• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 21 avril 2011

Archive pour le 21 avril, 2011

La police refuse de donner un avis de disparition à la famille de Keroumi

keroum.jpgAlors que M. Ahmed KEROUMI, militant politique et membre de la CNCD d’Oran n’a plus donné signe de vie depuis le mardi 19 avril aux environs de midi, heure à laquelle il était dans son lieu de travail, les services de la police d’Oran ont refusé de délivrer un avis de disparition à sa famille pour qu’elle puisse commencer les recherches. El Mouhtarem

La marche des familles des disparus empêchée

dispa.jpgLes services de sécurité ont empêché ce matin la marche nationale pour la vérité et la justice à la quelle ont appelé SOS Disparus et le Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA). Les manifestants qui devaient se diriger de Grande Poste vers le siège de l’Assemblée Populaire Nationale ont été encerclés par les forces de l’ordre. Malmenées par la police, les familles des disparus ont organisé un sit-in au niveau du jardin de la grande poste. El Mouhtarem

 

 

 

CNCD Mostaganem: Rencontre samedi 23 avril à 9H 30 à la salle « Cheikh Hamada »

dalilat.jpgNous ne pouvons pas rester silencieux et spectateurs devant les luttes pour la démocratie et la dignité de la majorité des citoyennes et citoyens algériens, et des peuples arabes frères.

 

Un groupe de citoyens de Mostaganem appelle l’ensemble des citoyennes et citoyens de la wilaya à assister à une rencontre le samedi 23 avril à 9H 30, à la salle « Cheikh Hamada« , pour:

 

Discuter des propositions de solutions face à la crise et à la gestion catastrophique des richesses du pays,

 

Dénoncer la marginalisation des cadres et des élites du pays,

(Lire la suite)

MJIC: Les réformes annoncées par Bouteflika: « De la poudre aux yeux »

mjic.jpgAprès un silence de plus d’une année, le chef de l’Etat a enfin daigné s’adresser aux Algériens. Et de quelle manière. Le discours de Bouteflika a timoré tout le monde: ce n’est pas lui qui parle. Tout le monde s’est rendu à cette évidence: ce n’est pas lui qui décide.


Au-delà de toutes les lectures qu’on puisse faire des annonces que contient ce discours, une question se pose. Quel crédit peut-on accorder aux réformes annoncées par le système par le
biais du chef de l’Etat lors de son discours à la nation le vendredi 15 avril ? D’abord, l’avant goût de ces réformes, qui n’ont d’ailleurs rien
d’important, a été donné par les partis de l’alliance présidentielle, transformés durant plus de dix ans en comité de soutien à un programme présidentiel dénué de tout projet de société digne de ce nom.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER