et d’affameurs des populations.
    Boussouf avec son MALG-KGB,leur a meme fermé la route vers l’europe,et la France,voyez avec Ferhat Abbas et d’autres victimes!
    Sinon pour vous il faut faire un choix de partir vers la Lybie de Kadhafi et ses fils analphabetes pour offrir vos services..du parti unique,vers l’arabite,
    et leurs bordels ideologiques !

  10. La France s'ingére profondément dans les affaires maghrébines. dit :

    De 1830 à 1962 , ce fut une colonisation de ce qu’ont appelé les français l’ Algérie devenue par la suite département faisant partie intégrante de leur territoire.A partir de là ont commencé les spoliations et l’exploitation de ce qu’ils ont fini par qualifier d’indigènes.
    La colonisation s’est accrue petit à petit avec l’amenée de populations venant de Malte,d’Espagne,de Lorraine,d’Alsace auxquelles ils ont distribuées des terres enlevées aux autochtones .
    Le temps s’est écoulé et le peuple algérien s’est constitué en mouvement nationaliste où ont émergé des personnalités qui ont réussi à rassembler des patriotes et déclencha ainsi une Révolution armée.
    Selon le Général De Gaulle , pris dans son esprit égoïste,la France négocia avec le FLN historique l’indépendance de l’Algérie qui fut finalement acquise en 1962 non sans avoir pris la grande précaution de mettre en place des éléments qui leurs étaient fidèles et qui devaient servir à garantir la colonisation permanente de l’Algérie qu’elle devait quitter.
    En fait, l’égoïsme auquel faisait sournoisement allusion le Général De Gaule,consistait tout simplement à faire économie des sommes faramineuse que la France engageait dans une guerre sans fin qui auraient mieux servies à son propre développement.
    Il faut souligner que l’astuce fut très rusée et judicieuse en même temps car à quoi bon de continuer à gaspiller de l’argent alors que la France pouvait en gagner davantage pour son propre développement territorial en gardant la mainmise sur l’Algérie riche!
    A partir de cette analyse bien que concise, on est forcé de trouver tout à fait juste avec ce que dit Sarkozy  » que l’Algérie dépend de son ministère de l’intérieur.

  11. Anonyme dit :

    Au cas où vous voudriez l’écouter et le voir, voici le lien:

    http://www.youtube.com/watch?v=lIl6AxlV_j8

    à partir de la troisième minute: 3.10

    gouvernement ragad, diplomatie ragda, Etat ragad, purée.

    S’il avait ajouté et vice versa, ça aurait été sensé, mais bon…..

  12. Mennad dit :

    C’est avec l’aval de Sarkozy et Fillon
    qu’Alliot Marie a diversé ses salves vénineuses et honteuses .

    C’est la France qui donne le « là » et détermine la politique maghrébine de L’Europe, et milite en faveur du soutien aux Dictatures militaires, royalistes et policières. De part leur passé de serviteurs zélés dans l’armée coloniale, Les Généraux criminels arrosent financèrement Partis, Parlementaires, Personnalités, Médias et Barbouzes de l’Héxagone, achetant ainsi leur silences
    voire me^me l’omerta ou la chappe de plomb sur les massacres, disparitions, assassinats, malversations et autres crimes de la Junte dictatoriale militaire
    d’Alger. Les surfacturations et les fausses factures sur les dizaines ou centaines de marchés dégagent des sommes colossales pour octroyer des subsides en liquide, cadeaux , vacances au soleil,
    chasse des gazelles au Sahara, des somptueuses villas sur les Hauteurs d’Alger, etc, etc .

    Pire encore, l’extrème majorité d’entre eux demeurent travaillé par la mentalité
    coloniale,(et donc) le racisme et la xénophobie !

    A lire ou relire, et faire lire:
    Françalgérie, crimes et mensonges d’Etat
    de L. Aggoune & J-B. Rivoire, Ed. La Découverte .
    http://www.algeria-watch.org/fr/article/mil/francalgerie/francalgerie.htm

  13. Samira dit :

    C’est maintenant que je comprends pourquoi Boutef a pris un traître islamo-intégriste comme conseiller. Il ne faut pas que l’Algérie relève la tête. Il faut abrutir son peuple tout simplement. Sinon comment expliquer qu’un ignorant d’un niveau inférieur à zéro oriente le Président de la République?

  14. abdelkader wahrani dit :

    le colonialisme francais c´est le grand odieux criminel sur la surface de la terre,cent mille harkis se sont engagés dans la nouvelle armée nationale populaire, héritiére de la glorieuse ALN avec la complicité du colonialisme et les ex sous-officiers de l´armée colonialiste,qui n´ont déserté que dans les derniers mois de la guerre de libération nationale et qui n´ont apporté a ANP et au peuple algerien que la destruction et le malheur. merci.

  15. awghlis dit :

    oui cé la france qui soutient le rgime dictatorial en algerie et cést ele qui tire les ficéle meme . la france soit disant un payé democratique mais elle soutiennt la dictature dans les payé de tiere monde . danc il faut luté contre la france pour quele ne laisse trankille come il a dit ci lhousine en attend rien de l’afrance juste quele nous laisse trankille . .vive si lhosine vive le ffs vive l’algerie libre et democratique . merci

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER