• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 2 mai 2011

Archive pour le 2 mai, 2011

Journalistes, boycottons les cérémonies du 3 mai !

presse.jpgA l’occasion du 3 mai, journée mondiale de la liberté de la presse, les différentes institutions de l’Etat organisent des cérémonie en l’honneur des journalistes. Des prix seront décernés à certains journalistes choisis sur un seul critère: l’allégeance au pouvoir en place. Ainsi, le commandement de la gendarmerie nationale, la DGSN, le ministère de la défense nationale, les walis, les directeurs de la culture, de l’Education, de la Jeunesse et des sports, des chefs de dairas…organiseront des collations en l’honneur des journalistes.

En 2010, le RND, parti du premier ministre avait offert des téléphones mobiles aux journalistes. Une année auparavant, le SG du RND avait recommandé aux responsables de son parti d’offrir des bons d’essence aux journalistes pour acheter leur sympathie. Le FLN a  quant à lui crée son club de presse…toujours fermé.

Pour se montrer dignes, les journalistes doivent boycotter les cérémonies officielles ! El Mouhtarem

FFS: Deux conférences débat seront organisées le 7 mai à Alger

kabouyavignette.jpgarous.jpgL’école de formation politique Ali Mecili du FFS organise une conférence débat le 07 mai 2011 à 10h00 au siège national du parti à Alger. Deux communications seront données, à cette occasion, par le Pr AROUS Zoubir, chercheur en sociologie, et Melle Chainez Kaouya, cadre du Parti socialiste français.

La conférence de M. Arous est intitulée «Approche sociologique des mouvements de changement dans le monde arabe», Melle Kabouya interviendra sur «L’UNEF (Union Nationale des Etudiants de France) et le mouvement étudiant en France». 

Pr AROUS ZOUBIR

Natif de Batna, Zoubir Arous est professeur, chercheur en sciences de la sociologie à l’université d’Alger depuis 1980. Il est également chercheur associé au Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (CREAD). Auteur et coauteur de plusieurs ouvrages, il a écrit cette année « Transparence des élections en Algérie et au monde arabe, Quand les juges se réunissent».

Mlle CHAINEZ KABOUYA

Née le 12 mai 1983 à Vénissieux (France).  Comme beaucoup de jeunes de son âge, son engagement a pris racine le 21 avril 2002. Le Front National au second tour de l’élection présidentielle a été un véritable électrochoc.

L’année suivante, elle rejoint l’université Lyon 2. Cette même année, les universités sont en grève contre la réforme LMD. C’est là qu’elle s’engage dans le syndicalisme étudiant. En 2004, elle adhère au Parti Socialiste.  En 2008, elle est candidate sur la liste d’union de gauche pour les municipales. Elle devient élue Adjointe au Maire en charge des conseils de quartiers.  Sa devise «Je ne m’indigne pas, je me révolte contre cette société qui martyrise les plus faibles».  

Pur produit du système, Abdelkader Bensalah conduira les « réformes »

bensalah.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique »

Au moment où les Tunisiens s’apprêtent à élire une Assemblée constituante, le pouvoir algérien n’a pas trouvé mieux que de désigner le président du conseil de la nation pour la conduite des réformes. « Dans le cadre du cheminement des réformes politiques qu’il a explicité ce jour, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a désigné M. Abdelkader Bensalah pour la conduite des consultations avec les partis politiques et les personnalités nationales», a indiqué lundi un communiqué de la présidence de la République.

Le sénateur du Rassemblement national démocratique (RND), un parti issu de la fraude électorale en 1997, a été choisi par l’enfant de son patelin, Abdelaziz Bouterlika, pour «sa profonde connaissance de la scène politique nationale», a souligné la présidence.

Né le 24 novembre 1941 à Tlemcen, Abdelkader Bensalah a été journaliste au quotidien El Chaab en 1967, puis journaliste à El Moudjahid de 1968 à 1974. Il a été  ambassadeur d’Algérie en Arabie Saoudite et en Egypte et député du parti unique.

Après le coup d’Etat de janvier 1992,  il a été porte-parole de la Commission de dialogue national (CDN) qui a conduit en janvier 1994 Liamine Zeroual à la tête de l’Etat. Il a présidé le Conseil national de transition (CNT) jusqu’en juin 1997 date de son élection en tant que député puis président de l’APN à la faveur de la « victoire » de son parti le RND dont il a été le secrétaire général. Créature du DRS, le RND a obtenu, grâce à la fraude et l’usage des armes, la majorité des sièges lors des élections législatives du 5 juin 1997. «Le bébé né avec des moustaches» a obtenu 156 sièges sur 380, suivi du MSP et du FLN.

Après le décès de Mohamed Cherif Messadia en 2002, Abdelkader Bensalah, démissionne de son poste de député du RND pour devenir président du conseil de la nation !  Un sénateur n’a pas hésité à remarquer, selon L’Expression, qu’ «aucun pays ni aucune démocratie n’ont vu un député élu par le peuple démissionner de son poste pour prétendre sans équivoque au poste de président d’une autre institution».

Algérie: Une commission sera désignée pour préparer un projet de révision de la constitution

consti.jpgLe président Bouteflika, a annoncé lundi qu’une commission compétente sera désignée, en vue de la préparation d’un projet de révision de la Constitution. « S’agissant (…) de la préparation du projet de révision de la Constitution, une commission compétente sera désignée par mes soins, pour prendre en charge cette mission », a indiqué le chef de l’Etat dans une déclaration à l’ouverture de la réunion du Conseil des ministres. Une fois son travail achevé, cette commission est appelée à présenter au président le projet de révision constitutionnelle élaboré, dont la mouture finale sera soumise au Parlement comme en dispose la Loi fondamentale, a précisé le président Bouteflika. Il a toutefois souligné, à ce sujet, que dans le cas où « le projet de révision constitutionnelle « se révèle profond, le peuple devra, après le Parlement, en disposer en toute souveraineté, par voie d’un référendum transparent ».

(Lire la suite)

Ouyahia accueilli avec des insultes !

ouyahia.jpgLe premier ministre, Ahmed Ouyahia, fera (re)connaissance avec sa grande impopularité auprès des jeunes et moins jeunes. Des sifflets, des insultes et des quolibets politiquement incorrects lui furent ainsi adressés à partir des tribunes hier lors du match JSK-USMH. Le tout sous le regard attentif des personnalités sportives si habituées à ce genre de grands rendez-vous, à l’image de l’ancien maître à jouer des Verts, Lakhdar Belloumi, rapporte Liberté.

LADDH: Le conseil national exige que l’action des défenseurs des droits de l’Homme ne soit pas entravée

bouchachi.jpgLe conseil national de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), s’est réuni en session ordinaire le samedi 30 avril 2011 à Alger. Les membres du conseil national ont étudié les questions organiques, les activités menées dans le cadre de l’action de la LADDH  pour la défense et la promotion des droits de l’Homme, l’élargissement et  le développement futur de l’organisation.

Par ailleurs, le conseil national s’est longuement penché sur la situation actuelle des droits de l’Homme en Algérie, une situation jugée préoccupante.

(Lire la suite)

Qui veut salir le drapeau algérien ?

drapeau.jpg

Qui veut associer le drapeau algérien au sanguinaire Mouamar Kadhafi ?

ما كتبه واسيني الأعرج و عز الدين ميهوبي عن معمر القذافي

laaredj.jpgومن يسمع نبوءات واسيني الأعرج للثورة العربية وتشجيعه لها، لن يُصدِّق بأنه صاحب الدراسة التي تحمل عنوان «المدينة والمثال في مجموعة معمر القذافي القصصية» التي تحدَّث فيها عن «تداخل فن القصّ بفن الديالكتيك»!!

عز الدين ميهوبي الذي عنون دراسته بـ«البعد الإنساني في إبداعات معمر القذافي» قال إن القذافي مهموم بـ«البحث عن بيئة أخلاقية» وإنه «وضع منظومة جديدة من القيم»، وإن «القذافي في نصوصه الإبداعية الفلسفية العميقة يتحرك داخل رؤية ثلاثية الأبعاد إنسانية الهدف»، بل إنه صاحب «رؤية ثاقبة» وصاحب «تعبير ذكي ولطيف» و«يخاطب الأطفال بروح الأب الذي قلبه على أبنائه» (وخصوصاً أطفال مدينة مصراته الذين قلبه عليهم وصواريخه ومدفعيّته

http://www.hdhod.com/%D9%85%D8%B1%D8%AA%D8%B2%D9%82%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D9%82%D8%B0%D8%A7%D9%81%D9%8A-%D9%8A%D8%B3%D8%AA%D8%AE%D9%81%D9%91%D9%88%D9%86-%D8%A8%D8%B9%D9%82%D9%88%D9%84%D9%86%D8%A7_a30810.html.

Algérie: Plusieurs blessés parmi les étudiants

etudiants.jpgPlusieurs étudiants ont été blessés aujourd’hui lorsqu’ils ont essayé de forcer les barrières des forces de la police. Selon l’AFP, neuf personnes ont été blessées, dont trois policiers. Ces derniers n’ont pas hésité à faire usage de leurs bâtons afin de disperser des étudiants déterminés à marcher jusqu’au palais du Gouvernement. Mais face à la présence de plusieurs centaines de policiers, leurs tentatives de poursuivre la marche ont été vaines. Ce matin, les forces de la repression ont empêché les étudiants de marcher. Les manifestant ont scandé  « Houkouma Irhabia » (Gouvernement terroriste), « Harrouabia dégage ».  Synthèse d’El Mouhtarem 

Ben Laden tué par les Américains

benladen.jpgLe chef d’Al-Qaïda a été tué dimanche au Pakistan lors d’une opération commando américaine, mettant fin à la longue traque de l’instigateur des attentats du 11 septembre 2001. « Justice est faite », a affirmé M. Obama, tout en prévenant ses compatriotes que la nébuleuse terroriste continuerait à essayer de s’en prendre aux Etats-Unis malgré la mort de son chef.  Selon Barack Obama, c’est à Abbottabad, une ville située à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale pakistanaise Islamabad, que Ben Lande a été tué, dans un complexe où il se cachait. 

 

 

12

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER