• Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Archive pour janvier, 2011

Pas un mot sur la marche du RCD dans la Dépêche de Kabylie

C’est du jamais vu dans l’histoire de la presse algérienne. La Dépêche de Kabylie, n’a pas écrit un mot sur la manifestation organisée hier par le RCD. Le quotidien de Amara Benyounes, ancien député du RCD, a préféré parler de la neige que de la répression d’une marche par la police du général Hamel. El Mouhtarem  

النهار، عار الصحافة الجزائرية

ennaharapslog.jpgAprès « l’agressoin » de son photographe devant le siège régional du RCD à Alger, le directeur du « journal » Ennahar, Anis Rahmani, a décidé de porter plainte contre le parti de Said Sadi. La raison: « Ennahar porte plainte contre le RCD pour avoir appelé des journalistes à couvrir une manifestation non autorisée », note le communiqué de ce « journal » de la honte. Ce que le ministère de l’Intérieur n’a pas fait, Rahmani le fera. El Mouhtarem  

Yémen : une militante arrêtée après les manifs

Par Europe1.fr

Tawakul Karman, militante de la liberté de la presse et organisatrice des manifestations étudiantes contre le gouvernement ces derniers jours, a été arrêtée dimanche. La jeune femme, qui dirige l’organisation locale Femmes journalistes sans chaînes, est aussi membre du parti islamiste Islah. Elle se trouvait dimanche matin dans la prison centrale de Sanaa, a précisé sa famille.

Le FFS estime que la concertation doit s’approfondir et éventuellement s’élargir à l’avenir

log.jpgDans un communiqué rendu public aujourd’hui, suite à l’appel à la marche du 9 février prochain, le FFS a remercié les organisations de la « coordination nationale pour le changement et la démocratie », qui l’ont invité à assister à la réunion débat du 21 janvier 2011 qui a regroupé des organisations de la société civile et des partis politiques. « Lors de l’évaluation de cette réunion, le FFS relève avec espoir, l’existence de convergences importantes sur l’analyse de la situation politique du pays; il estime que la concertation doit s’approfondir et s’intensifier et éventuellement s’élargir à l’avenir », souligne le communiqué. « Dans l’étape actuelle, les priorités politiques du FFS, ne lui permettent pas de s’associer à la proposition d’un appel à une marche à Alger, précise le FFS. « Enfin, ajoute le communiqué, le FFS respecte et défend l’autonomie de décision et d’action des organisations de la société civile ». El Mouhtarem  

Le directeur de TSA: « C’est Said Sadi qui reçoit des consignes »

guem.jpgQualifiant Said Sadi de dictateur, le directeur de TSA, Lounes Guemache, a affirmé dans un entretien accordé à Algérie Focus http://algerie-focus.com/2011/01/19/marche-a-alger-le-rcd-accuse-tsa-et-ech-chourouk-de-manipulation-lounes-guemarche-se-defend/ que « c’est Saïd Sadi qui reçoit des consignes ». « Ce n’est pas moi qui rencontre Toufik, le patron du DRS pour ensuite donner des informations aux Américains », a déclaré Guemache. Et d’ajouter: « Contrairement à Saïd Sadi, qui est propriétaire d’un appartement dans un quartier chic de Paris, moi je vis dans un appartement que je loue dans un quartier populaire ». El Mouhtarem

 


La marche du RCD interdite: Les manifestants réprimés par la police du général Hamel

Quelques 350 personnes ont manifesté ce matin devant le siège régional du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) à «Didouche Mourad» à Alger. Selon un journaliste sur place, quelques dix sept personnes ont été blessées et cinq autres, dont le député Arezki Aider, ont été arrêtés par la police. Par ailleurs, des centaines de policiers  se sont déployés dans toutes es rues d’Alger. A noter également que tous les accès à la capitale sont fermés par la police. Les bus provenant notamment des wilayas de l’est ont été refoulés. El Mouhtarem

Ahmed Benbitour est-il un opposant ?

 

benbitour1.jpgJe vous invite à lire cette biographie de Ahmed Benbitour pour se rendre compte que l’ancien premier ministre de Bouteflika ne peut pas être un opposant. Pis, il a une responsabilité dans la situation politico-économique que vit le pays pays.  1991-1992 : Chargé de mission à la Présidence de la République

 

1992-1993 : Ministre délégué au trésor. 1993-1994 : Ministre de l’énergie.1994-1996 : Ministre des Finances.1998-1999: Sénateur au Conseil de la Nation. 23 décembre 1999 : Chef du Gouvernement.

 

26 août 2000 : il démissionne. Il est l’un des artisans des accords avec le Fonds Monétaire International (FMI), le Club de Paris et le Club de Londres. http://www.cg.gov.dz/index.php?option=com_content&task=view&id=437&Itemid=

Urgent/ Karim Tabbou: « Le FFS n’est pas partie prenante de l’appel à la marche du 9 février »

tabbou.jpgNous apprenons d’une source émanant de son secrétariat national que le Front des Forces Socialistes (FFS) n’est pas partie prenante de l’appel à la marche du 9 février prochain. Et ne fait donc pas partie de la « coordination pour le changement démocratique ». Joint au téléphone, le premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou, confirme cette information. Par ailleurs, nous apprenons qu’un communique de ce parti sera rendu public dans les prochaines heures. El Mouhtarem  

 

Echourouk, le journal de la désinformation

echourouk.jpgAlors qu’il ne couvre jamais les activités des partis, le quotidien Echourouk mène une campagne de dénigrement contre toute action politique. Dans son édition d’hier, le torchon de Ali Fodil a affirmé que le RCD a payé des étudiants de l’université de Tizi-Ouzou pour participer à sa marche de demain. « Le RCD a offert à 250 étudiants 10.000 DA chacun pour participer à sa marche d’Alger », a écrit le « journal ». 

Cette information est une véritable insulte envers les militants politiques en général et les étudiants de l’université MOULOUD MAMMERI de Tizi-Ouzou en particulier. Le directeur d’Echourouk croit que si certains de ses journalistes se vendent avec des sandwichs chawarma, tout le monde se vend dans ce pays. Je pense que les étudiants de Tizi-Ouzou doivent répondre à ce chiffon et demander au président de la JSK de rompre le contrat de sponsoring qui le lie avec ce journal dont le nom souille le maillot du club Kabyle. El Mouhtarem    

Une marche pour la levée de l’état d’urgence le 9 février à Alger

marche1.jpgRéunis aujourd’hui à
la Maison des syndicats à Alger, des représentants d’organisations autonomes et de partis politiques ont appelé à une marche pacifique à Alger. Les mots d’ordre de la manifestation qui aura lieu le 9 février prochain sont : la levée de l’état d’urgence et la libération des détenus des dernières émeutes qui ont secoué le pays.
Les signataires du communiqué qui n’est pas encore rendu public, ont par ailleurs annoncé la création d’une Coordination nationale pour le changement démocratique.

A signaler que le communiqué est signé par
la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (Laddh), le SNAPAP, le CLA, le SATEF,
la Coordination des sections du CNES, le Collectif des familles de disparus en Algérie (CFDA), le Rassemblement actions jeunesse (RAJ), le Comité des chômeurs du Sud, le Comité des étudiants de l’université de Tizi Ouzou,  le Collectif «Algérie pacifique», initiateurs des deux derniers rassemblements tenus à Alger. Par ailleurs, des représentants du Front des Forces Socialistes, du Rassemblement pour
la Culture et
la Démocratie, du Mouvement Démocratique et Social, le parti de Mohamed Said ont signé le communiqué. El Mouhtarem

123456...22

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER