• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 20 février 2011

Archive pour le 20 février, 2011

Al Jazeera, le DRS et les histoires à dormir debout

drs.jpgIl y a encoce ceux qui prennent les Algériens pour des idiots. Il y a encore ceux qui nous racontent des histoires à dormir debout. Ainsi, nous apprend  le site web de la chaîne qatarie Al Jazeera, repris par TSA, que le Département de renseignement et de sécurité (DRS) a conseillé au président Bouteflika d’engager en urgence des réformes pour contenir la colère sociale.

« Le DRS a alerté les responsables politiques sur l’étendue du mécontentement populaire et l’imminence d’une explosion sociale, sur la base d’enquêtes réalisées sur le terrain et de conclusions d’experts. Les rapports ont été remis aux autorités bien avant les émeutes meurtrières contre la cherté de la vie début janvier et même avant l’éclatement de la révolte en Tunisie.

Les services de sécurité ont même fourni aux responsables politiques des propositions de sortie de crise et proposé des mesures sociales à prendre en urgence pour apaiser le front social. Il a été demandé par exemple aux responsables politiques au niveau central et local de communiquer davantage avec le citoyen, afin d’expliquer les efforts de l’État pour reconstruire le pays, résoudre la crise du logement et de l’eau. Les radios locales devaient servir de relais pour ces opérations de communication. Les services de sécurité ont également préconisé l’ouverture de la télévision au débat public. Mais au plan local, certains responsables, notamment des walis, ont refusé d’appliquer ces instructions ».

Commentaire: Comme si ce n’est pas le DRS qui dirige le pays. El Mouhtarem

Ce serait une grave erreur de laisser le «monopole de la rue» à ces faux opposants

said.jpgAmeziane pour « Algérie Politique »

Ce serait une grave erreur de laisser le «monopole de la rue» à ces faux opposants et pseudo-démocrates, alliés du Pouvoir dictatorial militaro-mafieux. L’Oppostion oppositionnelle doit impérativement organiser «en parallèle» des marches, sit-in, meetings, forums, conférences et autres formes de lutte avec un «catalogue de revendications» radicales, dans le sens d’une «confrontation directe et frontale» avec le régime des Généraux criminels.

C’est par ce biais que les Sadi et autres valets du Régime seront éjectés du “mouvement protestataire” car ceux-ci ne pourront aller loin dans leur discours et leurs actions en raison du fait qu’ils sont «allés très loin dans la compromission avec les Généraux» manipulateurs qui les sponsorisent. Comme à l’accoutumée,, ils ne peuvent que faire quelques mots sur les dysfonctionnements et les modalités de fonctionnement du Pouvoir (ils ne nomment pas sa nature…militaire), ou le rejet de ”la face apparente » (Présidence-Gouvernement), et jamais “la face cachée “, le DRS qui est le Pouvoir réel….C’est là la faille de Sadi et Cie.

Attention ! Il ne faut pas laisser les faux et les pseudos nous doubler/passer «à gauche». Ce serait la confusion, l’obscurité et le brouillard qui créent l’illisibilité, et rendent les “lignes de fracture” invisibles.C’est bien ce qu’affectionnent les Généraux manipulateurs, qui aiment «avancer masqués» ….par Sadi & Cie !

Saïd Sadi opposant ? Rafraichissons la mémoire de ceux qui l’ont courte !

nezar.jpgJugurtha pour « Algérie Politique »

Après les élections législatives du 26/12/1991, la réaction qui illustre le mieux ceux que ce scrutin a balayés est celle de Saïd Sadi, lui-même sévèrement battu à Tizi Ouzou, en dépit des moyens mis à sa disposition par un pouvoir qui s’était persuadé que son mouvement tiendrait la dragée haute au FFS. Après la publication des résultats, il déclare sur les ondes de Radio-Chaîne 3 qu’il s’est trompé de société. Donc Saïd Sadi a préféré rejeter la responsabilité de son échec sur… la société: puisqu’elle le rejette, elle ne mérite pas d’être consultée par vote.

Mais Saïd Sadi va plus loin: «Le FIS a tout fait en juin dernier pour empêcher un scrutin qui ne l’arrangeait pas. Nous devons nous donner tous les moyens aujourd’hui, y compris la violence. Il faut être présent sur toutes les places publiques, paralyser les carrefours, aller dans les ports et les aéroports, occuper les espaces publics, paralyser un certain nombre d’entreprises vitales pour le pays, gêner l’évolution en cours vers la date du 16 (janvier 1992) et cela dès la semaine prochaine. S’il y a des débordements, nous les assumerons.»

Autant d’appels à la rébellion qui ne lui vaudrait nul rappel à l’ordre. Sollicité pour se joindre à cette démarche, Mouloud Hamrouche réagit en ces termes: «J’ai été choqué d’entendre quelqu’un qui se prétend démocrate parler de la sorte.» Après les massacres de l’été 1997, Saïd Sadi affirme à Alger: «Les intégristes sont les auteurs des massacres qui endeuillent notre peuple.» A Paris, il ajoutera: «Ce qui me gêne, c’est qu’on sème le doute sur les auteurs des crimes alors que leurs auteurs les revendiquent. Aucun doute ne doit être entretenu là-dessus, sauf à accepter de se rendre complice de ces crimes.»

Pour lui, tout journaliste qui «douterait» de la version officielle serait donc un «complice» du GIA. Saïd Sadi inaugure ainsi un argumentaire qui sera répété ensuite jusqu’à la nausée, un argumentaire dénué de tout fondement bien sûr et auquel Saïd Sadi lui-même ne croit guère évidemment.

Quand Sadi nous fait un remake de « Maman j’ai raté l’avion!!! « 

mamgratlavion.jpgComment réussir à faire parler de soi en étant absent à une manifestation à laquelle on a soi-même appelé ?  une manifestation qu’on a voulue de pied ferme !!

En effet, depuis la création de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNDC), on ne cesse d’entendre parler du Président du RCD, M. Saïd Sadi, sans qu’il soit vraiment à l’origine de la création de cette même coordination (du moins pas à ma connaissance);  et en plus il n’est pas le seul à l’avoir rejoint.

A quoi joue M. Sadi  quand il prend la décision au nom de toute cette coordination, de courir les plateaux Tv et se faire porte-parole d’une action aussi délicate sans en avoir l’aval ? Pourquoi vouloir absolument se démarquer du reste du monde ? surtout quand les organisateurs le rappellent à l’ordre, en lui demandant un peu plus de discrétion,  mais surtout quand on sait qu’une partie de la population algérienne lui est hostile, « En gros M. Saïd Sadi: »et si on s’écrasait un peu!! » Au lendemain de ses diverses interventions télévisuelles, la presse aussi bien française qu’algérienne s’est penchée sur un seul et même problème: Mais où est donc passé le passeport de Said Sadi ?  déchiré ? volé ?  perdu ? que s’est-il vraiment passé ?

Et si Elisabeth Lévy, chroniqueuse chez « Semaine critique«  l’avait chapardé ? après tout, elle se trouvait juste à sa droite sur ce même plateau tv. Et si Elisabeth Lévy était un agent du …DRS ??  waouww!!! En effet, tout le monde croit dur comme fer que si Saïd Sadi n’avait pas ce problème de passeport, il aurait à coup sûr bravé, place du 1er Mai, les schtroumpfs de Bouteflika, ce samedi 19 fèvrier à 11h et ce,  en compagnie de M Ali Yahia Abdenour (toujours fidèle au poste) qui  lui, a préféré déplacer la tv française chez lui pour parler de ces manifestations que d’avoir à prendre le risque de perdre son …billet d’avion).

Bref!!! Effaçons tout et recommençons, on va suppoer que Saïd Sadi n’a pas perdu son passeport et encore moins déchiré – ce serait quand même le comble pour quelqu’un qui brigue le poste de Président de la République, de déchirer ou brûler son passeport, ce serait une insulte à tous les Algériens que d’agir aussi bêtement ( bref, je n’y crois pas ).
Faisons abstraction de tout cela et imaginons:

¨Vendredi 18 fèvrier: Saïd Sadi court les plateaux tv et dit à qui veut l’entendre qu’il sera demain aux premières loges avec les autres organisateurs de la CNDC et non entouré de ses gardes du corps. Saïd Sadi prendra donc le premier vol vers Alger et il s’y tiendra.

Samedi 19 Fèvrier: Saïd Sadi doit prendre le premier vol de Roissy Charles de Gaulle vers Alger Houari Boumediene en l’occurence le vol  AF1554  CDG2 Terminal F. Heure de départ : 7h25.
Réveil à 5h30 du matin, le périphérique parisien est fluide: tout est parfait !!!!. Said Sadi est fin prêt pour son marathon du jour !! « Les passagers du vol AF1554 à destination d’Alger sont priés de nous excuser pour le retard occasionné. Merci de votre compréhension. »

Selon le site ADP,  l’airbus A319 a fini par décoller à 7h47 du matin, l’atterrissage étant prévu au préalable à 9h40 (sans retard), a fini par avoir lieu au minimum 22 mn plus tard, donc  vers 10h 10h10 10h10 du matin :  L’appareil se pose à Alger, le temps d’arriver devant les douaniers et de sortir de l’aéroport d’Alger, il faut compter 30 mn à peu près (quand tout se passe bien et que vous êtes seul au monde)

Il est 10h40. Said monte dans une voiture et direction Place du 1er Mai. Le temps nécessaire (en temps normal ) pour faire ce trajet est de 30 mn au minimum. Vite pas de temps à perdre !!! il y sera avant tout le monde… Vous voyez !!tout était calculé d’avance!!!! Bon d’accord!! il a oublié de tenir compte des divers retards ( trafic aérien et embouteillages ) sans oublier les schtroumps bleus qui encerclaient Alger ainsi que le monde à l’entrée d’Alger….bon c’est vrai mais à part ça tout était jouable !!! Zut encore !!! Said Sadi a encore oublié une chose très importante: les divers barrages !!! Il n’ignore pas  que des barrages ont été renforcés à l’est d’Alger, au niveau des « Bananiers » notamment (selon ses propres accusations ).. « Bon Saïd, il est clair qu’on n’y sera pas à cette manif. On va leur dire que tu as raté ton avion ! après tout, il ne fallait pas veiller toi aussi.. Non on va leur dire que j’ai perdu mon passeport Non !! que Toufik me l’a chapardé !! ou que je l’ai déchiré!!!!!!! Suis vraiment nul j’aurai dû demander à ce qu’on mette à ma disposition un hélico… -mouais… il y avait aussi la solution Spiderman mais il était pris…

http://chittapresse.blogspot.com

Les excuses de Boris Boillon à la télévision tunisienne, le 19 février 2011

Image de prévisualisation YouTube

Le criminel Kadhadi a tué plus de 200 Lybiens !

kada.jpgLa répression contre les opposants au régime du colonel Kadhafi a fait des dizaines de morts depuis son déclenchement mercredi. Plusieurs sources font état de bilans différents en raison des restrictions imposées aux médias par le colonel Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis plus de 40 ans. Humain Rights Watch dénombre 104 morts .

La plupart des victimes ont été tuées à Benghazi, la deuxième plus grosse ville de la Lybie. Le colonel Kadhafi a ordonné de bloquer les accès internet dans tout le pays. Il ne s’est pas adressé aux médias, ni à la population depuis le début de la répression.

Saidal dénonce une «campagne de groupes d’intérêt»

rumafed781762985.jpgLe groupe pharmaceutique public Saidal a réagi à la confusion autour du médicament Rhumafed soupçonné de contenir des composants autres que ceux destinés à combattre des états grippaux. «La campagne menée ces derniers jours contre le groupe incriminant un de ses produits phares, en l’occurrence Rhumafed comprimés, est loin d’être innocente, si l’on en juge par son intensité et l’importance des moyens mis en œuvre.

(Lire la suite)

Mokhtar Bourouina a payé des jeunes pour casser la marche

bourouina.jpgNous apprenons d’une source sûre que le maire (FLN) de Sidi M’hammed, Mokhtar Bourouina, a payé des jeunes pour casser la marche de samedi et scander des slogans en faveur du président Abdelaziz Bouteflika. Pour rappel, Bourouina était un fervent défenseur de Ali Benflis lors de l’élection présidentielle d’avril 2004. Pour se maintenir au poste de P/APC, Bourouina est prêt à marcher sur des cadavres. El Mouhtarem

Liberté, le droit de marcher et le droit d’écrire

laune.gifLe quotidien Liberté de l’homme d’affaires Issad Rebrab est devenu l’instrument principal de propagande au service du RCD. Dans son édition d’aujourd’hui, Liberté a dénoncé la représsion de la manifestation d’hier. « Le droit de manifester est piétiné », a écrit le journal de Rebrab…en oubliant que des journalistes de ce canard, Karim Kebir, Arab Chih et Said Chekri ont été interdit d’écriture de 2004 jusqu’à 2010. El Mouhtarem    

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER