Bouteflika promet de nouvelles réformes, y compris politiques

boutef.jpgLe président Abdelaziz Bouteflika s’est engagé samedi à ouvrir une « nouvelle page sur la voie des réformes globales », y compris politiques.

Dans un discours lu par un de ses conseillers à l’occasion de la fête de la Victoire du 19 mars, le président a d’abord évoqué sa promesse, tenue le 25 février, de lever l’état d’urgence en vigueur depuis 19 ans. « Ce n’était qu’un nouveau pas franchi », prélude à des réformes importantes, a-t-il dit.

« Ce sera une nouvelle page ouverte sur la voie des réformes globales (…) qui ne sauront être fructueuses en l’absence de réformes politiques », a indiqué le président, rapporte l’AFP.

Lire un extrait du message de Bouteflika

أن رفع حالة الطوارئ الذي لا يعني التخلص من واجب اجتثات بقايا الارهاب هو خطوة جديدة يخطوها الوطن في اتجاه ازالة كل الاثار الناجمة عن سنوات المحنة والابتلاء وهي صفحة جديدة على صعيد المضي بالاصلاحات الشاملة التي اشرت اليها والتي لا يكتمل عودها ولا يستقيم قوامها الا اذا اخذت الاصلاحات السياسية نصيبها من الرعاية والاهتمام والتي يكون فيها البناء المادي الذي يجري انجازه على قدم وساق  صنوا للبناء السياسي الهادفين كلاهما الى بناء وطن قوي ودولة قوية بمواطنين اقوياء . 

 

Commentaires

  1. laglagui.Inchallah! dit :

    Quelles réformes politiques préconise t-il ? Changer la constitution ? Elle a été amendée en 2008 !
    Instaurer le multipartisme ? Il existe depuis 1989!!!
    A moins qu’il agrée de nouveaux parti sans exclusive et revenir à 1991.

  2. slam dit :

    Nous avons du mal à croire que Bouteflika ait l’intention ou le pouvoir de proposer des réformes politiques aux algériens pour la simple raison que nous ne croyons pas sérieusement qu’il détient réellement ce pouvoir.
    Tout compte fit,que pourrait-il nous sortir comme propositions ou démarche allant dans le sens du changement du système alors que lui-même ne fait que pivoter avec une forte précision autour de lui,tel un satellite dans le cosmos!
    Le système est bien uni disait un jour le premier ministre algérien,alors comment pourrait-on croire qu’un « simple » président de la république puisse le désunir!!!! Difficile d’y croire et encore moins d’y parvenir!

  3. mouhoub Louasli dit :

    Dégage tout simplement wlah!!!!!!!!!

  4. Achour dit :

    Comme les autres tyrans arabes, qui écrasent impitoyablement leurs peuples avec la corruption, le pillage de leurs ressources financières et le et le bradage de leurs ressources naturelles, Bouteflika est un haggar.

    En depit de toutes les ruses et les fourberies auxquelles il recourt pour rester encore quelques mois sur le koursi usurpé en 1999, comme tous les haggarine, il mourra dans la déchéance absolue.

    Aveuglé par sa cupidité et son obstination , il n’aura pas l’intelligence de limiter les désastre annoncé.

    « El haggar imout madhloul » dit un proverbe bien de « chez nous ».

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

    http://contreleclandoujda.centerblog.net

  5. HOUARI dit :

    la seule REFORME QUI VAILLE C4EST DE DEGAGER….LUI ET SA SMALA …..SINON C4EST LYBIE 2

  6. anis dit :

    cette fois ,c’est I….. QUI INTERVIENDRA .MIEUX ENCORE QUE LA LYBIE PUISQU IL Y A COLONISATION D4UN PEUPLE KABYLE

  7. anis dit :

    On ne peut pas ignorer que tous les régimes arabes sont des dictateurs et des tyrans qui oppriment leur peuples.Et il peut être tout a fait légitime à un opprime de lancer des appels souvent de desespoir à une force etrangere pour demander protection.L’ideal aurait ete de trouver des solution internes democratiques allant dans le sens du respect des aspirations des peuples ..Seulement chez tous ces tyrans arabes voleurs DEMOCRATIE signifie faire beneficier le peuple des richesses du pays .Or ils ont l’habitude de tout prendre et ne rien laisser et ne rien partager .le seul partage qu ils acceptent ,est d’utiliser ces mannes petrolieres pour corrompre la classe politique au niveau national et international pour acheter la complaisance. Aujourd’hui ces peuples appauvris n’ont pas peur de perdre parce qu ils n’ont rien a gagner.Le reproche aujour’hui s’il y a lieu de le faire ,il ne sera dirigé qu’en vers ce qui sont responsables de ces situations.Pour la Kabylie, franchement à force d’etre stigmatisé ,marginalisé et opprimé jusqu’a notre identite, les kabyles finiront par aller chercher des solutions à leur existence meme aupres du diable.Peut on le leur reprocher au nom du sacro saint nationalisme patriotisme ou je ne sais quoi encore? Au diable tous ces slogans s’ils ne sont appliques que pour les kabyles. De toute maniere quand ils dilapident les richesses ,ils mettent de cote toutes ces grandes vertus.Alors appliquons leur propre regle ,ils comprendront.
    Pardon ,parfois c’est tellement douleureux de tenir certains raisonnements mais dans des situations de désespoir la fin justifie les moyens .je peux certainement me tromper sur l’analyse mais le constat reste juste.

  8. dégagez dit :

    La seule option qui reste à cette momie de boutef et au DRS est de dégager bras dessus bras dessous. Foutez la camp et vite! Vous le savez à présent, la révolution algérienne aura lieu, à la tunisienne et egyptienne mais si vous osez tirer sur nous, l’ONU se chargera de nous protéger comme en ce moment en Libye. Alors dégageeeeeeeeeez!

  9. djaziri dit :

    ne perdez pas trop de temps .degagez avant que ca ne s’eclate

  10. barika dit :

    les promesses oh que oui mais quant dans 50 ans ou 100ans ,oui les promesses viendront et se realiseront c,est certain mais quant si dans un futur distance soleil terre non merci

  11. Ameziane dit :

    Faire dégager le pouvoir dictatorial tout entier, globalement et dans le détail, tous les Clans, tous les Organes de répression (DRS, DGSN, DARAK)jusqu’à ses racines, ses tentacules , ses ramifications et ses prolongements. A partir du sommet : ex-MALG/SM (Boutef-Zerhouni-Kedjouti & Cie) et néo-MALG/DRS (Mediene-Djebbar-Tartag & Cie), face apparente (Présidence-Gouvernement) et face cachée (Police politique-Clans mafieux), les partis liés à l’ex-MALG (SM) et au néo-MALG(DRS), les journaux de propagande et de désinformations, les BSP dans les usines et les Lycées et Facs, licenciement de tous ces DG et PDG, Recteurs, Proviseurs, Ambassadeurs et Consuls, etc qui sont affiliés au DRS ( alors qu’il n’ont pas les capacités pour les postes qu’ils occupent), dissoudre l’Assemblée nationale, déchéance des grades de tous les Officiers supérieurs impliqués dans les massacres, assassinats, attentats, et autres crimes de la Guerre civile, dissoudre les formations crées dans les Laboratoires de la Police politique…Il faut tout changer !

    Il est faux de « personnaliser » le pouvoir sur un seul individu, une seule
    personne, le pouvoir étant à la fois un
    « tout indissociable » et une « structure clanique ». Ainsi, Boutef à lui seul n’est pas le pouvoir. Il a le pouvoir par le biais de son Clan(en)particulier
    et le Régime en général. Il est dans le Clan Boutef-Zerhouni-Koudjetti & Cie, le clan de l’ex-MALG/SM, les BOUSSOF Boys,
    issu du Clan de Ouedjda. Il est « dans et hors » la la police politique. Ses membres travaillent et « démarchent » pour le Régime en Europe, au Proche-Orient, en Amérique, dans les milieux d’affaires, auprès des Lobbies, des Rois et Princes…

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER