• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 5 février 2011

Archive pour le 5 février, 2011

Egypte: le bureau exécutif du Parti National démocrate au pouvoir démissionne

Le bureau exécutif du parti au pouvoir en Egypte, le Parti national démocrate (PND), a démissionné, a annoncé la télévision d’Etat égyptienne. Hossam Badrawi devient secrétaire général du parti, toujours selon la chaîne. Considéré comme libéral et ayant de bons rapports avec l’opposition, il devient aussi président du comité politique du PND et prend la place de Gamal Moubarak, le fils du président. 

Allocation accordée pour 15 000 anciens harkis

harki250908.jpgEnviron 15 000 anciens supplétifs de l’armée française en Algérie, les harkis, vont recevoir une « allocation de reconnaissance » grâce à une décision prise par le Conseil constitutionnel. Saisis par le Conseil d’État d’une question prioritaire de constitutionnalité posée par le Comité harkis et vérité, les Sages ont jugé contraire à la Constitution les dispositions législatives « qui imposaient un critère de nationalité » pour percevoir cette indemnité. Reuters

Levée de l’état d’urgence: de qui se moque Bouteflika?

boutefouyahia.jpgMaamar Boudersa pour « Algérie Politique »

Bouteflika a convoqué un conseil des ministres ce jeudi pour communiquer sa dernière décision, par laquelle il veut se moquer du peuple algérien et le tromper encore une fois. Sa dernière décision est qu’il a instruit le gouvernement de préparer un projet de loi levant l’état d’urgence. Cette décision comique est reprise par  les médias du monde entier qui ont cru à ce nouveau mensonge et à cette nouvelle comédie qui ne fait rire plus personne.

En effet, selon cette information, le président a instruit le gouvernement sans préciser quel est le ministre qui est chargé. Celui de l’Intérieur ? Celui de la Défense nationale ? Donc lui-même ? Celui de la justice ? Le Premier ministre lui-même? En ne précisant pas la partie chargée, Bouteflika se moque de lui-même, c’est-à-dire que la levée de l’état d’urgence n’est pas pour demain. 

Un autre point qui confirme cela est le fait que Bouteflika n’a pas fixé un délai pour présenter un tel projet de loi. Il peut donc durer éternellement. Bouteflika se moque de lui-même, car aucun délai n’a été fixé.

(Lire la suite)

« Les Débats » se transforme en quotidien en violation de la loi !

logodebats.jpgEn violation de la loi qui interdit à un éditeur d’avoir deux quotidiens dans une même langue, l’hebdomadaire Les Débats www.lesdebats.com de feu Abderrahmane Mahmoudi, s’est transformé depuis quelques jours en quotidien national d’information. Ainsi, la SARL Mahmoudi Info,  gèrée par Naima Mahmoudi (épouse de feu Abderrahmane Mahmoudi) et dirigée par Aissa Khelladi, un proche des Services, édite deux quotidiens en langue française: Le jour d’Algérie et Les Débats.  El Mouhtarem

Ghozali: « La levée de l’état d’urgence ne va rien apporter et ne va rien changer »

sidahmedghozali.jpgL’ancien chef du gouvernement, Sid Ahmed Ghozali http://fr.wikipedia.org/wiki/Sid_Ahmed_Ghozali, a déclaré aujourd’hui, dans un entretien à El Watan, que la levée de l’état d’urgence en Algérie «ne va rien apporter et ne va rien changer», car, selon lui, le vrai problème auquel nous faisons face depuis des années réside dans le non-respect des lois. « Le pouvoir ne respecte pas ses propres lois (…) Des partis comme le Front démocratique et Wafa sont interdits alors qu’ils remplissent toutes les conditions que la loi exige et qu’ils sont explicitement acceptés par l’article 22 de la loi sur les partis», a souligné Ghozali. Par ailleurs, contrairement à la déclaration du président Bouteflika qui affirme que l’état d’urgence n’a, à aucun moment, entravé une activité politique, Ghozali est convaincu que ce dispositif «est devenu un instrument illégal, un prétexte qu’utilise le pouvoir pour entraver toutes les libertés publiques dans le pays». El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER