Sétif: Un maire sous les verrous pour détournement d’une mineure

Le président de l’Assemblée populaire de la commune de Aït Tizi, dans la daïra de Bouandas wilaya de Sétif, a été placé avant-hier sous mandat de dépôt par le parquet de Azazga pour détournement et incitation de mineure à la débauche et faux usage de faux. Selon Le Jour, le mis en cause a été interpellé le week-end dernier dans un hôtel à Azeffoune. Sa victime est une mineure de 16 ans à qui il a pris le soin de délivrer une pièce d’identité falsifiée, puisque selon la date de naissance mentionnée elle est âgée de 24 ans. Le maire aurait connu par Internet sa victime, originaire d’Oran, avant de se fixer rendez-vous dans la ville de Azeffoune.       

Commentaires

  1. el hourou dit :

    voila un autre belouskouni. je propose a la justice de le castrer car je genre de maladie ne se soigne pas.

  2. omar dit :

    … Du bon usage des NTIC!
    Au lieu d’utiliser l’internet au service de ses administrés il drague des minettes sur la toile !.
    Il aura tout le temps de mediter sur sa decheance derrière les barreaux sid el mir

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER