L’Algérie soutient les frappes contre la Libye

ahmed.jpgLe vice-président américain Joe Biden a téléphoné dimanche au Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia au sujet des opérations militaires occidendales contre Mouamar El Guedafi. Selon la Maison Blanche, ces conversations téléphoniques s’inscrivent dans le cadre des consultations sur les actions de la coalition pour mettre en oeuvre le résolution 1973 du Conseil de sécurité sur l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne en Libye pour protéger les civils. « M. Biden a discuté avec le Premier ministre algérien et l’émir du Koweït de leur soutien à la mise en application de la résolution de l’ONU et de la nécessité de protéger le peuple libyen », affirme la Maison Blanche. Synthèse d’El Mouhtarem

Commentaires

  1. l'algerien dit :

    depuis..quand…le.premier ministre approuve les frappes aerienne contre un pays frere a signaler que la decision revient au president de la republique et le chef d’etat major des armees..c’estde divèrsion politique afin d’entrainer l’algerie dans le conflis.

  2. athazi dit :

    Il ne peut pas être contre la résolution de l’ONU. Ouyahia est pragmatique.

  3. NARMOTARD dit :

    « L’Algérie soutient les frappes contre la Libye », dites-vous.

    Je ne suis pas du tout d’accord avec cette « Algérie » qui est citée ci-dessus.

    En tant qu’Algérien libre donc responsable, je dénonce énergiquement ces frappes aveugles, meurtrières, destructrices et terrorisantes, exécutées contre la Libye par des puissances industrialisées et impérialistes qui ont opté d’emblée pour les moyens militaires de la loi du plus fort au détriment du moyen moderne, civilisé et pacifique de la politique du dialogue et de la médiation apaisée.

    Afin de tromper l’opinion publique sur leur réelle intention instinctive de jouer le rôle concurrent et intéressé de juge-et-partie, ces puissances étrangères chauffent le tambourin de leurs services d’information publics et privés, ou plutôt de désinformation, lesquels prônent dans cette guerre chaude et surtout psychologique, dans les pays d’Afrique, en Côte d’Ivoire, en Libye et ailleurs, sous couvert de démocratie, de droit de la personne humaine, de développement économique, de progrès scientifique et de civilisation occidentale.
    Ces puissances disposent de tous les moyens, ou les inventent, pour corrompre les fonctionnaires véreux des Institutions liées à la bancale Organisation des Nations Unies dont la principale est représentée par le partial Conseil de Sécurité où une dizaine d’États accordent à celles-là, au nom de l’ensemble des Nations du monde, le feu vert discutable et souillé par les deux poids et deux mesures, afin d’obtenir « l’autorisation » leur permettent d’aller tuer des Libyens susceptibles d’être assassinés par leur chef. Ce dernier n’est pas personnellement visé, dit-on. Il le sera ultérieurement probablement par des barbouzes alliés aux quelques insurgés des régions pétrolifères tant convoitées par les unes et les autres puissances étrangères.
    Cette stratégie n’est pas nouvelle chez les « colonisateurs décomplexés » et les hégémonies dominatrices et créatrices de terrorismes et d’instabilité au sein des peuples désunis. (diviser pour régner).

    Il est temps que les gestionnaires du monde, actuellement défaillants, dégagent.

    Pour un autre ordre mondial des peuples, plus juste, plus humain, plus fraternel, plus démocratique et plus libre.

  4. Omar dit :

    Tiens, tiens la parenthese Bouteflika ( 1999-2011 ) a-t-elle été fermée à notre insu ?

    Ils en sont capables.

    Comme ils ont sorti Boutef du musée des horreurs en 1999, ils ont capables de l’y faire retourner sans sommation, en affirmant tout de go que c’est à sa demande qu’ils l’ont fait.

    Tant mieux pour le pays, à condition bien entendu que ce soit le peuple qui choisira le successeur du marabout d’Oujda.

    Qui a dit que la diplomatie algéro-algérienne était malade ?

    http://diplomatiealgerienne.centerblog.net

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

  5. slam dit :

    La situation se corse en territoire libyen.Après les premières frappes aériennes de la coalition internationale,le Secrétaire Général de la Ligue Arabe,l’Égyptien AMR MOUSSA qui avait pourtant approuvé la résolution onusienne,semblait prendre ses distances face au déluge de feu de l’aviation occidentale sur la Libye.
    AMR MOUSSA avait été d’accord avec la résolution adoptée pour l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne mais pas pour des frappes fortement nourries qui risqueraient de toucher les civils que l’on voulait protéger a-t-il déclaré.Les opérations militaires menées jusque là , différent des objectifs que le Conseil de Sécurité s’était assigné.
    Par ailleurs,l’Organisation de l’Unité Africaine qui a choisi plutôt une démarche diplomatique n’a pas reçu d’autorisation par les nouveaux maitres de l’espace aérien libyen pour se rendre en Libye et entamer des discussions avec le régime de KADDAFI.C’est une véritable Croisade qui a commencé contre le peuple libyen musulman.

  6. djazairi dit :

    boutef apres avoir soutenu kadafi et ses baltaguia maintenant il se retourne vers l’occident …fakkou..

  7. Bougadoum Yacine dit :

    C’est ce qu’on appelle le double discours.

  8. beltaguia dit :

    ils sont pas loin a la prochaine operation beltaguia ,ils viendront nous rendre visite..concession ou pas

  9. gaya.con dit :

    Le représentant de la Libye à l’Onu a dit que les troupes de Khadafi sont en train de faire un génocide puisqu’ils massacrent des populations amazigh (ZOUIA ZENTANE ET AUTRES LOCALITES)
    A méditer par les berberistes qui défendent cet enfant de pute de GUEDDAF DAM ABOU MINIAR (son vrai d’origine)
    miniar= el ferkh

  10. ghislaine dit :

    En réponse à Narmotard: après votre long discours avez vous une solution meilleure par rapport à nos frères libyens que le criminel a décidé d’exterminer pendant Mr Medelci qui représente la soi disant diplomatie algérienne ne cesse de répéter qu’il faut les laisser régler leur conflit pacifiquement quand on sait que cela n’a aucun sens pour un Gueddafi?

  11. B. AMAR dit :

    On vous envoi le FMI pour dire serrez la ceinture…. tout est privatisable ! une fois qu’il n y a plus de protection sociale avec un taux de chômage inimaginable, le peuple crie famine et sort dans la rue. C’est en ce moment propice que l’Occident manoeuvre l’opposition qu’il entretenait chez lui pour créer le « Chaos » qui lui serre de couverture à pondre une résolution par le biais de son « mahin » pour matter l’arabe dans la légalité internationale. Les pourvoyeurs qui financent la guerre se bousculeront au portillon. Dans ces affaires scabreuses, l’Algérie n’est pas en mesure de prendre une position claire. Sincèrement y a-t-ils des algériens qui font encore confiance aux dirigeants arabes ?

  12. Levetoi Algerie dit :

    Et si l occident n avait pas agit en LIBYE, qui aurait agit??? y aurait il pas eu un massacre a BENGHAZI???? et là que serait il passait??quel pays sois disant ARABE aurait levé le petit doigt?? MERCI SARKO ,MERCI OBAMA d avoir sauvé des gens du massacre de ces assassins,(meme si derriere ya strategie)

  13. dr. Amina/Amin dit :

    What a game! a bad one! all their BLOODY is a simply game … of death!

    Joe Biden vice president elected without a MASS fraud of the world famous laboratory developed manipulation nd fraud CALLED by his mobile Ouyahia a creator master-chief of that lab to get his permission to KILL civilian not with that famous chirurgical target aagainst ex. tyran Saddam… « les fameusess frappes chirurgicales » … nd Ouyahia gives his green/RED(bloody) accept and he ended with this: please mr Biden, we support you and support us, we’re going to kill algerian nd close your eyes!

    Another view,
    why ouyahia nd not bouteflika?
    le syndrome bourguiba/zine el abidine en cours?
    est-ce une page ouyahia qui se dessine contre le peuple algerie?

  14. said dit :

    Un résistant libyen à Ajdabiya, 21 mars 2011
    Quelle est la situation sur place ?
    J’ai quitté la Libye juste avant la mise en place de la zone d’exclusion aérienne [le 19 mars 2011], après avoir été bloquée à Tripoli. A Benghazi, toutes les lignes sont coupées, Internet aussi. A Tripoli, tous les commerces sont fermés et les jours où les mitrailleuses se taisent, il règne dans la capitale un silence effrayant. Nous avons de fortes suspicions concernant la fuite de Kadhafi à Sebha [dans le sud du pays]. On dit que l’un de ses fils serait blessé. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas qu’ils puissent s’échapper. Avec les liquidités que Kadhafi détient, il restera très dangereux pour la Libye et pour les pays engagés dans la coalition internationale. Nous demandons à tous les pays frontaliers de la Libye, et notamment au gouvernement algérien, de ne pas laisser fuir Kadhafi et sa famille.

    Comment la révolte contre Kadhafi s’organise-t-elle ?

    Chacun participe dans la mesure de ses moyens. Les femmes ont investi les rues et aident dans les hôpitaux à soigner les blessés, y compris dans une ville conservatrice comme Benghazi. Pour la Libye, c’est une véritable renaissance. Le cœur du mouvement est constitué par les jeunes qui sont sous-équipés et sous-entraînés. Quand ils gagnent une bataille, ils récupèrent les armes et les véhicules des mercenaires. Ce sont des résistants, pas des « rebelles » ni des « insurgés » comme on peut le lire dans la presse française. Parler de « rebelles » ou « d’insurgés », c’est reprendre les mots des communicants du régime qui stigmatisent la révolte. Les chiffres donnés par les hôpitaux sont faux : avec tous les bombardements et les tirs dont j’ai été témoin, Kadhafi a fait au moins 10 000 victimes parmi ses compatriotes.

    Doit-on craindre une guerre civile ?

    Non, il n’y a pas d’opposition entre l’Est et l’Ouest. L’Est n’en est pas à son premier soulèvement contre Kadhafi, c’est pourquoi les militaires qui y étaient basés ont rejoint la résistance. Mais l’Ouest est pris en otage par Kadhafi et ses milices. Il use de tous les moyens de pression pour s’assurer la loyauté des soldats, en leur présentant par exemple les cadavres de leurs camarades déserteurs, poings liés dans le dos. Certains ont préféré mourir plutôt que de tirer sur leurs concitoyens. Dans les avions et les chars d’assaut, on attache les hommes à leurs commandes pour les empêcher de fuir. Et Kadhafi n’hésitera pas à se faire un bouclier humain des membres du gouvernement et de leurs familles. Vous tuez ou vous êtes tué.

    Que pensez-vous de l’intervention de la communauté internationale ?

    Nous, les résistants, saluons cette intervention militaire avec toutefois une crainte : celle que ces forces ne partent jamais. Et on s’interroge aussi sur la contrepartie qui nous sera demandée. Va-t-on nous imposer un gouvernement ? L’installation d’une base militaire ? Après la colonisation italienne et quarante-deux ans d’oppression kadhafienne nous aimerions prendre enfin notre destin en main.

    Que pouvez-vous faire depuis Le Caire ?

    Beaucoup de Libyens, en particulier ceux qui sont originaires de Benghazi, rallient Le Caire pour mettre à l’abri femmes et enfants. Ici, les Libyens peuvent combattre la désinformation orchestrée par Kadhafi. Dire tout haut que les troupes du dictateur imputent à la coalition internationale des pertes humaines qui sont en réalité de leur fait. Ou que, pour ne pas être poursuivi pour crime contre l’humanité par un tribunal international, Kadhafi envoie ses soldats faire signer aux familles de victimes des décharges qui attestent que leurs proches sont morts de la main des manifestants. Nous nous improvisons journalistes, en filmant avec nos portables ou en témoignant auprès de médias, car nous n’avons pas de presse libre et que les journalistes étrangers présents en Libye sont enlevés ou risquent leur vie. Nous sommes aussi très reconnaissants au Qatar et à sa chaîne d’information Al-Jazira qui, en dépit de la mort d’un de ses journalistes et de l’enlèvement de trois autres, est restée sur le terrain et continue de nous informer.

    D’autre part, Kadhafi et sa famille détiennent des comptes auprès de l’Arab International Bank, une banque égyptienne qui dispose de succursales dans tout le monde arabe, qui ne sont pas encore gelés. Nous comptons bien attirer l’attention de la communauté internationale sur cet argent pour empêcher Kadhafi de l’utiliser.

  15. laglaoui dit :

    @ gaya.con: Vous voulez encore nous sortir ces  » brobros » de leur sommeil ? Ils se reposent et il ne faut pas les déranger!! C’est « le sommeil du juste ».

  16. yahoo.fa.nail@ dit :

    said,aadi,harki

  17. Abdelhak dit :

    En Libye, toute critique aujourd’hui, directe ou indirecte de l’intervention militaire de l’ONU, est une bouffée d’oxygène pour Khadafi et un facteur de pourrissement du conflit, et donc des pertes humaines. En situation de guerre, il faut se déterminer de manière claire en faveur d’un camp ou en faveur de celui d’en face. Toute tergiversation est criminelle, car elle fait prolonger la crise. Compte tenu de la « générosité » de Khadafi pour corrompre et pour sauver son trône, il est permis de douter de la sincérité de ceux qui, dans les médias et dans les forums comme le nôtre, se délectent à trouver des poux dans l’intervention onusienne que les insurgés libyens ont eux-mêmes souhaitée et accueillie avec une grande joie.

  18. aboudouma dit :

    Je crois que cette dissonance entre medelci et son supérieur hiérarchique reflète non pas un banal cafouillage inter ministériel.
    Je crains le pire……..et si Mr medelci et, âpres lui Mr ouyahya, étaient les porte-paroles des deux (eternels) centres de décision du régime algérien?

    Medelci procédant du président Bouteflika avait des consignes de défendre l’éternelle ligne de non ingérence ….credo à géométrie variable de la présidence

    Ouyahya ,après avoir laissé son président s’empêtrer dans la gadoue diplomatique…..se voit confier la tâche de communiquer aux américains la position des généraux -associés et plus précisément le DRS qui fait ma météo politique du pays!
    Prenant à témoin Mr Biden, vice président américain, ouyahya, ou plutôt ses commanditaires, pointent du doigt la présidence pour dire ce n’est pas nous ….c’est Lui !

    Tout cela veut dire :
    -d’un côté, un président qui est au crépuscule de sa vie, qui n’a plus rien à perdre….la seule ambition de passer le flambeau à son frère a échoué…..plus rien à faire mais …..qui a un compte à régler avec ceux qui lui font mal passer ces dernières années de présidence…..alors il s’arrange pour leur laisser un lega explosif d’où ils ne pourront jamais sortir indemnes ….il tient la dragée haute à la France et travaille l’opinion publique algérienne contre elle, il maintient la pression à l’ouest avec le Maroc, se brouille sérieusement avec le sahel et maintenant il vient de franchir le Rubicon avec la Tunisie et la Lybie qui n’oublieront pas de sitôt ses choix ……cernée par tous ….chauffant chaque jour de l’intérieur , l’Algérie de l’âpres Bouteflika ne sera plus gérable .
    -d’un autre côté, des généraux qui sentent le vent tourner en leur défaveur ….veulent sauver les meubles en essayant d’arracher un certificat de bonne conduite auprès du grand gendarme.

    Je crois qu’aucun des adversaires n’est sorti gagnant ….mais le pays, lui, a subi des blessures supplémentaires dont les douleurs se feront sentir bientôt.

  19. Hadi T dit :

    Bonjour

    Qui c’est celui la pour approuver ou non les frappes des Occidentaux contre le regime d’El Gueddaffi?

  20. Tag dit :

    Quand vous parlez du 1er sinistre de la RADP, s’il vous plait ôter sa photo du cadre. A le voir me donne des …..

  21. faouzi dit :

    boutef est pret a soutenir tout le monde pour vu qu ils s’ooccupent de lui….il est capable de se dire NON ARABE ET NON MUSULMAN…peut etre juif mais pas kabyle

  22. Jimenfou dit :

    Pourquoi tant de haine,M. Tag ? Ouyahia est un algérien. Il a été commis de l’Etat avant de devenir, par accident dit-il, un homme politique. A ce titre il a une certaine vision de son pays. La vision est différente de la votre, mais il faut l’accepter.Vous vous dites démocrate. La politique de la haine a ruiné le pays !!

  23. Tag dit :

    @ Jimenfou – Tu dois être le porte-parole du pouvoir mafieux et assassin. Tu oublies que c’est ton Ouyahia qui a mis des cadres gestionnaires sincères dans les geôles du pouvoir mafieux et assassin. Effectivement j’ai du mépris pour ton Ouyahia le représentant du pouvoir omnipotent et dictatorial. N’est pas un 1er ministre qui veut n’est-ce pas Jimenfou ? Tu oublies encore que c’est ton Ouyahia qui insultait à sa façon les élus de Kabylie, il disait aux députés du RCD que vous êtes des inconnus au delà d’un rayon de 40 kms. Donc qui est haineux ? Démocrate je ne le suis pas. Pour ta gouverne je suis un libéral. Vive la LIBERTÉ.

  24. madjid dit :

    goebbels disait:plus le mensonge est gros,plus il a la chance de passer

  25. Jimenfou dit :

    @ Tag: Ne t’emballe pas. Ouyahia n’est pas mien. Il est notre Ouyahia, de par sa fonction de 1° Ministre.Les cadres gestionnaires, suite à des irrégularités dans la gestion qui lui ont été signalées, « notre » Ouyahia a déposé plainte. L’inculpation,l’emprisonnement ont été du ressort de la justice! Pour rappel, c’est la seule personnalité politique à s’être présentée devant les juges en audience public. Il faut avoir du courage pour le faire, Tag.
    Quant à ses propos sur le RCD, c’est de bonne guerre. Les députés du RCD l’ont aussi »savonné ».
    Je ne suis pas porte parole du pouvoir.
    Enchanté de savoir que tu es libéral.Mais je pense que tu crois aux vertus de la démocratie

  26. méditerranéen dit :

    la bande d’oujda (ou marocains d’algerie) au pouvoir depuis 1962 aiment bien s’appuyer sur un kabyle de service comment ouyahya pour rendre ligitime leurs pouvoirs (car ils prétendent tous avoir « des origines tlémceniennes » pour dissimuler leur marocanité).
    ouyahya est donc un larbin stratéggique des arabes marocains placés au pouvoir par la france et le makhzen marocain.
    Ces gens du MALG n’arrêtent pas de massacrer et diviser les algeriens en général, mais plus particulièrement les kabyles et les chaouis qui sont plus dangereux selon eux (attitude d’inspiration france coloniale).
    Ces arabes du MALG racistes et anti-bérbères ont déja été utilisés par le makhzen et la france, pour écrasé les berbères dissidents du maroc (notamment le Rif en 1956), dès l’indépendance ils se sont attaquent aux kabyles, puis chaouis et tous les vrais algeriens.
    Maintenant ils soutiennent militairement le pathétique sanguinaire kadhafi pour exterminer les berbères de libye avant de s’attaquer à l’ensemble du peuple libyen.
    Ces criminels arabes du MALG ont transmis le virus du racisme à kadhafi, sous l’oeil complice de tous les dirigeants arbes racistes et sanguinaires (au nom de l’arabo-islamisme).
    Heureusement que la coalition occidentale est là pour arrêter le génocide(d’ailleurs approuvée par ces mêmes dirigeants arabes par tactique stratégique, pour critiquer en suite).
    Bien sûr l’occident est plus attiré par le pétrole que la démocratie en libye.
    Mais sans l’occident aucun lâche arabe n’aurait bougé (au contraire les arabes vils préfèrent cautionner les crimes).
    VIVE L’OCCIDENT même si je n’approuve pas les visées sionistes de Sarkozy et de l’imperialisme américain (qui laissent faire israël et le maroc sioniste sur les territoires occupés du sahara et de palestine).

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER