Ce que la commune de BOUZAREAH a perdu comme infrastructures culturelles

bouzareah.jpgTarek .A, Habitant de la commune de Bouzareah 

 

La jeunesse manque gravement d’infrastructures culturelles et sportives au niveau des communes, mais est ce un problème de « programme de développement » ou autre chose ?
Voici un exemple d’une commune de l’Algerois;

Ce que la commune de BOUZAREAH a perdu comme infrastructures culturelles et administrative et scolaire en moins de 2O ans , de la conjoncture politique des deux dernière décennies oblige :

1-Actuellement siège sureté daira ex « crèche communale « 

2- Actuellement siège BMPJ « ex Bibliothèque communale  »

3- Actuellement siège Daira « ex Centre culturel »

4-Actuellement théâtre de verdure ex.. pardon « squatté par plusieurs familles de sinistrées », théâtre inexploitable.

5-Actuellement siège sureté urbaine « ex siège CPVA »

Sans parler des salles de sports et plusieurs classe et cantines scolaires qui font tout sauf ce à quoi ils étaient destinés.

Maintenant, et malgré tous les programmes communaux et de wilaya réalisés, le déficit en infrastructures culturelles persiste pour une commune de plus 90 000 habitants.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER