Rassemblement aujourd’hui devant l’ambassade de Libye à Alger

manifes.jpg

Commentaires

  1. David Lemac dit :

    Est ce que HocineZahouane qui était allié de Seif EL Islam Gueddafi dans son « organisation arabe des droits de l’homme » a participé à la manifestation devant l’ambassade libyenne. Quel est le journaliste autonome qui pourrait lui demander son avis ?

  2. bernous blanc dit :

    arretant de vous attaquer au personnes qui sont vraiment integres! Avant de vous verser dans l’intox, le dénigrement et l’opprobe,aprenez a lire un peu l’histoire pour vouz permettre de faire des jugement de valeurs.

  3. justice&verite dit :

    nous avions ce qui suit
    27 août, 2009 | 0:15
    Un x-trait

    Hocine Ait-Ahmed
    Cour de sûreté d’État 1964

    A tous les postes institutions algériennes, y compris le néo-FLN, on retrouve ces hommes qui se sont distingués par leurs positions anti-révolutionnaires et anti-populaires.

    En premier lieu,
    on retrouve tout le vieux personnel des vieilles formations politiques. Ces ” élites ” ont de tout temps donné le change. Sous prétexte de faire l’économie de l’étape nationale ou de l’étape démocratique, ils n’ont eu d’autres soucis que d’avoir des places à la table du colonialisme, ils exprimaient la volonté de la bourgeoisie mercantile “indigène” en formation et de super-prolétariat européen de se réaliser en tant que classes privilégiées à l’ombre de “l’assimilation” ou de “l’Union française”.

    On retrouve, en second lieu,
    ces représentants de la petite bourgeoisie urbaine qui ont d’abord produit le Messalisme, par leur docilité inconditionnelle ( 1947-1952 ) et qui ont fait ensuite du MTLD l’instrument de la plus grande déviation réformiste du mouvement révolutionnaire.

    Les centralistes avaient construit autour du “Zaim ” une doctrine populiste arabe ou islamique dans une atmosphère de confrérie magico-metaphisique. Leur but était d’abord d’éliminer les portes-paroles des couches révolutionnaires, “déparalyser ” la dialectique révolutionnaire dans les forces sociales en faisant jouer à vide les puissantes pressions rurales. Les élites du MTLD étaient des portes-paroles de la petite bourgeoisie et des propriétaires fonciers. Elles réussirent à bloquer le processus révolutionnaire amorcé après le Congrès clandestin de février 1947. Leur Congrés tenu publiquement en 1953, proclame ” théorie révolutionnaire des soubassements ” destinée à camoufler leur trahison de classe. Ce Congrès était l’aboutissement d’une série de mesures opportunistes dont la chasse aux maquisards m’a mise à l’écart comme responsable de l’OS. Je fut remplacé par Ben Bella dévoué à Messali puis au clan du second auquel le rattachait son origine.

    Le troisième lieu,
    on retrouve dans cette bureaucratie deux autres catégories ” d’élites algériennes “. D’une part, les anciens fonctionnaires du protectorat français au Maroc, les jeunes cadres destinés à être de brillants auxiliaires du Loyautisme et leur zèle ” révolutionnaire ” déployé au Maroc a souvent agacé le peuple marocain qui avait souffert de leur zèle d’une autre espèce au temps ou voulant être français à part entière, ils se comportaient en auxiliaire entièrement à part du colonialisme. D’autre part, les cadres de la “promotion Soustelle ” et du plan de Constantine destinés à former l’avant-garde de la troisième force en pleine guerre de libération tête de pont du néo-colonialisme.

    Aussi bien la bureaucratie algérienne, support du pouvoir actuel, est conglomérat d’éléments disparates.

    source: http://www.geocities.com/hocine_ait_ahmed/1964.htm

    … et ce Ze-H-ou-Aine, dans quel lieu loge-t-il?

    Pssst
    certainement ZEHOU-HAINE trouvera sa case ou cage…

    Au bon entendeur

    L’aile Hocine Zehouane (ZH) de LADDH a intégré la Coalition arabe pour la démocratie, le développement et les droits de l’homme, présidée par Seif El-Islam Kadhafi. La LADDH que préside Bouchachi attire l’attention de l’opinion publique et des partenaires nationaux et internationaux sur le fait que des personnes en manque de légitimité et de visibilité se réclamant de la ligue ont associé le nom de la LADDH à la Coalition arabe pour la démocratie, le développement et les droits de l’homme. Une organisation créée par et pour le fils du guide libyen, Seif El-Islam Kadhafi.

    http://ffs1963.unblog.fr/2009/08/28/zehouane-na-rien-de-bon-ni-de-constructif/#comments

    et de la bouche de Zehou-Haine avec ses relations avec Seif-el-diabolo Gaddafi
    (qui se ressemble s’assemble)

    Concernant la Coalition arabe, Me Zehouane indiqué que «la LADDH en est bien un membre fondateur», soulignant que «cette institution qui vise à développer un vaste programme de développement des droits de l’homme dans notre région cadre bien avec notre programme et nos perspectives de refondation des droits de l’homme dans notre région méditerranéenne et dans le monde».

    Qui dit mieux?
    Chaque humain est libre de ses actes mais doit prendre ses consequences historiques.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER