• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 20 avril 2011

Archive pour le 20 avril, 2011

Tizi-Ouzou: Les manifestants du MAK étaient plus nombreux que ceux de la CNCD

ferhat.jpgEnvirons trois cents personnes ont marché aujourd’hui à Tizi-Ouzou à l’appel de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (proche du RCD). Les manifestants ont marché du carrefour « 20 avril » vers le siège de la wilaya en passant par le siège de la direction de la culture que dirige Ould Ali El Hadi.

Les partisans du MAK ont été plus nombreux à manifester dans les rues de la ville de Tizi-Ouzou. Selon notre source près de 700 personnes ont répondu à l’appel du Mouvement autonomiste. Arrivés devant l’ancien siège de la mairie de Tizi-Ouzou, les manifestants ont improvisé une prise de parole pour appeler à l’autonomie de la Kabylie. El Mouhtarem

La wilaya d’Alger n’a reçu aucune demande de meeting émanant du RCD

sadi2.jpgLa wilaya d’Alger affirme dans un communiqué publié mercredi n’avoir reçu, à ce jour, aucune demande de réunion publique émanant du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD). “Certains quotidiens de la presse nationale ont fait état, ce mercredi, que le parti RCD s’est vu refuser l’utilisation de la salle Harcha Hacène et la coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf pour y tenir une manifestation publique”, note le communiqué.

A cet égard, la wilaya d’Alger informe qu’”elle n’a reçu aucune demande de réunion publique émanant du parti politique RCD”.

“Hormis la salle Harcha, dont les gradins sont en phase de réfection et de confortement, conformément aux recommandations émises par l’organisme CTC, toutes les salles de la wilaya d’Alger sont mises à la disposition des partis politiques et autres associations qui en feront la demande dans les formes et les délais requis”, assure encore la wilaya d’Alger.

Il est rappelé dans le communiqué que, conformément aux instructions du gouvernement, la wilaya d’Alger “avait déjà instruit tous les gestionnaires de ces espaces publics sportifs et culturels, dépendant des communes, de la wilaya et même établissements publics nationaux à caractère industriel et commercial, à l’effet de faciliter aux demandeurs, partis politiques et autres associations, l’utilisation, à titre gracieux, de ces salles et complexes. Ce qui a été toujours le cas”. “Une correspondance du cabinet du wali d’Alger, datée du mardi 19 avril 2011, a été adressée à ce parti pour marquer la disponibilité des services compétents de la wilaya à traiter la demande qui serait faite avec toute la diligence voulue”, ajoute le communiqué de la wilaya d’Alger.

Nacer Mehal: «Le rapporteur de l’ONU est victime de l’intox»

mehal.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique »  

Le ministre de la Communication, Nacer Mehal, a rejeté aujourd’hui mercredi les critiques du rapporteur spécial des Nations unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression, Frank La Rue, à l’encontre des institutions de l’Etat qui ne respectent par la liberté d’expression et d’opinion en Algérie. 

«Nous n’avons pas encore reçu les recommandations du Rapporteur de l’ONU; notre réponse sera connue une fois le rapport rendu public», a déclaré Nacer Mehal sur les ondes de la chaine 1 de la radio nationale. «Je ne suis pas d’accord avec le Rapporteur de l’ONU quand il évoque la question des visas et des accréditations pour les journalistes étrangers. Toutes les demandes de visa et d’accréditation ont été satisfaites», a affirmé le ministre. Selon lui, le Rapporteur de l’ONU « est victime de l’intox ». 

L’invité de la radio a indiqué, par ailleurs, qu’aucune censure n’est pratiquée en Algérie, en réponse à un article de TSA sur l’interdiction de la revue «Arabies» en Algérie. «Je demande à TSA de présenter des preuves sur l’interdiction de la revue «Arabies», a ajouté le ministre. 

Des journalistes touchent 6000 DA, d’autres font du commerce avec les chambres sécuritaires ! 

Interrogé sur les conditions sociales des journalistes, le ministre de la Communication s’est dit «choqué» en apprenant que des journalistes perçoivent un salaire ne dépassant pas 6000 DA. «C’est honteux que beaucoup de journalistes de la presse privée ne perçoivent même pas le SNMG. Lorsque j’ai demandé à ces journalistes pourquoi ils ne protestent pas; ils me disent qu’ils ont peur de perdre leur emploi», a déclaré le ministre. A cet effet, il a annoncé avoir demandé une grille de salaires pour la corporation. 

Concernant le problème du logement, Nacer Mehal a indiqué qu’il allait rencontrer bientôt le ministre de l’Habitat afin de trouver des formules pour aider les journalistes à accéder au logement.  Et de préciser: «Je ne fais aucune promesse aux journalistes, même si je ferai de mon mieux pour règler la crise du logement». Le ministre a par ailleurs appelé à régler la crise morale qui touche la corporation.  »Il est immoral que des journalistes font du commerce avec les chambres sécuritaires que l’Etat a mis à leur disposition, alors que d’autres dorment dans des hammams », a dénoncé Nacer Mehal.

Autonomie de la Kabylie: L’offre de services de Ferhat Mehenni aux Etats-Unis !

ferhat.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique« 

Le président du Gouvernement provisoire de Kabylie (GPK), Ferhat Mehenni a appelé l’administration américaine à faire pression sur l’Algérie, son alliée dans la lutte antiterroriste, pour accepter la revendication de l’organisation d’un référendum sur l’autonomie de la Kabylie. «Le référendum pour l’autonomie de la Kabylie que revendique le peuple Kabyle doit se faire en commun accord avec Alger », a souligné Ferhat Mehenni dans une lettre qu’il a adressée au département d’Etat américain et les organismes internationaux. 

L’aventurier Ferhat Mehenni a averti que c’est dans l’intérêt des Etats-Unis et du monde occidental de soutenir l’autonomie de la Kabylie. «Les montagnes de Kabylie sont sous l’emprise d’Al-Qaïda au pays du Maghreb. Et nous savons que notre programme laïque s’inscrira dans la lutte contre l’islamisme, parce que, contrairement au gouvernement algérien, nous cherchons à éliminer l’idéologie des institutions politiques, pas seulement les symptômes de cette idéologie», a indiqué le président du GPK. Selon lui, l‘Algérie encourage le terrorisme qu’elle est censée combattre

Le président du GPK, a ajouté qu’il est scandaleux pour «nous» d’entendre certains responsables américains qualifier le régime algérien de «laïque». «Ces responsables, explique Ferhat, ont besoin de voir ce qui est enseigné dans les écoles, ce qui est prêché dans les mosquées et dans les médias officiels en arabe, et même dans notre langue pour endoctriner notre société»

Dans le cadre de la lutte antiterroriste, Ferhat Mehenni a indiqué que les «Patriotes» kabyles étaient plus efficaces durant la décennie noire que l’Armée algérienne. «Depuis le début du terrorisme islamique dans les années 90, des groupes de villageois kabyles appelés «groupes de légitime défense (GLD)» ont été créés afin de défendre le territoire kabyle des terroristes qui n’appartiennent pas à notre société», a écrit Mehenni. Et d’ajouter : «A ce jour, ces patriotes mal armés et mal formés restent beaucoup plus efficaces pour leur maîtrise naturelle du  terrain kabyle, et ce contrairement à l’armée algérienne»

Mehenni a souligné qu’en cas de victoire, les Kabyles sont toujours prêts pour une coopération militaire plus audacieuse et plus efficace avec les États-Unis dans le cadre de la lutte contre le terrorisme islamique

«Le 11 Septembre 2001, les Kabyles ont brandi des drapeaux américains dans les rues pour appuyer les États-Unis. En dehors d’Israël cela n’a jamais été vu, à notre connaissance, dans le Moyen-Orient ou en Afrique du Nord. Nous avons besoin d’être reconnus, aidés et financés afin de préserver nos valeurs laïques et démocratiques que nous partageons naturellement avec le monde occidental», a conclu Ferhat Mehenni.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER