Pour Ouyahia, être un défenseur des droits humains est une tare

ahmed.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique » 

Lors d’une conférence de presse qu’il a animée hier à Zéralda, le SG du RND, Ahmed Ouyahia s’est demandé pourquoi l’éditorialiste du Quotidien d’Oran ne déclare pas, à la fin de ses papiers, qu’il est défenseur des droits de l’Homme. De qui parle Ouyahia ? De l’éditorialiste du quotidien d’Oran, K.Selim ? Fait-il une confusion entre Kamel Daoud, le journaliste, et Kamel Daoud, de la LADDH…. Cela importe peu… Sur le fond…

Etre un militant des droits de l’Homme n’est pas une tare que l’on cacherait. Seul un esprit façonné par les appareils policiers le croit. Pour un journaliste qui se respecte la défense des droits de l’Homme est une base fondamentale qui fait l’honneur du métier. Sur cette question, les journalistes qui ne défendent pas les droits de l’homme sont dans l’indignité.

N.B: Aucun journal y compris Le Quotidien d’Oran n’a donné l’information.

Commentaires desactivés.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER