Sadi Sadi « Le général Toufik m’a dit que l’Algérie va mal »

Dans un entretien accordé hier au quotidien El Khabar, le président du RCD, Said Sadi a confirmé avoir rencontré le général du DRS, Toufik Mediene. « J’ai rencontré le général-major du DRS, Toufik Mediene. Ce dernier a reconnu que le pays va mal », a déclaré Said Sadi. El Mouhtarem

Commentaires

  1. Amine dit :

    A lire absolument :
    « Bouteflika-Toufik : Je t’aime, moi non plus » d’Amine Benrabah, paru dans :

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

  2. abdelkader wahrani dit :

    said sadi (yakoul mââ dib wa yebki mââ er-rayy) celui qui porte aide aux méchants finit par regretter? proverbe chinois.

  3. Un jeune dit :

    Tout sur l’élection présidentielle du 09 Avril 2009.

    http://toutsurlelectionpresidentiellede2009.centerblog.net

    Vive wikileaks !

  4. levetoi algerie dit :

    les masques vont tomber SAADI, voila l exemple il ne peut pas nier cette rencontre, il est obliger de la devoiler , et les autres rencontres alors???

  5. justice&verite dit :

    Nous venons d’apprendre que le regime sanguinaire d’algerie sur pression de ses maitres et chefs internationaux va lacher un tout petit peu de sa maladie que notre psycho Saadi ignore peut-etre…

    Des informations de sources crédibles font état de discussions et de négociations au sommet de l’etat pour un changement de gouvernement.
    Le gouvernement d’Ahmed Ouyahia est donné pour partant dans les jours qui viennent. Les mêmes informations indiquent que le prochain gouvernement sera dirigé par l’actuel ministre de l ‘énergie Youcef Yousfi. Ce changement interviendra en même temps qu’une levée de l’Etat d’urgence. Cette double démarche est prise sous la contrainte de la protestation qui monte à travers le pays et la pression de la communauté internationale.

    Info Radio Kalima

    http://www.kalimadz.com/fr/modules.php?name=News&file=article&sid=262#comments

    elhadj moussa – moussa elhadj

    N O N – N O N et N O N

    NOUS VOULONS LE DEPART DE TOUTE CETTE CRASSE BOULE-I-TIC au pouvoir depuis 1962 á nos jours.

    NOUS VOULONS UN GOUVERNEMENT D’UNION NATIONAL DE TRANSITION POUR UNE ASSEMBLÉE CONSTITUANTE est l’unique solution.

    Basta 132+48=180 ans de colonisation francaise la plus atroce et terrible sur terre PLUS sa sequelle les MALGaches et cie…

  6. YANASSI dit :

    Il fallait lui dire que le TPI l’attend au virage et il payera de ses crimes …

  7. Contre le Clan d'Oujda dit :

    Ce clan est la source de tous les malheurs de l’Algérie depuis 1962.

    http://contreleclandoujda.centerblog.net

  8. davids dit :

    je pense que notre pays va du mina assayie ila alassouae

  9. davids dit :

    et si tout est calculé comme d’habitude
    seront nous toujours entre le clous et le marteau

  10. justice&verite dit :

    Saadi est aussi peut-etre au courant qu’il se trame une revolution en algerie alors il veut barrer la route á sa facon á ce qu’il va bientot arriver …

    Le peuple algerien sait qui est qui.

  11. hakim5 dit :

    D APRES S SAADI…..C EST TONTON TOUFIF QUI MENERA LES ALGERIENS A LA DEMOCRATIE…..ET RENDRA TOUS LES BIEN ACCAPAR2S DEPUIS 1962 ???
    ça le prend plus , les peuples ne so,nt plus seuls livrés a eux memle…….et ni boutef, ni toufik , ni….. ne pourront rien faire contre la deferlante altermondialiste ……..

  12. hakim5 dit :

    ok……..l hammeçonnage joue son role…….à bientot .

  13. Mennad dit :

    …Sadi confirme par lui-même ce que les militants « avertis » n’ont cessé de dénoncer depuis 1980.

    …En effet, le 1er contact de la Sécuruté militaire avec Sadi avait eu lieu au Pénitencier de Berrouagui. L’
    Officier chargé de « cette approche »était Capitaine,originaire des Iouadhiyen. Dèsla libération des 24 détenus, les Sadi
    s’étaient employés à « débaucher » les militants du FFS de leur formation. Le
    « travail » était étalé sur le long terme.
    La Sécurité militaire avait d’abord pensé
    à « zaimisé » ou « héroisé » la clique par la « case prison », passage obligé pour leur forgé la renomée, la reconnaissance,
    pour ne pas dire charisme et aura. Ainsi
    jusqu’à la créatin « avant terme » du RCD, avant même la promulgation de la Charte
    qui consacré le multipaartisme : les
    Généraux Belkheir et Ayyat, soutenus pour l’occasion par Belkaid,Meguedem et Meziane Ghézali,avaient précipité les choses pour barrer la route à l’Opposition historique : Le RCD était alors une digue, une balise, une force d’interposition. D’où les attaques de Sadi, Ferhat et cie contre le FFS, contre le MCB, contre la LAADH. Telle est la « mission » attribuée à Sadi par Belkheir et la Sécurité militaire…

    … Mais ici Sadi « banalise » la chose
    comme s’il s’agit de quelque chose de normal, d’accéptable, de passable ! C’est « l’occidentalisation » des moeurs politiques, ce qui n’augure pas forcément du mieux, du bon ! En France,
    par exemple,la délation,la dénonciation, le mouchardage, la trahison sont tellement « ancrés »dans »le corps social » au fil des siècles que ça devient quasi-
    « normal », comme si de rien n’était. Pourtant ça a fait plusieurs dizines de milliers pendant la 2°Guerre mondiale,bref.

    Or chez nous, La SM-DRS, c’est une police politique, une police secrète d’Etat, responsables de dizaines de milliers de morts, c’est la Gestapo locale, la main de fer des Généraux criminels et sanguinaires, l’oeuil du/des Maitres, elle surveille tout, elle
    est partout(toile d’araignée) et nulle part(secrète,cachée,agit à l’ombre), c’est la colonne vertébrale du Pouvoir dictatorial, son épine dorsale. Elle est née pour régenter la société, terroriser les individus, inoculer la peur par les assassinats politiques, la torture généralisé, les massacres de masses, les manipulations, les provocations, les attentats sanglants, les disparitions forcées…

    La SM-DRS est « l’enclave autoritaire »
    principale qui bloque la transition vers l’Etat de droit et la démocratie.C’est à son niveau que se fait la « réflexion »…

    …Ce n’est pas « banal ». Nous ne pouvons suivre Sadi. Cette accointance est criminelle, condamnable, intolérable, inexcusable, impardonnable §

  14. Uchen dit :

    Bonsoir
    Quelque chose se prépare, des changements de façade seront opérés, et peut être avec le départ d’Ouyahia, et la nomination de quelqu’un d’autres, certainement un ami de Toufik, et ça ne sera pas étonnant que ça soit Said Saidi. Ça va donner l’ère d’un changement radical, mais réellement c’est la continuité. Cherchent-ils à légitimer tout ça par la rue ???

  15. Hkm dit :

    RIEN NE VA CHANGER?AVANT Y4AVAIT LE CLAN CHADLI PUIS CELUI DE ZEROUAL ET…ET..ET

    A CROIRE QU4EN ALGERIE IL N4Y A QUE DES CLANS…

    RIEN NE CHANGERA CAR NOUS SOMMES ARABE,on ne nait jamais egaux

  16. awghlis dit :

    le clan oujda dégage et n’oublier pas de prendre avec vous abdlaaziz boulkhrra . dacord 12 ans au pouvoir sa suffit l’argement pour une démocratie de fasade .allors degagé vous ci nous vous alez partire avec la force digne de se payé ok .good béy atika

  17. Ghilas dit :

    Mr El mouhtarem;

    Fais un effort, essaye de dormir un jour sans penser à Said Sadi. Il te hante jour et nuit apparemment et rien ne semble pouvoir le conjurer.

  18. omar sawar dit :

    SS,porte parole du DRS,veut-il nous faire comprendre autre chose?
    Nous prépare-t-il une nouvelle série noire?
    Allez,les escadrons,préparez vous,y a du boulot pour vous.
    Merci,S.S.et le RCD/DRS
    Omar

  19. Les politiques impliqués dans la gestion de la tyrannie! dit :

    Quand SADI rencontre le géniteur providentiel de son Parti,il ne peut y avoir discussion qu’autour de l’élaboration de méthodes à appliquer pour empêcher les démocraties de balbutier quelques mots. » Le pays va mal !  » s’inquiètent le duo TOUFIK-SADI , mais ils ne nous disent pas sur quel plan le pays va mal.
    S’inquiètent-ils de la mal-vie des citoyens et du bâillonnement qu’on leur a imposé ou s’agit-il plutôt de serrer encore davantage le bâillon pour les empêcher d’exprimer à hurle-voix leur mécontentement ?

  20. tacili dit :

    Bonjour,

    Les journalistes d’El Khabar auraient du lui demander dans quel cadre il a rencontre Toufik ?

    La renconte ayant eu lieu tete a tete et non en marge d’un evenement publique qui a initie cette rencontre ? ces rencontres sont-ils frequents ?

    Saadi ne dit pas tout.

  21. Lamine_Djazairi dit :

    La question qui se pose aussi c’est pourquoi le journal El Khabar trouve normal que Mr Saadi sert de voie au DRS?

    Si le DRS a des choses à dire pourquoi il ne sort pas au grand jour.

    N’est ce pas là un comportement de la Maffia ?

  22. EM -A.P dit :

    Said Sadi reconnait enfin que le MSP est un parti crée par les Services

    25.07. 2010 Posté dans Algérie Politique

    Dans un communiqué rendu public le 19 juillet, en réaction à l’article publié dans El bilad intitulé “Said Sadi est un fils de harki”, le RCD affirme que le journal appartient à un parti de la coalition gouvernementale spécialisé dans le bazar institutionnel et créé par les services pour parasiter et manipuler la mouvance islamiste. “Son chef historique fut retourné après avoir été confondu dans son implication dans les tous premiers maquis de Bouyali, un précurseur du terrorisme”, ajoute le RCD. Par ailleurs, certains affirment que le RCD a été crée par les Services pour parasiter le FFS notamment en Kabylie. “Son chef fut retourné en prison et fut envoyé renconter Hocine Aït Ahmed en 1982 en Suisse pour lui proposer de revenir en Algérie en contrepartie, le FFS bénéficierait de deux postes au bureau politique du FLN“. El Mouhtarem

  23. le pouvoir dit :

    Moi, je ne vois aucun problème à ça. Ce qui m’intéresse, c’est qui demande audience. Vu que c’est Toufik qui commande, alors Sadi fait bien de le rencontrer au moins pour soutirer de l’information sur les intentions du cabinet noir. C’est bien d’avoir de l’information pour pouvoir mettre en place une bonne planification et une bonne stratégie. Je ne crois pas que Toufik convoque Sadi, lui qui est adepte de la déclaration de la Soummam (séparer le politique du militaire). En plus, c’est un dur à cuir.

    Dites moi plutôt, pourquoi Toufik rencontre Sadi alors que, l’armée prétend ne pas s’immiscer du politique.

    Mais vu que je suis le pouvoir alors je vous réponds à cette interrogation :
    Vous savez que chez nous à l’armée, nos hauts gradés sont tous limités intellectuellement. Belkhir, betchine, Zeroual etc.… sont presque illettrés. Toufik, c’est le seul, relativement intellectuel que nous avons. Avant, pour ne pas trop s’ennuyer, lui qui est toujours dans l’ombre, il discutait avec le général Touati (aussi intello) et quelques rares militaires qui peuvent tenir une discussion intéressante. Maintenant qu’ils sont tous à la retraite et notre ami Toufik qui prend de l’âge (on ne va pas quand même le mettre à la maison des vieux de bab ezzouar !) et en plus, il doit rester dans l’ombre, s’ennui beaucoup au bureau de tagara.

    Alors, on lui a fait la suggestion de rencontrer de temps à autre les hommes politiques disponibles sur la place (eux, non plus ne cassent pas les pierres car, ils sont trop limités intellectuellement). Et SI Mediene a vite développer une grande affinité avec SI Saïd (remarque, même Boutef l a dit qu’il était émerveillé de parler avec Sadi quand il l’a rencontré pour la première fois avant le referendum sur la concorde civile). Donc, c’est une discussion autour d’un café pour passer le temps entre deux intellectuels. Ce qui est vrai ya si el Mouhtarem…je ne sais pas si tu as eu l’occasion de parler avec Sadi mais crois moi que c’est un grand séducteur avec un extraordinaire sens de la formule (avouons le, c’est un intellectuel bien huilé). A l’écouter, il est convaincant et Toufik aime bien parler avec lui car il ya du contenu dans leurs discussions amicales. Bien sûr, ils se rendent services. Par exemple, c’est grâce à Sadi que Toufik à survécu aux 8 mois de Boudiaf. Même avec le parrainage de Sadi, Boudiaf, qui avait confiance en Sadi (il lui a proposé même d’être chef du gouvernement) à garder Toufik sans lui donner trop de pouvoir (il ne le consulter même pas).

    Voilà une stratégie gagnant-gagnant.
    Alors de Grace, laisser Toufik rencontrer Sadi pour avoir une compagnie intéressante de temps à autre, au moins c’est un temps qu’il ne passera pas au téléphone pour traiter des conteneurs et de la rente du pays (c’est déjà de l’argent sauvé du détournement).

    Si vous obligez SI Médiène à ne rencontrer que les Soltani, les Belkhadem et les autres, je vous préviens que ça irait mal.

  24. YANASSI dit :

    Mr Saadi comment peux-tu cottoyer ou te confier à un general sanguinaire comme Toufik ; Ben Ali le dictateur tunisien est un ange à coté de Toufik … pour retrouver ta credibilité il faudra demender des excuses aux algereins et meme aux membres de ton parti , parce que apres ce sera trop tard ….

  25. A.P dit :

    L’amnésie du RCD

    16.01.2008 Posté dans Algérie Politique

    Le parti de Said Sadi a réagi, aujourd’hui, à la décision de l’ONU d’envoyer une commission d’enquête indépendante sur l’attentat du 11 décembre 2007 à Alger. Le RCD a rappelé dans sa déclaration que “pas un dirigeant algérien n’a, à ce jour, osé prononcer le nom d’Al Qaïda dans les derniers attentats alors que la nébuleuse intégriste les a tous revendiqués.Tout un chacun sait que la plupart des auteurs de ces attentats sont des bénéficiaires de la réconciliation de M. Bouteflika“. Le RCD a-t-il oublié son soutien à la Loi portant Concorde Civile ? Le RCD a appelé à voter “oui”, lors du référendum du 16 septembre 1999, portant sur la démarche de Concorde Civile ! Il est vrai que cette Loi avait couronné les accords avec l’Armée islamique du salut (AIS). Faut-il rappeler que les négociations avec l’AIS étaient menées par le Général-major Smain Lamari ?

  26. Dr. Amina/Amin dit :

    a france OFF-icielle est entrain d’armer les sanguinaires Boutef&cie jusqu’aux dents.
    Le chef de l’armée de Sarko-canaille en visite chez Boutoz&cie.

    Le peuple a deja decidé
    faire sauter ce regime sanguinaire par tous les moyens… á ce regime mercenaire de choisir sa maniere.

    VIVE L’ALGERIE ET LE PEUPLE
    ABAT LES DICTATEURS ASSASSINS

  27. ..gjingis dit :

    @ghilas

    quelles est la phylosophie ,l alternative,de Said Saadi ? de Khalida Toumi?
    Walou !! pour qui roulent ils ?
    EURO,DOLLARS,prestige etc………fin

    rien d autre mon frere .

  28. ab dit :

    ya el mouhtarem
    ouyahia a été viré belle echappatoire on vire le premier ministre, comme il a été raporté de surcroit, lui meme aurait dit je suis l’homme des salles besognes!! j’espere qu’il a compris le kabyle de service! il se fait virer a chaque fois apres une salle besogne! il sauve la face du president etc et un coup de pied.

  29. reda dit :

    Soyez les premiers a diffuser cette information et d’apres un site espagnole le protegé da Toufik le chef des polisarios Mohamed Abdelaziz aurait fait defection et serait pret de rentrer au maroc … toufik et le DRS vont s’eclater de rage … à suivre

  30. justice&verite dit :

    win rak yal elmouhtarem?
    C vrai que nous sommes dans une periode de delivrance et de changement malgré bongré le regime mais la volonté du peuple est incroyable…see tunisia and so on egypt on the way.
    Nous etions et sommes toujours trahi par les puissances du monde mais quand le peuple aspire á une vie digne personne ne l’arretera.

  31. hakim5 dit :

    le remaniement du gouvernement provisoire tunisien tant attendu, vient d accoucher d une sourie.
    C EST BIEN D UN COUP D ETAT QU IL S AGIT …….et la nouvelle composante le prouve : l opposition est tenue à l ecart ; les ministere clé sont entre les mains des BENI OUI OUI , et certains ministres( 03 ) du RCD sont maintenus.
    LES CITOYENS TUNISIENS NE VONT PAS S EN CONTENTER.

  32. ahmed dit :

    la declaration du ffs 2008
    Le pays traverse une situation particulièrement dangereuse. Les indices d’une explosion politique et sociale à grande échelle sont visibles. Les Algériens ne trouvent de possibilités d’écoute et d’expression de leurs ras le bol et leur désarroi que dans la défiance électorale et la révolte.

    Au lieu d’une écoute responsable de tant de révoltes et d’alertes populaires, le pouvoir continue de pratiquer la politique de la peur et de l’insécurité, du chantage et de la corruption.

    Le pays est dans l’impasse. Le régime n’a ni la volonté et ni la compétence pour impulser une démarche d’ouverture sur la population. Bien au contraire, depuis la débâcle politique et électorale du 17 mai 2007, les tenants du système accentuent les pressions sociales sur la population.

    Malgré une aisance financière sans précédent, les Algériens continuent de subir les politiques anti-sociales qui les enfonce de jour en jour dans la misère, la précarité, le chômage et le désespoir.

    Mis à part les décideurs et leurs relais maffieux qui se partagent les richesses nationales, le pays continue à perdre ces cadres qui préfèrent l’exil à l’indignité tandis qu’une partie de sa jeunesse reste tentée par des aventures suicidaires de toute sorte.

    Ce constat est le vécu quotidien de la majorité des citoyens.

    Au sein même des tenants de ce « système » on fait aujourd’hui le constat de son inefficacité et de son fonctionnement à vide, de sa régression vers des archaïsmes qui minent la société et d’un « Etat » de plus en plus réduit à celui des appareils sécuritaires.

    Le conseil national du FFS constate :

    Sur le plan politique :

    Le pays traverse une situation particulièrement dangereuse. Les indices d’une explosion politique et sociale à grande échelle sont visibles. Les Algériens ne trouvent de possibilités d’écoute et d’expression de leurs ras le bol et leur désarroi que dans la défiance électorale et la révolte.

    Au lieu d’une écoute responsable de tant de révoltes et d’alertes populaires, le pouvoir continu de pratiquer la politique de la peur et de l’insécurité, du chantage et de la corruption.

    Sur le plan sécuritaire :

    La recrudescence de la violence ces derniers mois prouve l’échec des politiques sécuritaires menées depuis le coup d’Etat militaire de 1991. La politique de gestion et de régulation de la violence, doublée d’une terreur aux relents sectaires et racistes expose le pays aux dérives et aux aventures.

    La stratégie de la terre brûlée faite d’incendies volontaires, de volontaires, de bombardements à proximité des habitations, de multiplication de vrais-faux et de faux vrais barrages dans la région de Kabylie, soulèvent des inquiétudes et des interrogations.

    Sur le plan économique :

    L’absence d’une stratégie de développement national cède la place à l’improvisation économique.

    Le pays est méthodiquement dépossédé de ses richesses et de son patrimoine national.

    Les promesses de mise à niveau des entreprises publiques, de création d’emploi et de construction de logement se sont avérées fausses et irréalisables.

    L’illégitimité des institutions, la corruption qui se généralise, le sectarisme et le régionalisme qui dominent les relations « institutionnelles » risque d’hypothéquer définitivement l’avenir de la population.

    En dehors de la direction de l’UGTA devenu un cercle de la rapine, l’alliance présidentielle qui sert de façade institutionnelle, des « partis politiques » ayant acceptés de siéger dans les institutions sans aucun mandat populaire en contre partie d’une incorporation dans les affaires et la corruption, la majorité du peuple algérien vit une situation économique et sociale insoutenable.

    Sur le plan social :

    De larges couches de la société sont réduites au statut d’indigènes et de misérables.

    Les augmentations décidées sur les prix des produits de première nécessité à la veille de la rentrée scolaire, du mois sacré de Ramadhan et de la fête de l’Aid sont vécu par les algériens comme un chantage alimentaire voire une répression sociale.

    La population est livrée à elle-même. Les fléaux sociaux, les crimes, les suicides, la prostitution, la drogue prolifèrent à une allure inquiétante et contaminent tout le pays.

    Sur le plan des droits de l’homme :

    La situation des droits de l’homme est catastrophique. Le droit à la vie, premier des droits n’est pas garanti. Des dizaines de victimes civiles et militaires tombent chaque semaine.

    Les libertés individuelles et collectives sont inexistantes et le pays vit toujours sous le régime de l’état d’urgence. La capitale du pays est interdite à toute manifestation politique de l’opposition et des organisations autonomes.

    Alors que la situation se dégrade dangereusement dans tous les domaines, les différents cercles du pouvoir, s’affairent à partager la rente et à négocier les successions et les alternances internes au sérail.
    Le constat ayant été fait que ce régime n’a ni la volonté, ni la compétence pour impulser des réformes qui modernisent le pays et le restitue à ses habitants.

    Convaincu que seule une mobilisation de toutes les forces démocratiques et autonomes autour d’un contrat pour alternative démocratique et sociale, est capable de rendre espoir à la population. Le Front des Forces Socialiste considère qu’il est du devoir de toutes les forces éprises de paix et de démocratie d’agir pour que l’impasse du régime ne soit plus une impasse pour le pays.

    Le FFS appelle l’ensemble des citoyens, les acteurs sociaux autonomes, les personnalités politiques crédibles, les universitaires et les associations indépendantes, les femmes et les jeunes à faire de la rentrée sociale prochaine un moment d’action en faveur de la démocratie.

    Le FFS appelle l’opinion internationale à agir pour garantir le respect des droits de l’homme, les principes de la bonne gouvernance et à soutenir les forces démocratiques du pays.

  33. ahmed dit :

    que peut ont dire en 2011??????????

  34. amroune layachi dit :

    بحثت عنك فلم أجدك
    لأبلغك أن الجزائر تحترق
    بحثت عنك يائسا
    سنين عشرة بائسة
    بحثت عنك فلم أجدك
    لأسألك .. وعودك هل تحققت ؟
    عزة… وكرامة
    وعودك هل تحققت ؟
    ضلم .. حقرة وتعسف
    وعودك هل تحققت ؟
    رشوة.. فساد وجهوية
    وعودك هل تحققت ؟
    بحثت عنك فلم أجدك
    لأبلغك أن شعبك يائس
    أن شعبك غاضب
    بحثت عنك فلم أجدك
    لأبلغك بأن صمتك يقلقني
    وكلامك يعجبني
    بحثت عنك فلم أجدك
    عمرون العياشي
    Amroune Layachi, ex-cadre à la direction des impôts de la wilaya de M’sila
    BP N 2184 RP
    M’SILA 28000 ALGERIE
    tel:06.62.74.11.54
    035.54.80.97
    http://hogra.centerblog.net/6583059-%D8%A8%D8%AD%D8%AB%D8%AA-%D8%B9%D9%86%D9%83-%D9%81%D9%84%D9%85-%D8%A3%D8%AC%D8%AF%D9%83-

  35. Moe dit :

    Un chef de l’opposition qui rencontre un chef du regime ? sans donner beaucoup de details ? mais c’est quoi cette Algerie d’aujourd’hui !

  36. B. Amar dit :

    Sincèrement le Toubib n’est pas à sa première déconvenue! Je pense d’ailleurs que ce Monsieur porte à chaque occasion une casquette de couleur différente. La démocratie ne se côtoie pas avec la dictature qu’on n’arrête pas déclamer !

  37. Mohammed dit :

    il faut savoir une chose said saadi est un element du DRS,et il ne fait que son travail,Le RCD est devenu un appariel du systeme d’ailleurs qui peut defondre le pouvoir en place mieux que la kahba pute de khalida messewda?le peuple doit prendre c responsabilité face a c vendus.

  38. Roufak dit :

    Tout est dit en ce qui concerne Sadi pantin des pouvoirs oligarques antérieurs et de celui qui est en place. J’ajouterai seulement ceci : dans les années 90 (je n’ai plus la date exacte) le patron du RCD a rencontré Charles Pasqua, alors ministre de l’Intérieur français, qui lui a remis une enveloppe « confortable » et qui a permis à lui et à ses plus proches collaborateurs de s’acheter en autre des véhicules ( Renault 21). Si par hasard il a accès à ce que j’avance , je le défie de démentir !

  39. Algérie dit :

    yA3NI WELLAH mouhtarem si sadi.
    Pk une rencontre avec tewfik???
    http://www.kwider.com

  40. gilou dit :

    les malheurs de l algerie sont les kabyles et chaouis ce eux qui ont invente la dictature en algerie drsegal kabyl generau egal chaoui

  41. opposant dit :

    avant il ya vait l’iraque,puis c le tour de la tunisie et l’egypte, et dans quel que jours ca sera le tour de l’algerie la lybie et peut etre bien le maroc mais surement pas l’arabi saoudit ni quatar.
    la strategie des americains c de controler 70 pourcent du petrole produit sur terre il controle la partie produite au moyen oriant et veulent contrelait la production de l’afrique du nord. prenons le cas de l’algerie, en 20060boutef a vendus 77 pourcent de notre desert pour les amaricains,et heureusement vien la fameuse hestoire de condor qui a souver notre algerie,et anuler ce pacte de honte et de non conciance,acause de changement dans leurs calcules les
    americains en decider de travailler avec les amis de said sadi (le general toufik et son clan),aue de collabore avec boutef qui etait ou bout de ces souffles.
    depuis cette afaire said sadi a rendus plusieurs visites a l’ancle sam,dans le bute de bien nouer les relations avec les amaricains.
    si le rcd a parteciper a la reunion pour le changement et la democratie pour prevoir des manefestations et l’organisation d’une marche a alger
    1)pour quoi le rcd a proposer la datte du 9 feverier comme datte de la marche
    2) pour quoi le rcd a precepiter les chose et organise une marche a alger le 11 janvier dernier
    3) pour said sadi etait l’invite du representant des usa en algerie deux jours apres la marche du 11 janvier
    toutes ces questions aurons des repenses si en ne sera pas tres vegilants dans les jours qui viennent

  42. M Bendahmane dit :

    Mr Said Saadi !
    t’es qu’une marionnette!
    Ton role est programmé depuis la nuit des temps! MAIS tu pourra jamais aboutir à casser la véritable opposition car nous portons ses gènes.
    Tu es le plus mauvais élève de l’histoire de l’algérie contemporaine

  43. M Bendahmane dit :

    Mr Said Saadi !
    tu une marionnette programmée pour casser la véritable opposition constructive que nous portons dans nos gènes.
    Nous savons que tu avais toujours une bonne relation depuis les années 80.
    En fin tu dis vrai: l’Algérie va mal,mais depuis quand ya si Said?
    TU VEUX PAS DIRE?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER