Algérie: le drame des pupilles de la nation

cherif.jpgKaddour Mohamed pour « Algérie Politique » 

Si j’interviens aujourd’hui c’est pour pousser un coup de gueule. On lit par ci et par là, souvent, des écrits sur les enfants de chahid et ma foi je me rends compte que beaucoup de gens ne les portent pas dans leur coeur. Je suis persuadé que ces personnes sont des enfants de harkis et devraient avoir honte de leur passé. 

Mes propos porteront surtout sur une catégorie d’enfants de chahid qu’on semble oublier à dessein: il s’agit des «pupilles de la nation». Savez-vous messieurs que ces pupilles dont le père et la mère sont des chahid ont moins de droits que les enfants de chahid qui n’ont perdu qu’un parent.

 

Certes l’Etat nous a octroyé une pension à partir de 2008, mais j’ose poser la question: de quoi avons-nous vécu depuis 1962 jusqu’en 2008 ? En 1985, l’Etat avait octroyé des prêts à taux bonifiés aux enfants de chahid. Quand j’ai voulu constituer le dossier, on m’a expliqué qu’il ne pouvait être accepté car je n’avais pas de carnet de pension de la veuve (ma mère). 

J’ai alors expliqué que mon père et ma mère ont été tués en prison à la même minute. Là on me répond que je ne pouvais prétendre à ce prêt du fait de l’inexistence de la veuve. Ceci est une vérité que j’ai vécue. Autre anomalie qu’il est bon de signaler. L’Etat vient de décréter que les veuves de chahid bénéficient de l’exonération de douane pour l’achat d’un véhicule. Vous convenez avec moi que la veuve donnera le véhicule à son fils. Par contre les pupilles de la nation ne bénéficient que d’une exonération de 60%. 

Le fils de chahid, non seulement il a sa mère mais en plus il ne paie pas un sou en taxes. C’est à croire qu’on sanctionne la mère du pupille pour avoir participé à la révolution. Honnêtement je me demande si le législateur en la matière a une cervelle. 

Autre ineptie: le ministre des moudjahidine avait déclaré que la pension des pupilles de la nation allait être revue à la hausse. Quelque temps après, il a annoncé que cette mesure devait être retardée par manque de crédits. Sincèrement, est-ce vrai que l’augmentation de pension pour environ quatre cents (400) personnes, nombre de pupilles au niveau national (chiffre de l’APN) peut perturber le budget colossal d’un ministère ? 

Soyons sérieux messieurs, arrêtez de vous payez notre tête. Ne perdez pas de vue que vous avez fait un sermon à nos parents. Vous aurez à leur faire face dans l’au delà et la là je ne voudrai pas être à votre place. Pardon, au lecteur pour la longueur de mon message mais j’ai le coeur plein.

Photo: Cherif Abbes, minitre des Moudjahidine 

Commentaires

  1. ait yahiatene dit :

    heureux les martyres qui n’ont rien vu:
    أمــــي يا جزائر الاحرار والتقى أماه اناس من أرضك ظلمـــــوني
    أماه قالو نحــــن التاريخ والوغى وباسم هذا راوغو ولحقي سلبوني
    سكنوا القصور الشامخات طوابقا وفي بيت كله مــــــهدم أسكنوني
    آبارنا في الصحراء نهبوا بترولها وأنا من لـــــوعة الفقر أذاقونــــي
    أمــــــاه أبكي مــــن أنين ظلامهم وأنيني قديم رغم ذاك لم يسمعوني
    لهم النعيم يشربون من كؤوســــه وكأسي فارغة في الجحيم رمـوني
    حتى الامل الباقي ضيقوا طريقـه وعلى خوض البحار قد أرغموني
    وهذي الطرقات ملت من تسكـعي وعن بطالتي اليوم هم يـــــلوموني
    يأتي الاغراب ويلقون منهم معزة وأنا ابن الارض بالـــــهم أذلـــوني
    أماه سادوا البلاد وبينــهم تقاسموا ثروتي وانا بالضرائب أرهـــقوني
    وجعلوا لـــــــبقائي حيا ضـــريبة كأنهم آلهة والـــــــحياة أهـــــدوني
    طالبتهم بحرية التعـــــبير أريدها فوجدتهم بآلة ســــعدي يقابـــــلوني
    ولما اردت الدين سليما صــــافيا رأيتهم بطاقية بلحاجَ يُرهــــــبوني
    وكم حولهم من أحــزابٍ ومزابلٍ كلما صدقتهم بنفاقهم يخــــدعوني
    أيًّ ظلم هذا أمــــاه أوترضــــينه وهؤلاء بحبي لك قد عــــــيروني
    لـــــمن أشكوا اماه تركتني هائما لا أبٌ أحادثه ولا أخٌ يحـــــــميني
    أماه لا تفزعي فابنك الـــحر قادم أماه أنت ربيتني وأنت تعرفـــيني

  2. Sadek dit :

    Le système n’est pas à une contradiction près , il n’est pas à une injustice près et cela durera (…) longtemps encore ( j’ai supprimé  » très  » parce que ça me fait peur et je ne veux pas être découragé )

  3. safi cherchel dit :

    Mes freres n’ oubliez pas vos chouhadas qui ont payer de leurs vies cette patrie .
    اخواني لا تنسوا شهداكم اللي ضحـوا في سبيل الوطن
    un vers d un hymne que tout le monde a appris par coeur et que beaucoups de monde a pleurer et a verser des larmes sinceres en le chantant ou en l’ecoutant .:mais malhereusement tous ce beau monde et en particulier les freres de combat les freres d’armes sont les premiers a avoir oubliers leurs freres d’ hier tombés devant eux au champs de bataille de la gloire ;la vie de listiklal la matiere les a absorber je dis la pluspart( pas tous) n’ enpenses qu a leurs personne qu’ a leurs propres interets les chouhadas les freres d’ hier il leur consacre une minute de silence le 1er nov.le 5juillet etc… ce n’ est pas suffisant? pour les fils de chahid heureusement que la pluspart d’ eux a fait l’ ecole comme tout le monde si non vaut mieux ne pas en discuter .

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER