Les habitants du lotissement Pignodel Bouzréah dénonce le SG de la daira

nonausilencemaghreb.jpgA Monsieur le President
OBJET : A/S d’un conflit en justice
Monsieur

J’ai l’honneur de venir soumettre de nouveau à votre attention les faits relatifs à la construction engagée par Monsieur Chouiter Abderaouf (propriétaire de la salle confort Algérie) depuis 2007 et qui reste encore sous l’effet des décisions de la justice.
Après de nombreux écrits et plaintes contre ce promoteur immobilier où toutes les autorités de la République sans exception, ont été informées.

L’affaire est en justice depuis quelques temps et les investigations sont en cours afin de mettre toute la lumière à ce sujet.
Vous trouverez en pièces jointes toutes les informations relatives à nos démarches ainsi que les comptes rendu des tribunaux.

Le fait tout à fait nouveau que nous mettons à votre connaissance ; c’est la décision accordée par le S/G de la Daïra de Bouzaréah au promoteur de continuer ses travaux et ce malgré la note d’information émanant de la DUCH et dans laquelle il est stipulé que dans le cas où l’affaire est en justice nulle décision de reprise des travaux ne saurait être accordée. (Voir la copie en annexe).

S’agit-il pour nous de taire cette entorse à la réglementation qui est de notre point de vue d’autant plus qu’elle émane d’un commis de l’Etat ?
Non pas plus que toutes les tentatives d’intimidation qui ont été proférées par l’ex. Wali délégué de Bouzréah.

Rien ne nous freinera et nous irons jusqu’au bout pour faire triompher le juste qui ne se nourrit que de notre foi en la Justice de notre pays.
Nous demandons avec insistance que la réglementation et rien que la réglementation soit appliquée dans toute sa rigueur par les commis de l’Etat, sinon quelle pourrait être la crédibilité des institutions de notre République ?

Dans un écrit précédent nous avions soulevé cet affront aux lois de la République (voir copie en pièce jointe) , mais là il s’agissait du Promoteur face à nos lois.
Mais dans le cas présent c’est tout simplement un Commis de l’Etat supposé appliquer et veiller au respect des textes qui est le premier à ne pas respecter les textes par connivence avec ce Promoteur.

Convaincu que rien ne pourra nous faire fléchir y compris le sens farouche de la complicité qui se noue entre ce Promoteur et certaines institutions.
Dans l’espoir de voir la justice de notre pays triompher nous demeurons à votre entière disposition pour apporter toute la lumière sur cette affaire qui ne fait que durer mais qui ne nous affaiblit pas du tout.
Veuillez agréer Monsieur l’expression de notre profond respect.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER