Liberté au secours de Ould Kablia !

wali1.jpgFranchise (Edito de Liberté)

Liberté avait demandé un entretien au ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales avant les émeutes de janvier. Les questions portaient plus sur les missions de ce département mais le questionnaire s’est avéré dépassé. M. Daho Ould Kablia a accepté de nous recevoir pour un entretien libre, en toute franchise. Nous pensons avoir posé les questions d’actualité et il a répondu sans langue de bois. Direct, impassible, reconnaissant qu’il y a mal-vie et hogra chez les jeunes, il assume les insuffisances de l’État en matière de prise en charge de cette large portion de la population, mais il reste convaincu que les revendications ne sont nullement d’ordre politique mais social. Le jeune a perdu ses repères identitaires et chacun de nous a une part de responsabilité, avait-il insisté.
Sincère dans ses réponses même dans son costume inconfortable de ministre de l’Intérieur, il faut reconnaître qu’il n’a éludé aucune question et que
c’est la première fois qu’une personne publique va au fond de ses convictions et de son attachement à la stabilité du pays et aux valeurs de la République.
Liberté

Commentaires

  1. Bouteflika, sois sage, prends tes babouches et dégage dit :

    Ce jeu de yoyo pratique par Liberté ces derniers temps, suscite quelques interrogqtions légitimes.

    Un pied dans le pouvoir et l’autre dans l’opposition.

    A quoi joue Abrous Outoudert ou si vous voulez Rabrab ?

    Ils risquent de perdre sur les deux tableaux.

    SOS, peuple et pays en danger !

    http://nonalelectiondelahonte.centerblog.net

    http://amnistie.centerblog.net

  2. L'ESQUIVE DE OULD KABLIA dit :

    Le Journal Liberté a publié aujourd’hui une interview du Ministre de l’Intérieur.
    Le journaliste a apprécié le comportement civilisé et l’intelligence de Monsieur le Ministre de l’Intérieur au point où il s’est même permis de terminer sa panoplie de questions réponses par une réflexion personnelle sur un fond et un ton dithyrambique .
    Alors que l’on relève quelques contradictions sur les réponses apportées aux questions posées , le journaliste n’a pas fini d’éloges au représentant du Gouvernement de la RADP.
    Bravo à la « Liberté » d’expression.

  3. Tag dit :

    Rebrab après avoir jeté de l’huile sur le feu maintenant il se sucre d’un Malgache. D’ailleurs drôle de titre que porte le journal. Il devrait s’appeler « Bidon ».

  4. Bouteflika, sois sage, prends tes babouches et dégage dit :

    Le gouvernement algérien dans tous ses états.

    http://diplomatiealgerienne.centerblog.net

  5. miltan du ffs dit :

    khdaneen ffs oulah nakchefkom fi youtube

  6. fadel dit :

    vive la tunisie et l egypte a bas les laches et larbins de tout bord.que voulez vous d’un journal detenu par un milliardaire grand voleur qui est l ami de ouyahya et qui s appel RABRAB.

  7. Ameziane dit :

    Liberté est un organe de propagande de la SM-DRS. Il a été fondé par le Général
    M.M.L.Ayyat, alors Chef de la D.C.Sécurité Militaire, lui qui avait propulsé Rabrab, dont il avit fait l’associé. Fondé dans le sillage de l’instigation du RCD, Liberté prend ses
    dépèches, informations directement du Département de propagande et désinformation de la dite police politique…

    …Les « vannes grand ouverte » du mensonge total, Liberté diverse quotidiennement ses salves vénineuses, manipulation, intox, destabilisation, bourrage de crânes, sont à l’ordre du jour en permanece, sur le modèle Goebells C’est le canal privilégié des Généraux criminels et manipulateurs que sont les Maitres de la SM-DRS…

    … La meilleure manière de le contrer, c’est de ne pas l’acheter !

  8. p.i.2merde.dz.con dit :

    Rebrab et ses nombreux plumitifs ont peur de voir leurs importations en matières premières oléagineuses frappées d’interdiction… transformées en huile, ils leur rapportent des milliards et leur permettent un quasi monopole…

  9. ahnakhirmanhik??,? dit :

    on lisant l’interview faite par le journal liberté que je croyais cridible je sens une immence trahisant surtout par l’article edito

  10. Mourad dit :

    le quotidien Liberté a brillé aujourd’hui en ces temps de grisailles.Une interview d’Ould Kablia s’il vous plais!c’est pas du détail;c’est un grand calibre,un pilier du système.Liberté a réussi a faire intervenir le policier en chef!Celui qui incarne l’interdit,celui qui parle au nom du régime, l’homme qui ordonne et bastonne!Avant lui, liberté avait ouvert ses portes grandes béantes à Said Sadi; celui qui a Toufik comme confident,le psychiatre qui a fait de son parti, un chasse neige démocratique, l’homme qui s’est trompé de société car aveuglé par ses propres ambitions,le dirigeant politique qui fait irruption à chaque fois qu’on lui donne le coup de starter,le député qui revendique la dissolution des assemblées élues mais là ou il n’a pas d’élus,l’anti FFS qui fait tout pour prendre la place de Hocine Ait Ahmed,le mercenaire qui broie ces alliés au bout de chaque opération de parasitage.Comparaison faite,liberté n’a fait que continuer son travail, celui de prendre les gens pour des fous.Je déteste la liberté quand elle est en papier journal!

  11. justice&verite dit :

    Heure de la verité et de la justice approche á pas de geants.
    Chacun est responsable de ses actes devant la FURIA du peuple algerie car le VOLCAN explosera bientot et le pouvoir et ses relais payeront les consequences.
    Le peuple algerien prend note.

  12. Mourad dit :

    Ceux qui croient que la presse Algérienne est indépendante, ils doivent savoir qu’ils ont raison.La presse Algérienne est indépendante…. de sa volonté.ligne éditoriale du DRS,financements occultes des généraux & les cartels rentiers , journalistes carriéristes & fonctionnaires.La presse privée est l’État avancé de l’intelligence des officines du pouvoir.Liberté doit se libérer »Cevital » pour elle!

  13. karim dit :

    «mais il reste convaincu que les revendications ne sont nullement d’ordre politique mais social.» dixit le DOK !!!
    Est-ce qu’il a été à l’école ? Quel est son niveau d’instriction ?…
    Est-ce qu’il est au moins conscient de l’énormité de son affirmation ?
    Manifester sa colère dans les rues, casser, brûler, affronter les policier et crier son desespoir n’est que du…«social» et aucunement politique ?!?
    Et ça se qualifie d’homme politique ça ??
    Bravo DOK !

  14. Bouteflika, sois sage, prends tes babouches et dégage dit :

    Bébé DOK ( Daho Ould Kablia ) ment comme il respire.

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

    http://contreleclandoujda.centerblog.net

  15. algérienne dit :

    Dans un pays ou le ridicule ne tue pas, la parole le peut. La liberté d’expression doit servir ceux qui ne peuvent s’exprimer pas ceux qui ont main mise sur tout les médias lourds en premier. Liberté ne reflète, malheureusement, aujourd’hui que le manque de liberté qui musèle l’Algérie. Lprsqu’on est locataire ou on l’a été du Club de… la décenceveut qu’au moins on s’apstienne de faire des entretiens …

  16. Anonyme dit :

    Le pauvre ministre qui s’exprime dans ce torchon (qui appartient à un maffieux du système) me donne plus l’impression de vouloir rassurer son clan que de rassurer son peuple. En tout cas son propos me rappelle étrangement un film qui raconte l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante étages. Au fur et à mesure de sa chute, cet homme se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien. A la fin, il comprends que l’important c’est pas la chute, mais l’atterrissage! Comme le montrent les images en Égypte et en Tunisie, lorsque le peuple se révolte, ça fait extrêmement mal!

  17. Alilou dit :

    Si le pouvoir et ses relais pensent pouvoir continuer à dépenser l’argent des Algériens pour entuber les Algériens, il se trompe lourdement. Le discours grossier de ce ministre et l’orientation maladroite des questions posées par ce journal ne révèlent en fait qu’une chose: c’est la panique à bord du bateau Algérie! La peur s’est installée et il s’agit en l’occurrence de rassurer les courtisans qui, comme les rats, sont toujours les premiers à se sauver. Même un analphabète ferait la même lecture. En effet, comment peut-on accorder du crédit à notre ministre de l’ »antérieur » qui désigne l’absence de visas comme l’une des causes du marasme social???? Comme à bord du Titanic, l’orchestre continuera à nous jouer du violon jusqu’au naufrage! Leur fin est imminente et notre liberté est pour bientôt!

  18. ouardi dit :

    cher mourad ,c pas de ton arrogance grotesque que les algeriens ont besoin pour ce moment .Ils ont besoin de beaucoup plus inteligent .

  19. s.Lam. dit :

    Ya Si Mourad,tu résumes très bien la situation de nos quotidiens qui se disent indépendants.Oui ,ils se sont mis au ban de la société libre.Ils couvrent les événements du régime de la RADP en ne ratant jamais l’occasion de louer leurs activités.Notre presse protège convenablement le pouvoir et l’aide à sa promotion nationale voire même internationale.De la « Liberté », nos journalistes ne connaissent que le nom.

  20. s.Lam. dit :

    Ouardi,intelligent qu’il est,devrait nous orienter,nous montrer le chemin que lui pense mener vers la « Liberté » selon sa consonance particulière.Il a surement un autre sens de la « Liberté « ! Nous aimerions la connaitre au plus vite.Il peut nous rendre au moins ce service dont lui seul doit avoir le secret.

  21. taibi dit :

    tellement l’état est absent,les mains occupées dans les tiroirs qu’il regne une anarchie totale en algérie.les emplouées de mairie qui travaient en pyjamas avec une djellaba dessus un document vous ne l’aurez pas si vous ne glisser pas un billet les gens qui construisent sur les rochers c’est un vrai desastre sur les cotes des cafetiers restaurateurset autre commerçants squattent les trotoires et le citoyen est obligé de marcher sur la chaussée au risque de se faire écrasé et pour tout c »ela il n’y a aucun interlocuteur il faut que tout cela change

  22. taibi dit :

    le message écrit ci-dessus a été écrit trop vite désolé pour les lettres manquantes

  23. Messabih dit :

    Oeil pour oeil,dent pour dent!
    Les Algeriens doivent comprendre qu’ils ont ete kidnappés,detroussés et volés par 50 ans de pouvoirs militaro national
    chauvin .
    Il est venu le temps de demander ses droits pleins et entiers,et d’abord avant toute chose un REVENU MENSUEL INDIVIDUEL(RMI ou RSA) pour tout citoyen en majorite
    et à la recherche d’un emploi.
    Les banquiers du pouvoir ,entre autres
    Bouteflika ,pale figure du pouvoir doivent le comprendre

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER