Mokarane Ait Larbi: « On ne peut pas revendiquer la démocratie et appeler à un putsch

aitlarbi.jpgL’avocat Mokrane Aït Larbi s’interroge sur la signification à donner au moment choisi par Ali Yahia Abdennour pour appeler à la destitution du président de la République: «La question de l’état de santé du chef de l’Etat se pose depuis longtemps. Pourquoi a-t-on attendu aujourd’hui pour demander l’application de l’article 88 de la Constitution alors qu’on aurait pu le faire lorsqu’il était hospitalisé.»

Estimant que l’on ne peut à la fois se dire légaliste, revendiquer la démocratie et appeler en même temps à un «putsch» (allusion faite à la demande formulée par Me Ali Yahia Abdennour à l’adresse des militaires pour qu’ils prennent leurs responsabilités et qu’ils destituent le président Bouteflika), Mokrane Aït Larbi s’est montré des plus sceptiques pour ne pas dire radicalement opposé à la «démarche de sortie de crise» préconisée par  le président d’honneur de la LADDH. 

Me Aït Larbi explique que le discours récurrent sur la santé du Président peut renvoyer en réalité à une guerre de clans au sommet du pouvoir qui ne peut déboucher que sur une alternance clanique.

Source El Watan

Commentaires

  1. boutenouadrine dit :

    quoi de changer 1992 a ce jour pour demander ca a 87 ans

  2. NETIZEN dit :

    on parle d’un président qui ne parle pas.
    ce qu’il faut changer c’est le système, le vrai président et le vrai décideur et le seul mal de l’Algérie. Sans le changement du système l’Algérie restera dans cercle vicieux.

  3. basta dit :

    on doit lui promettre beaucoup de chose a ce caid qui sort du bois….

  4. waali dit :

    ait larbi n’intervient que pour dénoncer les initiatives des acteurs politiques.
    lui, qu’est ce qu’il préconise ??
    enfin moi non plus, j’ai à dire, sauf que moi, je me la ferme.

  5. sagesse dit :

    sagesse mes camarades,cessez de tirer sur des hommes qui proposent des alternatives.ils peuvent avoir raison comme ils peuvent se tromper.
    Si vous aviez assister aujourd’hui a la session APW de bejaia,vous pourriez piquer une crise cardiaque.l’œuvre du livre noir du ffs se retourne contre lui.

  6. Me dit :

    Que ce soit Bouteflika, le clan Oujda, la DRS, les généraux corrompus assassins, le FLN et le RND, tout cela doit partir grâce a une révolution du peuple en occupant rues et ruelles.
    Malheureusement, la pseudo-élite a un centime s’acharne a parler de détails en oubliant la vrai alternative démocratique qui s’arrache par la mobilisation et par des marches.

  7. fakkou dit :

    croyez vous qu AIT LARBI est capable de proposer quoi que ce soit ….

  8. Yannis dit :

    ce « CAID » ne sort pas du bois, il n’a jamais cessé d’être sur terrain, depuis 1930.
    je me demande s’il n ‘a pas raison, car le président qui déciderait d’oraginer une transition est presque inexistant?
    il faut tout de même pas attendre la mort de boutef sur le fauteuil pour penser à la transition, on aura droit à une geurre civile.

    mieux vaut installer qui que ce soit, qui puisse proposer des voies vers la transition,

  9. El hadi dit :

    Lire: certe le président est malade et non cette …

  10. DJAZAIRI dit :

    MOKRANE AIT LARBI ne fait que repondre present…..il ne propose rien et je doute qu il en soit cabable…..

  11. APPRENTI dit :

    la destabilisation du regime et le chamboulement perturbe les affaires….vive boutef a vie n’est ce pas Maitre ….qui meut que lui vous assure les affaires avec les juges…

  12. abdellah dit :

    monsieur ait larbi a ma connaissance et si ma memoire ne me trahit pas vous etes de ceux qui ont appellé (sinon soutenu)au putsh de 1992 contre chadli!!! j’espere que vous n’allez pas me dire qu’il a demissionné!!!!! je note que c’est bien de votre part vous avez evolué!

  13. Me dit :

    Mr Ait Larbi, vous étiez au RCD, puis dans le pouvoir, maintenant vous critiquez Ali Yahia, qu’allez vous nous chanter plus tard.

  14. BALEK dit :

    Moi je dirais que si ma mémoire est bonne,Me AIT LARBI a toujours fait parti du tiers présidentiel des « SENATEURS » désignés par le « PRESIDENT de notre REPUBLIQUE BANANIRE ».Arrétez de faire votre SPETCH d’avocat.Me Ait Larbi,n’a pas évolué.Il a toujours été a l’affut et ses interventions n’ont jamais été sans calculs.

  15. desespoir dit :

    C’est vrai, ça ne changera rien, il aurait dû demander à l’otan de bombarder elmouradia et les tagarins c’est plus efficace.

  16. tiers presidentiel dit :

    tiers presidentiel encore et encore mais cette fois on est pas d’oujda pas de chance

  17. Assaru dit :

    Dans ce cas fermé le site!

  18. El hadi dit :

    Mon premier commentaire n’a pas été publié, peut être était il trop excéssif, peut être ne répondant pas aux exigences des propriétaire du site et je peux le comprendre, le sujet étant sérieux et dangereux en même temps, je vais être persistant et je reviens á la charge pour dire que ceux qui hurlent avec les loups , soit qu’ils ne sont pas conscient du danger qui guettent le pays de l’intérieur et de l’extérieur soit qu’ils sont álay solde de forces occultes et je classerais certains supposés parti politique qui paradent dans les rues pour entretenir l’étouffement des vrais forces qui se battent pour le changement, et certaines associations « professionnelles » des lamentations stériles . Le drame de l’Algérie c’est le clivage entre une classe dite dirigeante complètement déconnectée de la réalité et une case populaire s’exprimant d’une façon anarchique en l’absence d’encadrement politique responsable, citoyen et prônant la paix. L’expérience des années 90 n’a pas été rentabilisée , elle a surtout servi de laboratoire pour les pays voisins et certaines puissances étrangères. Contrairement á certains pays, devenus depuis peu des exemples (?) l’Algérie a payé très cher son indépendance politique , le peuple qui n’ a jusqu’à ce jjour, jamais été associé á la gestion de son avenir et de ses richesses, le système a entretenu, depuis l’indépendance le parasitisme sous couvert du « social » . Même au temps du populisme et de la gestion chaotique du pouvoir sans partage d’avant 1965 où monsieur Yahia Abdenour était un dignitaire.

    Je répète et je ne le répèterais jamais assez, l’algérien a manifesté sa soif de liberté et de démocratie avant tous les peuples de la région son investissement de 1965 (dénonciation d’un coup d’état mitaire) et le merveilleux soulèvement de la jeunesse en 1988 ( malheureusement détourné par une horde sauvage manipulée par le système . Par son histoire, par sa culture propre, par son sens aigu de la dignité et de la fierté, l’algérien se débarrassera de la caste qui le « dirige actuellement » avec des méthodes d’un pays mûr qui sait rentabiliser une lutte de plusieurs décennies, il n’ acceptera jamais que son pays soit mis sous tutelle étrangère ni servir une deuxième fois de rat de laboratoire pour des puissances à la dérive qui n’arrivent plus à gérer une mondialisation qu’elles ne contrôlent plus. Ne hurlons pas avec les loups….

  19. Yannis dit :

    oui, ils sont tous mauvais,

    je suis curieux de savoir combien de personne valables « nous » sommes.

    durant les années boumedienne et chadli, heureusement qu’il y avait des gens honnetes dans le système, sinon l’intention de boumediene de bombarder la kabylie aurait été exhaussée,

  20. Amin dit :

    drole de debat pour les gens qui suivent ce bmog et pourtant c’est sense etre des personne d’un niveau politique appreciable mais desolé au lieu de debatre des iddes on seme l’insulte MR ait larbi est une personalité politique etmerite respect on peut ne pas etre d »accord avec lui mais debater avec argument merci

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER