L’UEAF exprime sa solidarité au mouvement estudiantin en lutte en Algérie

etudiants.jpgL’université algérienne est secouée par un mouvement de grève et de protestation estudiantin depuis plusieurs semaines. Malgré la légitimité des revendications pédagogiques et sociales des étudiants, la violence et la répression ont été la seule réponse apportée par les pouvoirs publics.  La situation de crise et de malaise qui caractérise l’université algérienne depuis plusieurs décennies est l’aboutissement d’une succession de réformes sans fond et de contenant sans contenus. Fragilisant ainsi la communauté universitaire et l’avenir de l’enseignement et de la recherche scientifique dans le pays. L’Union des Etudiants Algériens de France (UEAF), dénonce le mépris et condamne la répression et l’usage de la violence engagés contre les étudiants par les forces de l’ordre ainsi que les organisations satellitaires du pouvoir au sein de l’université.

L’UEAF exprime sa solidarité et son soutien à la communauté universitaire et au mouvement estudiantin en lutte en Algérie. L’UEAF soutient les revendications du mouvement estudiantin et appelle à : 

§         La démocratisation de l’université algérienne, par la mise en place des conseils élus démocratiquement, représentant l’ensemble de la communauté universitaire (enseignants, personnels et étudiants)

§         La reconnaissance des représentants étudiants issus du mouvement

§        
La Tenue d’Etats Généraux de l’université pour l’évaluation de l’ensemble des réformes et la mise en place de l’université de demain

§         La revalorisation des diplômes de l’enseignement supérieur et le renforcement de la recherche scientifique

§         Amélioration des conditions d’accueil, de vie et d’étude dans les campus universitaires (Revalorisation des bourses, amélioration des conditions d’hébergement de transports et de restauration, etc.)

Commentaires

  1. Louasli mouhoub dit :

    Union pour gagnées contre nos ennemis interne.

  2. hakim5 dit :

    la democratisation de l université est une breche ouverte……..c est tout le secteur de l education qui doit se democratiser…..et ensuite tous les autres secteurs de la fonction publique ……..et avec le soulevement des travailleurs du privé: c est le monde du travail a delivrer du joug dictatorial, c est a dire , à democraiser.
    pour l instant, une breche est ouverte à l université, nous y reflechissons à l etaler au sein du monde du travail , voir aux pouvoirs publiques ….
    le chemin est tracé…qu attendent les travaillezurs de tout bord pour converger leurs luttes vers la democratisation?
    tout comme le recteur à l université, il n y a plus de directeurs dans les autres secteurs: ce sont tous des  » chefs d etablissement » designés ou cooptée par les pouvoirs publiques pour  » servir » sans aucune prerogative( des postes corruptifs)

  3. hakim5 dit :

    merci « el mouhtaram » d avoir diffusé…parce qu il est temps de toucher tous les travailleurs pour creer un debat publique………si on laisse la breche qui s est ouverte à l université sans elargissement aux autres secteurs….le pouvoir la cantonera et tentera de la refermer…alors essayons de l elargir en touchant les travailleurs .
    un debat public sur le monde du travail doit etre engagé…je ferai de mon mieux pour toucher certains journalistes et des syndicats autonomes( le cla, le satef, le snapap-malaoui, l cess- superieur……et certaines association ont été mises au courant)…et l utilisation du facebook est a l ordre du jour des le debut de ce week end meme.
    c est le moment de sensibiliser le monde du travail en posant les vrais problemes afin de le democratiser.

  4. Ameziane dit :

    Comme par le passé, les mouvements de protestation en Algérie commencent dans les Universités. C’est là que la fronde « révolutionnaire » doit etre organisée pour l’arrimer aux exemples Tunisiens, Egyptiens et Lybiens. Car chaque pays a ses traditions de lutte, d’organisation de la contestation, donc les endroits précis, les symboliques respectives, les sloganations porteuses, les mots d’ordre rassembleurs, les dynamiques unitaires, la mécanique catalysatrice, etc. Comme chaque pays a son « imaginaire national » construit au fil de de l’histoire longue .Bien sur, il n’ya rien à attendre des alliés des Généraux, de meme des extremistes de tous bords. On l’a bien vu avec le fiasco des manifs d’Alger. Donc, d’abord faire en sorte que les extrémistes et alliés du Régime militaro-mafieux soient isolés, car ils exercent un “effet repoussoir, dissuasif”, la population ne les suivra pas. Nous avons eu la preuve le 12 , 19 & 26 Février!
    Il faut absolument que L’Opposition oppositionelle organise une rencontre(à l’étranger s’il le faut), au plus vite, pour sauver notre pays, donc enclencher le « mouvement révolutionnaire » pour parvenir à la chute des Généraux criminels et sanguinaires qui règnent sans partage, par la force répressive, les manipulations, les provocations, les massacres de masse , les assassinats politiques et autres crimes contre l’humanité…..
    Il faut faire un appel ici meme, trouver la formule appropriée, le déclic, le déclencheur.
    Alors, trouvons quelque chose qui pourra nous unir pour déclencher ensemble le mouvement tant attendu. Il y’a une telle frustration aux sein des masses que ça ne peut durer…. Marches, sit-in, meetings, rencontres, toutes les formes de luttes nécessaires. Une pression internationale pour obtenir le “gel des avoirs des Génraux”, l’interdiction de voyager, l’embargo sur les armes et les survols aériens,etc,etc, mettre la pression maximale sur les Généraux harkis et traitres qui tuent le pays et sa population pendant des décénies déjà.Le Régime repose sur un « trépied » : la police politique, l’armée de régime, les clans rivaux. C’est tout ça qui doit dégager . Le Régime en général et en particulier, la face apparente (Présidence-Gouvernement) et la face cachée Police politique), l’ex-MALG(Boutef-Zerhouni) et le néo-MALG(DRS de Mediène-Djebbar & Cie), les Organes de répression en général, tous les Clans

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER