• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 22 février 2011

Archive pour le 22 février, 2011

OUF !

police.jpgKamel DAOUD, vice président de la LADDH   

On y est. L’état d’urgence est levé. Maintenant nous sommes en droit d’exiger l’application sans réserves, sans restrictions, de la Constitution. Il y a maintenant des textes qui protègent le citoyen contre les abus de l’Administration et du Ministère de l’Intérieur. 

Cette abrogation est la victoire de la LADDH qui n’a jamais lâché cette revendication depuis plusieurs années, accompagnée par les organisations de la société civile et certains partis politiques, malgré l’avis défavorable du FLN et du RND.

(Lire la suite)

Départ du RCD: La CNCD assume la rupture

cndc.jpgLa coordination nationale pour le changement et la démocratie tient à informer l’opinion publique que suite à la réunion qui s’est déroulée le mardi 22 février 2011 au sein de la Maison des syndicats à Dar El Beida (Alger) et devant le refus de la clarification des objectifs et la tentative de la caporalisation de la coordination, il a été décidé de refuser cette tentative d’enfermer la coordination dans un carcan partisan étroit et assume cette rupture.

La coordination nationale pour le changement et la démocratie à décidé de continuer le combat pour aboutir au changement réel du système avec la participation de la société civile et des forces sociales autour d’une charte qui aura pour but d’identifier clairement et la composition et les objectifs de la coordination.
La prochaine réunion de la coordination se tiendra le vendredi 25 février 2011 à 10h au sein de la maison des syndicats Dar El Beida Alger.

Comité nationale pour la défense des droits des chômeurs
Algérie pacifique
Ligue algérienne de défense des droits de l’homme
SNAPAP (syndicat national autonome des praticiens de l’administration publique)
CNES (coordination nationale des enseignants de l’enseignement supérieur)
CLA (conseil des lycées d’Algérie)
SATEF (syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation)
SOS disparus 

Commune d’Amizour: Deux ou trois choses à propos de bilan…

amizourrondpoint.jpgAbderahmane. Zenati (Citoyen de la commune d’Amizour )

Ceux qui ont mis à genoux et défiguré  la commune pendant ces sept  dernières années, ne peuvent pas, aujourd’hui, s’amener,  et comme si de rien n’était, se présenter en «sages» et en donneurs de leçons et oser parler de développement de la commune.  De quel développement peuvent-ils parler ? Oui, celui du clientélisme, des passe-droits, de la dégradation du cadre de vie du citoyen, de favoritisme dans les recrutements, et j’en passe. La commune est un extraordinaire bourbier et un vaste bazar.  

(Lire la suite)

Un membre du comité des chômeurs arrêté par la police

chomage.jpgLe comité national pour la défense des droits des chômeurs vient d’apprendre avec consternation l’arrestation de notre camarade Riadh Laamri membre du bureau exécutif de notre coordination. Le camarade a été arrêté lors d’un rassemblement devant le bureau de l’ANEM de Skikda pour exiger un travail décent pour les chômeurs et dénoncer le favoritisme dans la distribution des emplois. Le camarade a subi au commissariat de la ville toute forme d’insulte et d’accusations erronées avant d’être relâché après deux heures de détention illégale.

Le comité national pour la défense des droits des chômeurs dénonce énergiquement cette tentative d’intimidation et de harcèlement policier à l’encontre de nos animateurs. 

Le comité réitère son appel à tous les chômeurs et les travailleurs précaires à s’auto-organiser et rejoindre notre comité pour défendre nos intérêts.

Alger le 22 février 2011

Le Porte Parole

La CNDC se sépare du RCD

mamgratlavion.jpgLes membres de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD) ont protesté contre l’attitude des représentants du RCD lors de la réunion qui s’est tenue aujourd’hui à Alger. En effet, dans sa volonté de caporalisation, le RCD a fait appel à plusieurs de ses cadres, venus au nom du mouvement associatif.

Ainsi, Rabah Boucetta, scrétaire national à l’organisation du RCD, qui, lors de la première réunion de la CNCD, s’est présenté en tant que représentant de 7 associations de la wilay de Boumerdes, aujourd’hui, il parle au nom de la coordination nationale des associations amazigh, structure qui n’existe pas. Le président du bureau régional du RCD de Béjaia prend la parole au nom de 7 associations ! Le RCD a même fait appel à un de ses militants de la wilaya de Tizi-Ouzou pour parler au nom d’une association…de poterie ! 

Pour déjouer les manoeuvrs du RCD, la LADDH, Satef, SNAPAP, CLA, Algérie Pacifique, Comité national des chômeurs, SOS disparus… ont décidé de se séparer du parti de Sadi et de deux autres « partis » MDS et PLD et de se démarquer de leur démarche non constructive. El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER