Le FFS soutient le mouvement de contestation estudiantine

universit.jpgLe FFS soutient le mouvement de contestation estudiantine qui secoue actuellement les universités du pays. Ce mouvement a pris de l’ampleur, il a pour origine le rejet par les étudiantes et les étudiants du Décret présidentiel n° 10-315 du 13 décembre 2010 modifiant et complétant le décret n°  07-304  du  29  septembre  2007  fixant  la  grille indiciaire des traitements et le régime de rémunération des fonctionnaires. 

Leurs professeurs approuvent ce rejet, et soutiennent leurs étudiants. Actuellement les revendications se sont élargies aux passerelles entre l’ancien système et le système LMD, et les possibilités de progression du corps des ingénieurs.

 

Le FFS a depuis plusieurs mois alerté l’opinion publique sur l’absurdité et l’incohérence des mesures prises par le gouvernement lors de la rentrée universitaire et averti quant aux risques de pourrissement et de dérapage au sein des universités. 

Le FFS estime que les étudiantes et les étudiants n’ont pas à payer le prix des erreurs du gouvernement. 

L’avenir de l’élite de la jeunesse Algérienne constitue une des priorités politiques du FFS. 

Dans cet esprit le FFS s’associe à la demande de retrait du Décret n° 10-315. 

Le FFS préconise l’association de toutes les instances qualifiées de la communauté universitaire dans l’évaluation et la reconnaissance des diplômes, dans le but d’harmoniser les cursus universitaires. 

  

Commentaires

  1. Rahmoune dit :

    enfin un parti politique qui s’interesse à nos problèmes et à notre avenir.
    merci

  2. slam dit :

    L’initiative du FFS de soutenir la classe estudiantine est louable à plus d’un titre.En effet,nos étudiants sont totalement désespérés du système universitaire qui leur est imposé par la tutelle de l’enseignement supérieure.
    Ce système LMD est une véritable arnaque et son cursus est voué à l’échec annoncé des étudiants qui sont « obligés » de le suivre.
    Il faut noter que ce n’est pas pour la première fois que le FFS s’est prononcé sur ce modèle d’études universitaires défaillant sur tous les plans voire même sur les perspectives d’avenir incertaines de nos étudiants.
    Et si le gouvernement écoutait le FFS,il aurait surement à apprendre beaucoup de choses dans tous les domaines des politiques à suivre pour le développement du pays.
    Au FFS on ne badine pas,on ne batifole pas!On travaille et on réfléchit lucidement à l’avenir de nos générations sans conflits d’intérêts.

  3. Mourad dit :

    le contraire m’aurait étonné!Le FFS est toujours là pour soutenir les vraies révoltes .Ces agitations qui mobilisent de beaucoup plus de flics et de journalistes que de manifestants .

  4. kahina dit :

    nous remercions le FFS pour son soutien.Nos revendikations sont justes et nous ferront tous pour les faire abboutir.

  5. Akil dit :

    le ffs veut le changement radical du systéme. Le RCD veut le changement radical de l’opposition pour la contrôler.C’est ça la différence entre les deux partis.Une différence de taille me diriez vous.Oui je suis d’accord! Vive le FFS.

  6. Messabih dit :

    Des etudiants en colere toutes specialites confondues ,malmenés par des recipendiaires d’ecoles coranniques de l’epoque colonniale !
    Le malheur d’etre Algerien !

  7. Amazigh dit :

    svp arrété de critiqué les etudiant ou Systeme LMD la meilleur des maniere de comparer ces de faire des comparaisont entre etudiant LMD et licencier ancier systeme
    PS: la je parle des deux niveau licence OK pas besoin d’ateindre le master
    mais parlé nous des probleme des etudiant la je serai a 100% dacord car l’etudiant en algerie souffre bcp

  8. FFS dit :

    FFS soutient le mouvement, c’est un poids de plus pour nos étudiants, porteurs de flambeau de la libération de l’Algérie. Le FFS a, malheureusement pour lui, a raté le train du changement en voulant faire la bataille seul. ce parti tien a un fils et c’est celui d’ait ahmed que lui même détient de sa légitimité historique. ce n’est plus le combat de 1963. 48 ans nous sépare de cette date.

  9. Mourad. T dit :

    Depuis 1992, les partis d’opposition « officielle » se mobilisent et s’agitent pour isoler le FFS dans sa lutte contre ce pouvoir et ce systeme qui degoute les algeriens.

    En fait ils n’ont fait que s’isoler de la population, le FFS lui s’interdit de s’eloigner de la population.

    Son refus de participer aux marche de la CNCD, se traduit par la presence des commis d’état, ce qui a rendu la CNCD, la CN(R)CD.

    Vive le FFS
    Vive la republique Democratique Algerienne telle que voulue par ABANE RAMDANE

    RDV Salle ATLAS vendredi 26 Fevrier à 15 H 00 pour le meeting qui sera animé par le FFS

  10. Ameziane dit :

    Ce serait une grave erreur de laisser le « monopole de la rue » à ces faux oppsants et pseudo-démocrates,alliés du Pouvoir dictatorial militaro-mafieux. L’Oppostion oppositionnelle doit impérativement organiser « en parallèle » des marches, sit-in, méetings, forums, conférence et autres formes de lutte avec un « Catalogue de revendications » radicales, dans le sens d’une « confrontation directe,frontale » avec le Régime des Généraux criminels. C’est par ce biais que les Sadi et autres valets du Régime seront éjectés du “mouvement protestataire”car ceux-ci ne pourront aller loin dans leur discours et leurs actions en raison du fait qu’ils sont «allés trés loin dans la comprommission avec les Généraux » manipulateurs qui les sponsorisent. Comme à l’accoutumée,ils ne peuvent que faire quelques mots sur les disfonctionnements et les modalités de fonctionnement du Pouvoir( ils ne nomment pas sa nature…militaire),ou le rejet de ” la face apparente ” (Présidence-Gouvernement),et jamais “la face cachée “, le DRS qui est le Pouvoir réel….C’est là la faille de Sadi et Cie.

    Attention! Il ne faut pas laisser les faux et les pseudos nous doubler/passer « à gauche ». Ce serait la confusion, l’obscurité et le brouillard qui créent l’illisibilité, et rendent les “lignes de fracture” invisibles.C’est bien ce qu’affectionnent les Généraux manipulateurs, qui aiment « avancer masqués » ….par Sadi & Cie !

  11. Kaci dit :

    @Mourad ,
    Tout à fait d’accord avec vous, depuis 1989 ces micro-partis crées dans les Bureaux de la Gestapo d’Alias, alias le DRS, l’ex-SM sont à l’attaque, à l’affut contre le FFS : c’est la mission qui leur a été arribuée par les Maitres de la dite police politique, suivant une
    dirctive de Belkheir le parrain du Régime dictatorial à l’époque…

    Il faut persister à dénoncer cet état de fait, et faire plus encore pour sortir de ce piège. C’est en élaborant un catalogue de revendications radicales, dans le sensz de la confrontation directe et frontale contre ce Régime criminel,corrompu,corrupteur et manipulateur. Il n’y'aura pas de changement en Algérie,sans la dissolution de la police politique et ses créations,ramifications et tentacules.

  12. yidir dit :

    peut-etre le debut de quelque chose!
    en tout les cas,l’avenir de l’algerie appartient a la jeunesse d’aujourd’hui,aux etudiants en particulier.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER