Algérie: Levée de la censure sur le site internet du mouvement Rachad, le site de Kalima demeure censuré !

censureinternetalgerie.jpgBloqué le 1er janvier 2010, le site internet du Mouvement Rachad www.rachad.org est de nouveau accessible en Algérie. Actuellement, seul le site www.kalimadz.com est censuré en Algérie. Pour rappel, le mouvement Rachad a déposé une plainte le 11 mai 2010 auprès du Rapporteur spécial de l’ONU sur la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression, concernant la censure de son site Internet. Pour rappel, le gouvernement algérien a pris la décision, sans aucun motif valable ni aucune notification d’un préavis, de censurer le site de Rachad à partir du 1er janvier 2010. Depuis cette date, le site est devenu inaccessible à partir de l’Algérie.

Contacté, Yahia Bounouar, directeur de radio Kalima Algérie, affirme que le site www.kalimadz.com n’est plus accessible dorénavant y compris par les providers privés, tel que SLC et Wimax. De quel droit ces entreprises privées censurent-t-elles Kalimadz, sans aucune décision de justice ? Nous savons que ces entreprises appartiennent aux fils de généraux algériens. Ces entreprises fournisseurs d’accès internet sont-elles au service de leurs clients ou au service de forces occultes en dehors de la loi et du droit ? Pourquoi kalimadz est il le seul site d’information censuré en Algérie ? Qui a décidé de cette censure? », s’interroge encore Yahia Bounouar. El Mouhtarem

Commentaires

  1. sala dit :

    Czq sites propagent les idées de certains félons se trouvant à l’étranger. Ces derniers sont des adeptes d’idées d’Oussama Benladen. pourquoi les américains ont « assassinés » Benladen au moment ou était sans armes, et l’Algérie n’ pas le droit d’interdire rachad, dont il est « inféodé » au thèse de Benladen?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER