Université de Béjaia: Plate-forme de revendications de la C.L.E

bjaia.jpgCoordination Locale des Etudiants de l’Université de Bejaia 

Plate-forme de revendications:

Pour une gestion démocratique de l’université; tenue d’états généraux pour l’évaluation des deux systèmes; moratoire sur les réformes universitaires; refus de la soumission de l’université au secteur économique (indépendance de l’université);  reconnaissance du comité pédagogique comme seul représentant légitime des étudiants, et attribution des locaux à usage de bureaux; maintien du système classique et du concours;

magister avec plus de postes; accès au Master sans conditions; amélioration de l’encadrement sur les plans qualitatif et quantitatif; prise en charge des stages par l’université; construction d’un CHU pour les étudiants  en médecine; création des écoles Doctorales au niveau de chaque département; construction d’un centre culturel universitaire au niveau du campus Aboudaou; accès libre et gratuit à l’école d’enseignement intensif de langues (CEIL). 

 

Commentaires

  1. DIATALIA dit :

    « Une erreur n’est pas une vérité parce qu’elle est partagée par beaucoup de gens, tout comme une vérité n’est pas fausse parce qu’elle est émise par un seul individu.

    GHANDI

    « Je sais comment on s’élève dans le monde ; en foulant à chaque marche

    quelque chose de sacré. »

    Henry de Montherlant

    Libye : Stop aux Mensonges ! Une Stratégie à l’Iraquienne

    2202_Kadhafi_inside2.jpgEt si Ben Ali, Moubarak et Kadhafi étaient déjà morts ? Morts avant le pic des soulèvements. Etrangement aujourd’hui Kadhafi sort Ben Laden de son cercueil et accuse l’arlésienne de manipulation «Vous voulez offrir à Ben Laden les infrastructures que nous avons construites?», alors que pour lui Al Qaïda n’existe pas.

    15h10 aujourd’hui. Kadhafi s’adresse par téléphone à la télévision au peuple libyen sans apparaître physiquement à l’écran ; bizarre.

    Les discours ne veulent rien dire car ils peuvent avoir été filmés avant une exécution, et les images diffusées des émeutes ne sont pas certifiées, voire douteuses comme maintenant des charniers à la mode Ceausescu. Et qui est cet homme ridicule sur cette vidéo à la fin de l’article, est-ce Kadhafi et est-il lifté ?

    Surtout surtout ne croyez pas à cette propagande qui envahit tous les supports médias, ne retombez pas dans l‘erreur, celle de croire à ces nouveaux mensonges car nous en serons tous les victimes demain.

    Des Calvi, des Apathie et tous les autres aboyeurs sans conscience devraient être condamnés par les téléspectateurs pour mettre en exergue une propagande guerrière, des mensonges et des faits non confirmés. Si leurs mots, et leurs formules toutes faites, n’ont jamais été d’une telle violence envers un dirigeant, celui-ci étrangement a pourtant beaucoup moins de sang sur les mains que ceux qui les manipulent et qu’ils vénèrent.

    510672745_09f77c4c23.jpgL’histoire se répète depuis des décennies. De la première guerre mondiale en passant par le Vietnam, le 11/9 et les pseudos-révolutions arabes les mensonges sont différents sur la forme mais identiques sur le fond pour entrer en guerre. Les Peuples (crédules) doivent soutenir les guerres, croire à de faux attentats ou faits sous de fausses bannières et surtout développer une paranoïa face à la dangerosité de l’ancien ami devenu l’ennemi. Un ennemi financé, armé et soutenu par ceux qui exhortent eux-mêmes à sa destruction. Les preuves et les documents sortent au grand jour et de nombreux historiens nous expliquent les vraies raisons des conflits, par qui ils ont été et sont financés et menés réellement.

    Rien ne vient corroborer la situation actuelle et la violence de la répression en Libye. Depuis de très nombreuses années je dis que l’une des phases de la mise en place du NOM est l’embrasement du Moyen-Orient afin que la horde impérialiste avec à sa tête des schizophrènes et des psychopathes en cravate s’accapare toutes les richesses de ces pays. Mais aujourd’hui les techniques de manipulation par les médias, celles du renseignement et les nouvelles technologies permettent de faire croire à un véritable embrasement, plus facile à gérer surtout si le dirigeant a été supprimé en amont ou exfiltré.

    Cette horde affamée veut bloquer l‘émergence des pays en voie de développement, l’Europe avec, et stopper la puissance de la Chine. Son but est de virer les dictateurs locaux, tigres de papier, pour mettre en place ses propres hommes ( ce qui a déjà été fait en Europe) et organiser la concentration de ses pouvoirs en faisant fuir les multinationales étrangères indésirables pour accomplir ses desseins. La France en sera une des premières victimes avec l’aide de Sarkozy « Je propose à l’UE de cesser ses relations financières et économiques avec la Libye ».

    Mais à qui va profiter cette décision et à qui profite le crime comme en Iraq et en Afghanistan ? Qui va récupérer ces contrats, gérer le pays, le pétrole et au détriment de qui ? Un cadeau à SAM et à David peut-être ?. « C’est un complot d’étrangers, d’Américains et de fous. Je combattrai jusqu’à la dernière goutte de sang. […] » disait le Guide.

    Kadhafi prononçait aussi des discours qui embarrassaient l’Occident comme en juillet 2010 : « Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ? « Il n’existe pas d’organisation de ce type. C’est de la rumeur, de la simple propagande. Il n’y a même pas d’Al-Qaïda. En réalité, il s’agit de petits groupes criminels, comme les Brigades rouges italiennes à l’époque. Même Ben Laden n’est pas responsable de leurs actes. Il peut se comporter comme quelqu’un de raisonnable, il a d’ailleurs proposé une trêve à l’Europe ». Selon Kaddafi, les attaques et les revendications d’Aqmi n’« ont rien à voir avec la religion, avec l’islam, et ces groupes n’ont aucun programme ».

    Mouammar Kaddafi a réaffirmé qu’il ne reconnaissait pas la Cour pénale internationale (CPI) et donc le mandat d’arrêt émis contre le président Omar el-Béchir, indiquant qu’il serait prêt à recevoir son homologue soudanais en Libye. Il a qualifié la CPI d’« instrument au service du colonialisme et du terrorisme international ». « Avant de juger El-Béchir, il faudrait juger un certain nombre de dirigeants occidentaux et israéliens (…), tous ceux qui ont commis des génocides et qui continuent de le faire, en ne respectant pas la charte des Nations unies. » Intégral ici
    bv000014_thumb.jpgObama osera même déclarer : « Que ce bain de sang cesse ». Mais si c’est vrai qu’il balaie avant devant sa porte. Et que fait-il des bains de sang en Iraq, en Afghanistan, au Pakistan, au Yémen et dans tous les autres pays que ses supérieurs lui font exécuter ? Pourquoi n’a-t-il pas dit la même chose pour Gaza ? Que fait-il de Guantanamo, des lois liberticides de plus en plus nombreuses votées dans son pays, de la paupérisation exponentielle des classes américaines, de tous ces mensonges pour duper son peuple et de toutes ses promesses non tenues ?

    Le 18 février Washington a opposé son veto à la résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU qui condamnait les colonies israéliennes parce qu’elles violent le droit international. Il est évident qu’il n’est qu’un pantin sans aucun pouvoir qui de surcroit vient répéter des discours de pseudo-morale.

    L’ambassadeur de Libye à l’ONU lui ose déclarer que « le génocide a commencé ». Le terme est fort volontairement. Les faux génocides sont une stratégie qui permet l’invasion d’un pays et sa prise totale de contrôle. C’est le plan prévu en Libye avec certainement une intervention étrangère armée, voir de l’OTAN.

    250px-Tripoli_CBD.jpgLa Libye n’est ni la Tunisie ni l’Egypte. C’est un pays clanique avec des systèmes tribaux millénaires qui cimentent une unité pour la défense du territoire et cette prise de villes n’est que trop suspecte.

    Kadhafi a toujours été un héros dans le monde arabo-musulman et en Afrique pour avoir refuser de privatiser son pétrole et de se mettre à quatre pattes devant l’empire américain ; contrairement aux autres gouvernants serviles et obligés de faire cesser des séries sanglantes d‘attentats sur leur sol.

    En 1969 le chef Spirituel libyen lui nationalisera toutes les entreprises, principalement celles liées au pétrole. Il souhaitait être le leader d’un panarabisme qui protègerait le continent africain des pillages impérialistes. Mais le pays grâce aux revenus du pétrole connaitra pourtant un essor considérable avec des infrastructures et une urbanisation modernes. Son niveau de vie est reconnu être l’’un des plus élevés du continent. Alors n’est-ce pas étrange et contraire à tout ce que nous entendons dire ?

    Oncle_Sam.jpgSans refaire l’histoire, elle serait trop longue, le but des USA était de le diaboliser Kadhafi qui refusait de céder, de lui imposer un embargo et de le rendre responsable d’attentats terroristes afin de l‘isoler définitivement de la scène internationale ; l’enquête indépendante sur l’attentat de Lockerbie démontrera sa non participation à celui-ci et en 2003 il sera pardonné par l’oncle SAM avant d‘être reçu de nouveau dans tous les palais présidentiels.

    A cette même époque Kadhafi avait été obligé d’assouplir sa politique en acceptant un début de privatisation pour relancer son économie et accéder aux nouvelles technologies et de nombreuses firmes, principalement américaines, décrochèrent de juteux contrats. L’Europe suivra et sera le principal importateur de produits libyens jusqu’à aujourd’hui.

    En 2004 le président libyen annonçait son souhait de voir la peine de mort abolie et opérait de nombreux changements ; insuffisants aux yeux des donneurs de leçons. Certes, son peuple (comme tous les autres) aspire à vivre libre, à avoir des élections « dites démocratiques » et souhaite bénéficier des richesses de son pays. Mais qui peut croire un instant qu’il souhaite le voir sous le joug de cet empire décadent américano-sioniste ? Les bédouins ou le peuple ? Mais de qui se moque-t-on ?

    Kadhafi sera le vrai pigeon de cette réconciliation sans s’en douter un seul instant. Mais quel est son véritable tort contrairement à toutes les conneries rabâchées par tous ces dangereux journaleux inféodés ou stupides ? D’avoir du pétrole en quantité comme feu Saddam et les autres.

    Toutes ces crises et révolutions ont été prévues et sont intégrées au plan calendérique de la nouvelle gouvernance mondiale de type totalitaire. Il suffit d’ouvrir les yeux pour le constater…même en Europe.

    Fotolia_VilleLibye.jpgLes médias corrompus veulent nous faire croire que des insurgés ont réussi à prendre des villes libyennes alors que nous savons tous que Kadhafi s‘est réarmé et que l’armée le soutient toujours, comment est-ce possible ? Comment est-il possible également que le leader libyen n’a rien fait pour sécuriser ses zones pétrolifères tombées aujourd’hui dans les mains des manifestants ? C’est risible et dramatique au niveau de la désinformation.Qui peut le croire sincèrement et qui arme ces manifestants et qui paie ces mercenaires parachutés ? Ne vous laissez pas berner une fois encore.

    De nombreux témoins déclarent que, « sur place, ils n’ont rien vu » et des trekkeurs français affirment qu’ils n’étaient « au courant de rien » « On n’était au courant de rien, nous étions dans le désert, loin de tout, même lorsqu’on a été ramené à Sebha pour prendre l’avion, il y avait des manifestations paraît-il mais depuis notre hôtel nous n’avons rien entendu » Un couple de retraités originaires de Strasbourg. « Mes enfants en France étaient inquiets du fait de la situation, ils ont tenté de me joindre mais sans succès jusque hier, pour notre part nous n’avions aucune idée de ce qui se passait jusqu’à ce que l’on arrive dans l’avion et que l’on lise la presse » Etrange non ?

    Encore de la désinformation : Abidjan.net

    Mercredi 26 janvier 2011 – Palais de l`Eburnie (Abidjan) : Sa majesté Chiffi Zié (SG du forum des rois d`Afrique) organise une conférence pour démentir l`information faisant état du souhait de Mouammar Kadhafi (Président du Forum des rois d`Afrique) de voir le palais présidentiel ivoirien bombardé

    L’un des fils du colonel Mouammar Kadhafi a reconnu, lundi, que l’aviation libyenne avait bombardé des dépôts de munitions, sans toutefois s’attaquer à des quartiers résidentiels de Tripoli et Benghazi, rapporte la télévision nationale. « Il n’y a aucune vérité dans les informations voulant que nos forces armées aient visé Tripoli et Benghazi», a déclaré à l’agence de presse officielle Jana Saïf al Islam Kadhafi. « Le raid a visé des dépôts de munitions situés dans des secteurs isolés de zones habitées».

    Le Point : Le fils Kadhafi invite les journalistes « du monde entier » à venir en Libye. Seif Al-Islam affirme qu’il n’y a pas de raids aériens sur les manifestants. Pourquoi ne pas le croire quand nous savons à quel point l’Occident nous ment d’une manière éhontée et quotidienne ?

  2. Louasli mouhoub dit :

    J’ai suivis cette coordination jusqu’à la résidence d’amriw, seulement une minorités qui sont financés par les partie politiques, se sont des monteurs tous, on acceptes pas l’année blanche,nous en tant étudiants on va réagir ce dimanche, Vive les étudiants libres.
    Merci

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER