Mokhtar Bourouina a payé des jeunes pour casser la marche

bourouina.jpgNous apprenons d’une source sûre que le maire (FLN) de Sidi M’hammed, Mokhtar Bourouina, a payé des jeunes pour casser la marche de samedi et scander des slogans en faveur du président Abdelaziz Bouteflika. Pour rappel, Bourouina était un fervent défenseur de Ali Benflis lors de l’élection présidentielle d’avril 2004. Pour se maintenir au poste de P/APC, Bourouina est prêt à marcher sur des cadavres. El Mouhtarem

Commentaires

  1. hamid dit :

    bakhssissa kima hada ?

  2. Chab dit :

    Merci de confirmer l’information qui a circulée hier lors de la marche avortée.
    ce n’est pas étonnant de la part de quelqu’un qui a été élu grace à la fraude et qui se maintient grace à la fraude de se compromettre dans des actes aussi vils que condamnables.
    Mais d’après ce que j’ai pu constater sur place,cette tentative de faire échouer la marche en créant des échauffourées a lamenta

  3. Chab dit :

    Merci de confirmer l’information qui a circulée hier lors de la marche avortée.
    ce n’est pas étonnant de la part de quelqu’un qui a été élu grace à la fraude et qui se maintient grace à la fraude de se compromettre dans des actes aussi vils que condamnables.
    Mais d’après ce que j’ai pu constater sur place,cette tentative de faire échouer la marche en créant des échauffourées a lamentablement échoué.

  4. djaafer dit :

    C’est intelligent de faire comme ça par moment pour ne pas ressembler à Chorouk!

  5. BARNABEY dit :

    L’A.p.C dans sa prochaine réunion devrait demander a ce MOKH LEMROUANE sur quel article du budget communal il a pris cet argent du Peuple pour inciter les citoyens a s’entretuer.FRANCHEMENT ON DEVRAIT CREER UN MINI TRIBUNAL PENAL INTERNATIONAL (T.P.I.m)pour juger cet ordure.

  6. artile53 dit :

    position rasciste du journal faschiste echourouk………

    anahar(enar le feu ) fait de meme.

  7. artile42 dit :

    minable petit con. pret a tout faire come zitouni maire d alger centre . il son made of system .

  8. artile5r dit :

    position rasciste du journal faschiste echourouk………

    anahar(enar le feu ) fait de meme.

  9. Allal dit :

    De notorieté publique, le sieur Bourouina est un proche de Belkhadem.

  10. Demoiselle dit :

    A Annaba, le dénommé Djamel MENAOUI, membre du FLN, propriétaire d’une plage privée, d’un hotel, et de nombreux débits de boissons, un maffieux minable bien connu de la ville, a payé des jeunes pour insulter les manifestants du 12 février, ils scandaient « tahya Bouteflika » et 3eketlouhoum »  » rouhou mena ya el kbayel » (????? car un des organisateurs à des roigines kabyles), bien sur la police ne les a pas du tout dérangé pour attroupement et atteinte à l’ordre publique. Par contre elle a embarqué toutes les personnes qui manifestaient avec.. le drapeau de l’algérie seulement. Ce Djamel Menaoui a également fait subir de nombreuses pressions et intimidations aux jeunes de la région et leur a même proposé de travailler avec lui et de gagner de l’argent.

  11. jegjiga dit :

    bonjour, une chose est sure si la marche était celle du peuple les quelques milliers de flics n’auraient pas pu l’empêcher. je pose des questions mais personne ne me répond. Peut on savoir ce que réclame les organisateurs de la marche hormis le koursi que briguent certains?pourquoi OVAMA n’a pas réagi lorsque les palestiniens sont sortis mais réprimés par Israel mais il n’hésite de s’immiscer dans nos affaires? pourquoi les fraçais ont ils jetés dans la seine les algériens sortis en marche pacifique et osent ajourd’hui nous donner des cours de démocratie?? j’ai besoin en tant que citoyenne de comprendre ce qu’on veut exactement pour que je puisse savoir quelle serait ma position vis à vis de cette marche dite avortée? un soulèvement populaire tel celui de 88 n’a pas été avorté car fort et spontané .

  12. Moha dit :

    si c’est lmir de sidi mhamed qui a payé des baltaguias samedi 19 février, il est un peu dans la merde, de nombreux jeunes de belcourt et du 1er mai, non concernés par la combine, lui demandent maintenant des logements et du travail. la mairie de sidi mhamed va etre bientot envahie par ces jeunes que lmir croit pouvoir manipuler comme des jouets.

  13. justice&verite dit :

    Un regime mercenaire de Baltajia.

    Mais c’est ca le vrai visage de tous les regimes d’algerie á nos jours.

    Les mercenaires vrais boss designent des delinquants presidents les plus dociles et automatiquement ces derniers designent aussi á leur tour des petits ragouts tels que des walis delinquants plus qu’eux et ainsi de suite…

    Ces regimes ILLEGTIMES soutenus par un TRIUMVIRAT mafia de delinquants qu’on surnomme les partis du president et grace aux ressources du peuple et la nation car personne ne les controle, la loi de la jungle, ce trio a pour boulitic de creer du job á gogo au pays
    —-> LES BALTAJIAS,
    … n’est-ce pas une bonne formule?

    ll n’y a qu’á voir jadis Alger la Blanche est devenue á cause de ses auto proclamés dirigeants la Grisaille saleté, Noire la tristesse et Rouge odeur et couleur de sang …

    Ce clochard de maire ou wali qui joue le dieu et ne laisse pas le peuple marcher á Alger doit etre jugé dans un tribunal du peuple á la place des Martyrs en LIVE TV pour que les autres sauront ce qui les attendRA.

    La Revolution n’est qu’á son debut MAZAL elkhir mazal

  14. caractere dit :

    pas étonnant ,vous croyez que c’est étonnant? il est déjà issu d’une famille de harki comment voulez-vous qu’il aura honte de ce qu’il a fait? en plus le FLN l’a accèpté dans ses rangs et lui a mème attribué le poste de maire. si le changement intervient soyez surs qu’il y’aura enquéte sur les faux moudjahidine et qui est dérrière. voilà pourquoi des gens pareil s’entètent et térgivérsent. histoire de mon pays vite ressurgit les collons reviennent

  15. boudersa dit :

    l’ancienne méthode coloniale des bleus de chauffe, dont Benbella a été membre, qui consistait à recruter des déclassés sociaux algériens pour encenser le régime colonial ou parader sous le drapeau français.
    Ce système de pouvoir n’a d’Algérien que le nom. Quand les Algériens pourront-ils s’unir pour faire tomber ce régime pour édifier un autre, fait par eux et pour eux.

  16. ouziala dit :

    bonjour je travaille à la commune de sidi m’hamed

  17. Dahleb dit :

    Les deniers de l’Etat, seraient utilisés par l’actuel président de l’APC, un certain nombre d’élus et de fonctionnaires, à des fins d’enrichissement personnel.Ces graves manquements aux missions dont ils ont la charge, discréditent les Institutions Nationales qui leur avaient fait confiance, pour les représenter, dans le cadre de la mise à niveau des communes.
    Tous les chefs d’accusation retenus ci-dessous, devraient diligenter une enquête de moralité, et des investigations sur la gestion de monsieur Bourouina, en ce sens que les griefs sont plausibles, et qu’ils se basent sur des faits observés, et des témoignages concordants de citoyens.

    DETOURNEMENTS ET BLANCHIMENTS DE DENIERS PUBLICS :

    Surestimation de factures, et règlements de ces dernières selon la formule de « gré à gré », se chiffrant en milliards selon la procédure du fractionnement des bons de commande. (Voire facture de la rôtisserie sise aux 17 B rues Med Belouizdad).
    -Les travaux du Bd Aïssat Idir sectionnés en trois projets (zone-tranche-ilots).
    -Démolition du stade Aïssat Idir, encore neuf et fonctionnel ; facturation surévaluée dans la proportion de 1 à 10.
    -Recours systématique à des bureaux d’études privés.

  18. Dahleb dit :

    CORRUPTION :

    -L’équipe dirigeant la commune de Sidi M’hamed a mis en exécution un plan visant à éliminer systématiquement tous les jeunes détenteurs de cartes d’artisan, pour n’attribuer les projets qu’à des entreprises solides financièrement, et dont les d’évidentes seraient récupérées, aux profits de certains élus, par l’intermédiaire d’un certain Mr Mékira entrepreneur de son état, et ami de Bourouina. L’objectif est d’acheter des assiettes de terrain à construire représentant un pactole de 85 Milliards, et d’être à la fois commanditaire et fournisseurs, alors qu’il aurait été plus sage, et plus rapide d’acheter des ouvrages finis.

    MAUVAISE GESTION ET DELAPIDATION DE DENIERS PUBLICS :

    Le stade de hand-ball opérationnel à été détruit pour la somme de 9 millions de dinars, en sus des frais d’un bureau d’études, est délaissé en terrain vague ; l’opération de destruction n’aurait jamais due dépasser 1 million de dinars.
    Le manège a été détruit, et remplacé par un terrain vague.
    Tout le quartier a été barricadé par des clôtures aussi coûteuses, qu’inutiles.
    Les salles de cinéma ont été détruites malgré l’avis appelant à leurs restaurations par le CTC (Cinéma Musset), en procédant à un simple déboulonnage.
    Les projets de restaurations des cinémas Afrique et Sierre Maestra sont toujours en souffrance, ce qui provoquerait des surcoûts à la réalisation.

  19. Dahleb dit :

    Le boulodrome a été détruit deux fois, et est actuellement amputé de 60%de sa surface, faute de coordination avec les services chargés des travaux du métro.
    Le bassin du foyer civique présentant de graves défauts dans sa rénovation, et réalisation a quand même été réceptionné, et a vu ses factures honorées par l’APC.
    Le jet de la place du 1er, est dépourvu du trop plein.
    Surestimation des prix de reviens des bancs publics du Bd Aïssat Idir 900 000da/U.
    Des bureaux d’études privés auraient procédé à la réception d’ouvrages à la place
    de la SUCH.

    Des travaux ont été engagés, puis stoppés aux niveaux de Harcha, et de Bobillot,
    Il y eut malversation et manque de coordination. Le site Bobillot étant réservé par
    les services de l’urbanisme à une station de pompage. Les entrepreneurs qui ont débuté les travaux n’ont pas été payés.

    FAUX ET USAGES DE FAUX :

    Des certificats de résidences ont été commandées par Bourouina lui-même, pour attribuer des logements LSP à des journalistes et autres n’habitant pas la commune de Sidi M’hamed. L’adresse ne serait que le siège de la mouhafada FLN de la commune.
    Des fers à repasser et des séchoirs ont été acquis par l’APC, en passant par un intermédiaire, pour surévaluer les prix. Ces derniers sont passés de 800dinars à 16OOda. Le secrétaire général a tenté d’étouffer l’affaire.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER