Nacer Mehal: «Le rapporteur de l’ONU est victime de l’intox»

mehal.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique »  

Le ministre de la Communication, Nacer Mehal, a rejeté aujourd’hui mercredi les critiques du rapporteur spécial des Nations unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression, Frank La Rue, à l’encontre des institutions de l’Etat qui ne respectent par la liberté d’expression et d’opinion en Algérie. 

«Nous n’avons pas encore reçu les recommandations du Rapporteur de l’ONU; notre réponse sera connue une fois le rapport rendu public», a déclaré Nacer Mehal sur les ondes de la chaine 1 de la radio nationale. «Je ne suis pas d’accord avec le Rapporteur de l’ONU quand il évoque la question des visas et des accréditations pour les journalistes étrangers. Toutes les demandes de visa et d’accréditation ont été satisfaites», a affirmé le ministre. Selon lui, le Rapporteur de l’ONU « est victime de l’intox ». 

L’invité de la radio a indiqué, par ailleurs, qu’aucune censure n’est pratiquée en Algérie, en réponse à un article de TSA sur l’interdiction de la revue «Arabies» en Algérie. «Je demande à TSA de présenter des preuves sur l’interdiction de la revue «Arabies», a ajouté le ministre. 

Des journalistes touchent 6000 DA, d’autres font du commerce avec les chambres sécuritaires ! 

Interrogé sur les conditions sociales des journalistes, le ministre de la Communication s’est dit «choqué» en apprenant que des journalistes perçoivent un salaire ne dépassant pas 6000 DA. «C’est honteux que beaucoup de journalistes de la presse privée ne perçoivent même pas le SNMG. Lorsque j’ai demandé à ces journalistes pourquoi ils ne protestent pas; ils me disent qu’ils ont peur de perdre leur emploi», a déclaré le ministre. A cet effet, il a annoncé avoir demandé une grille de salaires pour la corporation. 

Concernant le problème du logement, Nacer Mehal a indiqué qu’il allait rencontrer bientôt le ministre de l’Habitat afin de trouver des formules pour aider les journalistes à accéder au logement.  Et de préciser: «Je ne fais aucune promesse aux journalistes, même si je ferai de mon mieux pour règler la crise du logement». Le ministre a par ailleurs appelé à régler la crise morale qui touche la corporation.  »Il est immoral que des journalistes font du commerce avec les chambres sécuritaires que l’Etat a mis à leur disposition, alors que d’autres dorment dans des hammams », a dénoncé Nacer Mehal.

Commentaires

  1. Kara Pass dit :

     » Ahkiha L’BEBETT » (Raconte-là à BEBETT) , Ya si M’HEL ….Continuez sur cette voie et les journalistes Algeriens vous assimilerons à votre tristement célèbre homologue IRAKIEN : ESSAHAF , dans les derniers jours du régime de SADDAM HUSSEIN….

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER