Libye: Bouteflika pense aux vies humaines !

martyrs.jpgL’Algérie a appelé mardi à « la cessation immédiate des hostilités et de l’intervention étrangère » en Libye afin d’épargner les vies humaines.

« Nous appelons une nouvelle fois à la cessation immédiate des hostilités et des interventions étrangères, afin d’épargner la vie de nos frères libyens et de leur permettre de régler pacifiquement et durablement la crise dans le respect de la préservation de leur unité, leur intégrité territoriale et leur pleine souveraineté », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, lors d’une conférence de presse à Alger avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

 

M. Medelci estime que « la crise profonde » que traverse la Libye « s’est aggravée avec l’entrée en action des forces aériennes » des pays participant à l’opération militaire de mise en place d’une interdiction de vol au-dessus de la Libye, samedi dernier. Il a jugé « disproportionnée cette intervention par rapport à l’objectif assigné par le Conseil de sécurité de l’ONU dans sa résolution 1973″ autorisant les frappes aériennes pour protéger la population civile des forces du régime Kadhafi.

Commentaires

  1. amazouz mohamed dit :

    les sociétes civiles du monde entier savent quez c est la dictature algerienne qui parle…….pour sauver le monstre et pas les citoyens………..cette dictature n est plus credible……..le mal de l algerie est entre les mains de 5 predateurs (je crois savoir compter jusqu à 5)…….la presidence n est qu un poste corruptif.

  2. eninka dit :

    Bouteflika a-t-il soufflé un mot lorsque son frère kadafi avançait vers Benghazi pour y commettre un bain de sang ?

  3. NETIZEN dit :

    M.Medelci cessez de cacher le soleil par le tamis. L’intervention étrangère en Libye, cette fois ci c’est pour épargner les vies humaines et pas le contraire. La seule chose qui vous concerne de plus c’est la vie du pouvoir Algérien qui est en jeux.
    En 1993 en avait exactement dénoncé l’ingérence, afin que le pouvoir mafieux puisse tuer 200.000 algériens.
    Maintenant vous voulez laisser le Criminel KADDAFI tuer les citoyens libyens.
    La question qui se pose pour quoi l’ONU n’avait pas intervenu en Algérie pour épargner la vie des 200.000 morts.
    TRES BIZARRE.

  4. hakim dit :

    kadhafi est certe un dictateur. mais tout arabe ou musulman qui soutient l’intervention occidentale est un traitre. nos dictateurs qd ils sont récalcitrants et tiennent tête à l’impérialisme occidentale celui-ci tôt ou tard intervient pour massacrer et occupé (irak, afghanistan). renversons nos dictateurs mais pas pour les remplacer par des karzai, des mahmoud abbas ou maliki!!!

  5. Rezki dit :

    Lamentable ! Finalement, il manque vraiment d’intelligence ce Medelci !
    C’est lorsque les civils libyens se faisaient massacrer par les mercenaires de cet animal enragé de Kedhaffi, à coup d’armes lourdes, d’artillerie et d’aviation de guerre, qu’il fallait appeler à la «cessation immédiate des violences» ! Pas aujourd’hui pour freiner l’élan de la révolution du peuple libyen et sauver la peau du clan de kedhafi auquel sa fakhamatouhou s’apprête à offrir un asile doré, tout frais payés sur le dos des contribuables algériens !

  6. Rabah dit :

    Après avoir hurlé avec les loups au Conseil de Sécurité de l’ONU, en s’asbtenant sur le vote de la résolution 1973, alors qu’elles pouvaient exercer leur droit de véto pour empêcher la croisade annoncée contre le fou de Tripoli, la Russie et la Chine font aujourd’hui semblant de pleurer avec le dictateur libyen et utilisent des dirigeants autoproclamés comme ceux de notre pays, qui n’ont aucune visibilité sur les plans interne et externe, sauf leur obsession de demeurer sur le koursi, pour tenter de se justifier aux yeux de l’opinion internationale.

    En s’asseyant sur deux chaises, avec une fesse et demi sur celle des régimes illégitimes et corrompus, ces dirigeants ont fait perdre à notre pays toute crédibilité chez les peuples révoltés, qui ont mis ou vont mettre a bas leurs dictatures féodales.

    Leur autisme et leur cupidité ont perdu les dirigeants algériens et c’est de bonne guerre siles pays émergents notamment, les fameux BRIC, profitent de cet aveuglement pour leur faire faire le sale boulot en les envoyant à la fournaise.

    C’est ce que M. Lazrov, le ministre russe des affaires étrangères est venu faire et c’est ce que demain des dirigeants chinois, indiens, brésiliens, turcs ou iraniens viendront faire à Alger !

    Quand les dirigeants autoproclamés de notre pays cesseront-ils de se comporter stupidement en jouant les dindons de farces tragiques qui les dépassent et portent de graves préjucices aux intérêts stratégiques de notre pays?

    http://diplomatiealgerienne.centerblog.net

  7. ghislaine dit :

    Il ne peut pas s’arrêter de répéter toujours le même leitmotiv.Il nous fait honte!ou bien alors les dirigeants algériens ne savent pas ce qui se passe en Lybie.Nous espérons tous qu’un jour nous aussi on viendra nous débarrasser de toute cette mezbala

  8. badro dit :

    @ netizen;
    tant qu’ils pompent notre petrole……

  9. Tag dit :

    Que Dieu bénisse les coalisés. Heureusement qu’il y a les USA qui nous protègent sans ça adieu la baraque. Qu’a-t-il fait Boutef pendant que les gendarmes tuaient les Kabyles en 2001 ? Personne parmi les gens du pouvoir mafieux et assasin n’a pensé aux vies humaines ou même animales. La cruauté c’est leur dada. Kadhafi est un criminel notoirement connu et ça sera une honte de le défendre.

  10. NARMOTARD dit :

    « Libye: Bouteflika pense aux vies humaines! », dites-vous.

    Je ne pense pas qu’un dirigeant qui a coiffé sans démissionner, l’assassinat par ses gendarmes de 127 jeunes Algériens de Kabylie en 2001, soit capable d’éprouver un tel état d’âme face aux vies humaines des Libyens insurgés ou non.

    Mais son discours de circonstances est très proche du droit d’ingérence humanitaire lequel est fort intéressé car puant les hydrocarbures ainsi que de nouveaux contrats de vente d’armements et d’investissements juteux, comme butin de « paix », comme en Irak. Il rejoint donc la rhétorique démocratique et civilisationnelle des agresseurs occidentaux autorisés par le « machin » onusien qui n’est, en réalité, qu’une dépendance étasunienne, et connu pour sa partialité en fonction des étroits intérêts du plus fort au détriment du droit.

    Il est certes bon que les peuples se soulèvent massivement et pacifiquement (sans le recours aux armes de guerre lourdes comme en Cyrénaïque de Libye), contre les dictatures et les régimes illégitimes et anti démocratiques post-coloniaux, que ces mêmes puissances impérialistes avaient adoubés, exploités et dressés contre leur valeureux peuples en attendant de les remplacer par d’autres jeunes cliques indigènes lettrées et choisies aussi serviles que leurs ainés.

    Le fait que ces régimes nationaux « Dédagent » soit nécessaire, certes, ce n’est ni suffisant, ni durable, lorsque le régime de truanderies qui gère l’Ordre mondial onusien continue à user et abuser des privilèges de la loi du plus fort militairement et économiquement, ainsi que de l’injuste politique du « deux poids deux mesures ».

    D’où la priorité préalable de changer fondamentalement la mentalité, la structure, le fonctionnement ainsi que les fonctionnaires véreux autoritaires ou serviles de cette Institution mondiale et de ses prolongements territoriaux et nationaux.

  11. said dit :

    C’ EST SCANDALEUX ET CRIMINEL vos declarations, c’ est ça monsieur , cessons l’ intervention etrangère et laissons votre ami le fou de Tripoli massacrer en toute quietude des milliers de personnes sans defense.Laissons faire le fou de tripoli qui utilise les avions, les chars, les missiles contre son propre peuple pour vous faire plaisir.Alors je vous dis une chose :vous etes egalement un criminel, c ‘est vrai que vous avez fais pareil en algerie, en tuant des milliers de personnes rien que pour rester au pouvoir et piller les richesses du pays.c’ est vrai aussi que l’ assassin khadafi vous a soutenu , comme les autres tyrans benali, moubarek etc.qui s’ assemble se ressemble.VOTRE TOUR VIENDRA DE RENDRE DES COMPTES.

  12. NARMOTARD dit :

    @ ceux qui préfèrent ignorer le moyen pacifique moderne de règlement des conflits, c’est-à-dire la médiation par la sage conviction et le droit, pour solutionner le conflit social et politque devenu armé en Libye:
    Je suis convaincu qu’il s’agit ici d’un des scénarios que la Centrale Intelligence Américaine, qui centralise et traite les données informatiques du réseau mondial, a programmé sournoisement avec la complicité des puissances impérialistes et de leurs serviles agents des Institutions internationales et Organisations étatiques fantoches, afin que ce soit-disant
    « vent de revendication de liberté et de démocratie » devienne meurtrier localement, dans les pays arabes et en Afrique. C’est l’habile mobile, habillé de la récusable autorisation 1973 onusienne, qui justifiera, devant l’opinion publique mondiale des peuples désinformés, l’intervention étrangère foudroyante et néocolonialiste, en recourant d’emblée aux gros moyens de destruction des vies et infrastructures libyennes.
    Je leur dis qu’ils ouvrent la boite de Pandore. C’est-à-dire qu’ils créent des problèmes d’intérêts égoïstes étrangers beaucoup plus graves que le conflit interne initial né entre gouvernés et gouvernants nationaux libyens ou Ivoiriens, en l’occurrence.
    C’est donc la porte ouverte à la néocolonisation de la Libye puis des pays de l’Afrique qu’on morcelle comme le Soudan, en séparant le territoire riche, stratégique et utile, à exploiter par les faux « sauveurs humanitaires étrangers », au nom de gouvernants fantoches de circonstances autochtones tels que le Conseil national de transition libyen ou le Ouattarra ivoirien, par exemple.
    Devoir de lucidité, de vérité et de pédagogie à honorer donc.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER