Said Sadi n’est toujours pas à la marche

saadi.jpgLe président du Rassemblement pour la culture et la démocratie, Said Sadi, n’est toujours pas à Alger pour participer à la manifestation. Alors que les membres de la coordination pour le changement et la démocratie tenaient leur réunion à Alger pour tenter de mobiliser les Algériens, le chef de file du RCD a préféré passer sa journée de vendredi à Paris. Le député d’Alger est passé sur plusieurs chaînes de télévision françaises: France 24,  LCI, France 3, Berbère TV, France 2 … Les jeunes ne se sont finalement pas trompés en accusant Sadi d’avoir organisé son show médiatique. El Mouhtarem

Commentaires

  1. s.lam dit :

    Voilà prouvée à 100 % le refus de la population à participer à cette marche de contestation.
    SADI est porté personne indésirable au milieu des populations.Il fait du populisme sans peuple et ne se soucie que de son show médiatique pour se repositionner au sein des populations.
    Le RCD ,et son chef de file, doit partir et laisser place à la vraie politique sans accointances avec le régime!

  2. s.lam dit :

    Je vous conseille de lire et relire la déclaration de Amazigh Kateb à la suite de la marche avortée du 12 Février!Vous comprendrez très bien les agissements et les convoitises de Sadi et de son parti le RCD.
    Chacun d’entre nous doit prendre connaissance de cette lettre et en tirera les conséquences à la lumière de cette lecture très intéressante.
    Pour information,vous trouverez l’intégralité de cette lettre sur le site DNA sur internet.

  3. La guerre des clans reprend-elle ? dit :

    La guerre des clans : la bataille décisive ?

    Après avoir subi, depuis quelques mois, les attaques frontales violentes de ses adversaires, qui ont failli l’emporter en provoquant notamment le limogeage honteux de Khelil et la neutralisation de Zerhouni et Temmar, le clan présidentiel réagit aujourd’hui avec force contre le principal clan adverse, en ciblant des éléments clés de ce clan, en l’occurence Sadi, Rahmani et Ouyahia.

    Le premier est ridiculisé par les échecs des marches contrariées contre Bouteflika, qu’il a annoncées tambour battant, le 22 Janvier et le 12 Février 2011 notamment, à travers la Coordination Nationale pour le Changement et la Démocratie, la CNCD, que le clan présidentiel veut faire imploser à tout prix.

    Le second est sali avec des révélations-fuites publiées, hier, par Le Canard Enchainé sur sa fortune mal acquise.

    Le troisième est la cible privilegiée des baltaguia de Said Bouteflika et Djamel Ould Abbés, qui ne cessent, aussi bien à la place du 1er Mai d’Alger, à Oran, dans les stades de football qu’ailleurs, de demander son départ de la tête du gouvernement, tout en louant Fakhamatouhou, malgré toutes ses carences avérées.

    La guerre des clans est-elle relancée ?

    Il ne fait aucun doute que la bataille finale a commencé.

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

    http://contreleclandoujda.centerblog.net

  4. Houari dit :

    Sincèrement, je pense que la CNCD a montré ses limites.

    Elle doit changer de locomotive, si elle veut aller plus loin que la Place du 1er Mai.

    Elle est actuellement tirée par des canassons, qui ont les pattes entravées par leur passé composé.

  5. karim dit :

    heureusement que les tunisiens et les egyptiens n’avaient pas un said saadi sinon leurs revolutions n’auraient reussi

  6. karim dit :

    pourquoi le bahrein ,la libye,le yemen font sortir toute leurs armadas pour etouffer la revolution,il suffit d’appeller said saadi president du rcd et tout sera regle en une seconde

  7. Meziane dit :

    Oui, Sadi est un allié du Régime dictatorial miltaire. Oui, le RCD estr crée dans les Bureaux de Belkheir et Ayyat(SM), oui le DRS est certainement la
    CNCD (2011) comme le CNSA (en 1991),

    mais NON, il ne faut pas laisser la rue et la protestation à ces faux opposants et agitateurs politiques,NON il ne faut
    pas leur laisser l’occasion de doubler à gauche, NON, et NON, car ce serait leur donner la crédibiliter que vous leur déniez légitimment…

    N’oubliez pas l’effet de la médiatisation : un mensonge matraqué cent fois DEVIENT une VERITE !

    Il ne faut pas attendre encore ! Il faut investir la rue. Mais évidement pas avec les faux opposants comme Sadi, allié
    des Généraux criminels !

    Il faut agir sans tarder !

  8. fadel dit :

    en egypte les marcheurs ont pris plusieurs endroits pour aller al place du tahrir mais en algerie on donne le jour,l heure et le lieu fix pour faciliter la tache et avorter le changement.il faut tirer les consequences et changer de stratégie.

  9. slam dit :

    Houari ,tout en faisant de l’humour sans en avoir l’air, vous ne dites que la vérité.En effet,on dit bien : « qui veut voyager loin ménage sa monture » et votre esprit me plait beaucoup cher camarade.On ne peut faire des prouesses avec des toquards!

  10. salem dit :

    OUYAHYA LE CRIMINEL ET GRAND VOLEUR DOIT PARTIR. C EST LUI QUI VA PROVOQUER L EXPLOSION CE HARKI .IL SYMBOLISE A LUI TOUT SEUL LE MALHEUR DE L ALGERIE.

  11. la est le probleme dit :

    ouyahia ce n’est pas un harki miss tmourthiw mais c’est un voleur il a laissé son peuple pauvre avec tout ce que l’algerie possède c’est malheureux tawaghith

  12. benramdane dit :

    je suis désolé et furieux de cette attitude de dénoncer quiconque politique n’est pas nous et presenter ces politiques sous toutes les formes même les plus abjectes(telles ces photos avec bhl ou un inconnu ???).Si les tunisiens et les egyptiens ont finalement mis à bas l’incarnation des régimes oppresseurs de benali et moubarek( c’est toujours ça de pris !!!) ce n’etait pas en se tirant dans les pattes (opposition radicale et propre cointre opposition créée par les services). Souvenons nous de Boudiaf, abandonné dans un tête à tête avec ses futurs assassins par son ex camarade de prison ait ahmed sous pretexte qu’il était arrivé sur les chars des janvieristes. A quoi cela a t il servi ??? A asseoir encore plus un système que l’on croit combattre. Alors de grâce, trève de divisions ou alors éclairez nous pôvres incultes et dites nous que faire ?

  13. Ameziane dit :

    Ce serait une grave erreur de laisser le « monopole de la rue » à ces faux oppsants et pseudo-démocrates, alliés du Pouvoir dictatorial militaro-mafieux. L’Oppostion oppositionnelle doit impérativement organiser « en parallèle » des marches, sit-in, méetings, forums, conférence et autres formes de lutte avec un « Catalogue de revendications » radicales, dans le sens d’une « confrontation directe,frontale » avec le Régime des Généraux criminels. C’est par ce biais que les Sadi et autres valets du Régime seront éjectés du « mouvement protestataire »car ceux-ci ne pourront aller loin dans leur discours et leurs actions en raison du fait qu’ils sont «allés trés loin dans la comprommission avec les Généraux » manipulateurs qui les sponsorisent. Comme à l’accoutumée, ils ne pas que faire quelques mots sur les disfonctionnements et les modalités de fonctionnement du Pouvoir( ils ne nomment pas sa nature…militaire), ou le jejet de  » la face apparente  » (Présidence-Gouvernement), et jamais « la face cachée « , le DRS qui est le Pouvoir réel….C’est là la faille de Sadi et Cie.

    Attention! Il ne faut pas laisser les faux et les pseudos nous doubler/passer « à gauche ». Ce serait la confusion, l’obscurité et le brouillard qui créent l’illisibilité, et rendent les « lignes de fracture » invisibles.C’est bien ce qu’affectionnent les Généraux manipulateurs, qui aiment « avancer masqués » ….par Sadi & Cie !

  14. Burnous noir dit :

    ET QUI C »EST QUI A MIS OUYAHIA LA OU IL EST?
    C’EST TON CHEF, LE GENERAL TOUFIK ET SES SBIRES.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER