• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 16 mars 2011

Archive pour le 16 mars, 2011

جزائر العزة و الكرامة

algerie.jpg

Photo d’El Mouhtarem

Algérie: L’Institution officielle des droits de l’homme toujours en échec devant l’ONU

farouk913133533.jpgAlkarama, 16 Mars 2011

Depuis sa première rétrogradation au statut «B» en mars 2009 par le Comité international de coordination des institutions nationales pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CIC), la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’homme (CNCPPDH) s’efforce de retrouver un statut «A». Lors de son réexamen en mars 2011, le CIC a considéré qu’elle n’était toujours pas conforme aux «principes de Paris» qui déterminent le cadre de l’action des Institutions nationales des droits de l’homme (INDH).

L’institution algérienne reste donc rétrogradée alors que le Maroc, la Jordanie et Qatar, réexaminés au cours de la même session, conservent leur «statut A».

(Lire la suite)

Cheb Mami libre le 23 mars après l’accord à sa libération conditionnelle

mmami.jpgLa star algérienne du raï cheb Mami, condamnée à cinq ans de prison en 2009, devrait être libérée le 23 mars après que sa demande de libération conditionnelle a été accordée, a annoncé mercredi à l’AFP son avocat. Cheb Mami, 43 ans, « sort le 23 mars », c’est « une victoire », « on attend ça depuis longtemps », a expliqué à l’AFP Me Khaled Lasbeur, avocat du chanteur.

Le juge d’application des peines de Melun a en effet accepté mercredi la demande de libération conditionnelle de Cheb Mami, condamné le 3 juillet 2009 à 5 ans de prison pour tentative d’avortement forcé de son ex-compagne. Le parquet de Melun avait donné un avis favorable à cette demande de libération.

(Lire la suite)

Le Rassemblement de la jeunesse algérienne (RAJA) est né

L’ancien secrétaire général de l’Union générale des étudiants libres (UGEL) proche du MSP, Nabil Yahiaoui, et le correspondant de la chaîne américaine d’expression arabe Al Hurra, Fouad Sebouta (militant du FLN), ont proclamé aujourd’hui la naissance d’une nouvelle organisation de jeunesse. «Le Rassemblement de la jeunesse algérienne (RAJA) est un espace qui vise à construire un cadre organisationnel pour permettre aux jeunes d’exprimer leurs préoccupations», ont souligné les fondateurs de RAJA lors d’un point de presse animé aujourd’hui au siège des Scouts musulmans algériens (SMA) à Alger. Reprenant le discours du pouvoir et des partis de l’alliance présidentielle, les membres de RAJA ont dénoncé «l’utilisation de la jeunesse par les partis politiques». El Mouhtarem

Phrase du jour

Ceux qui disent que Bouteflika est un desposte qui veut détenir tous les pouvoirs, nous disent aujourd’hui qu’il veut créer un poste de vice-président de la République !

El Mouhtarem 

Le RCD en plein délire !

mohcene.jpg«Cette semaine, une fille est venue nous informer qu’elle s’est rendue au commissariat de 6e à Alger (commissariat de la rue Didouche Mourad) pour déposer plainte pour une agression dont elle avait été victime. Elle a dû prendre la fuite lorsqu’elle a entendu des policiers, en civil, parler de la manière de liquider physiquement Saïd Sadi», a déclaré le chargé de la communication du RCD, Mohcene Belabbès à l’agence SIWEL.http://rcd1989.unblog.fr/2011/03/16/mohcine-belabbesils-ont-essaye-dassassiner-said-sadi/

Procès de l’assassinat de Matoub: Medjnoune veut un engagement écrit

matoublounes1.jpgLe procureur général de Tizi Ouzou a annoncé la programmation du procès des deux principaux accusés dans l’affaire de l’assassinat de Matoub Lounés, Abdelhakim Chenoui et Malik Medjnoune, pour la prochaine session criminelle qui s’ouvrira à Tizi Ouzou le 20 mai prochain. L’information est confirmée par l’avocat de Madjnoune à La DDK.

« Madjnoune et Chenoui ont été convoqués, hier, par le procureur général qui les a informés de la programmation du procès pour la prochaine session criminelle», a affirmé à La DDK maître Ait Habib.

(Lire la suite)

Hocine Aït-Ahmed: « Les jeunes algériens ont compris qu’ils ne doivent se remettre à personne »

hocineaitahmed.jpgExtrait d’une interview à Radio Monte Carlo (9 avril 1980)

Tout Algérien veut reprendre son droit à la parole, car c’est un fait que le parti unique a échoué et il existe certainement une opposition diffuse, mais on ne peut pas dire qu’il existe un parti qui  peut prétendre régenter le pays.

Je ne cherche pas du tout à récupérer, je soutiens tous les mouvements sociaux, syndicaux, culturels, qui vont dans le sens de la démocratisation. Je ne me présente pas du tout en leader, je veux avoir ma place en tant que citoyen dans un pays où l’on peut tout être; on peut être ministre, j’aurais pu être ministre; je ne veux pas l’être dans un contexte où je serais bâillonné ; on peut tout être, sauf citoyen.

Ce que je revendique, c’est le droit à la sûreté, que je rentre dans mon pays sans être protégé par une police parallèle, et puis voilà.

Alors je pense que les jeunes ont compris qu’ils ne doivent se remettre à personne, ils doivent eux-mêmes prendre en main leur destinée et ce qui m’importe c’est que précisément, le peule Algérien, ne se laisse pas faire et décide de revendiquer pacifiquement, d’une façon massive, son droit à l’autodétermination.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER