Algérie: Le CN-CDD dénonce la féminisation de la précarité sociale

vendeuse.jpgDans une déclaration rendue publique aujourd’hui, le Comité National pour
la Défense des Droits des Chômeurs, 
CNCDD, a salué 
la lutte des femme à travers le monde pour l’égalité et contre toutes formes de régression sociale.

« A cette occasion, nous nous élevons contre cette nouvelle tendance mondiale et qui s’est instaurée en Algérie aussi, à savoir se qu’on appel la féminisation de la précarité sociale. Une tendance qu’on trouve dans le secteur privé (fabriques de textile, superettes et supermarchés, crèches, entreprises de soutraitances…) et dans la fonction publique à travers les vacations et le pré-emploi.

Sous pression de la mondialisation libérale en cours, la majorité des femmes travaillent dans l’informel et dans des zones de non droit, sans aucune couverture sociale, droit au congé annuel et congé de maternité, et salaires au dessous du SNMG. 

De plus en plus, les femmes algériennes subissent toutes formes de chantage et de harcèlement sexuel sur les lieux du travail. Nombreuses sont les femmes qui subissent des chantages pour trouver du travail, un travail précaire dans la majorité des cas. 

Nos femmes subissent l’oppression triplement, l’oppression juridique qui les minorise devant l’homme, les mentalités rétrogrades et l’oppression économique. 

  

Le CNCDD exige d’enlever toutes les entraves juridiques, sociales et économiques qui bloquent l’émancipation de
la femme algérienne. 

  

Le CNCDD lance un appel à toutes les femmes au chômage, les travailleuses précaires à nous rejoindre et à soutenir nos actions contre toute forme de précarité et de régression sociale. 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER