• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 7 mai 2011

Archive pour le 7 mai, 2011

Boumerdes: assassinat d’un ancien correpondant de presse (1993)

Rabah Nezar, 45 ans, qui a été assassiné vendredi, à Tala Arous dans la commune de Baghlia (Boumerdes) n’était pas journaliste, mais travaillait dans une entreprise publique. Selon une source crédible, Rabah  était correspondant d’un journal arabophone durant une période de 6 mois en 1993. Alors qu’il rendait visite à son fils de 8 ans qui vit chez ses grands parents à Baghlia, Rabah était surpris par trois éléments armés.Selon  une source informée, la victime était menacée de mort au moment où il passait son service militaire dans les années 90. El Mouhtarem

Khaled Sid Mohand: « Mes codétenus ont été torturés »

 

khaled.bmpÉvoquant ses conditions de détention en Syrie, le journaliste Khaled Sid Mohand a affirmé à son arrivée ce matin à Paris qu’il n’a pas été torturé mais un peu tabassé. « Je n’ai pas été torturé mais un peu tabassé durant les deux premiers jours. Et après, je ne sais pas pourquoi, tout s’est arrêté, alors que mes codétenus, eux, ont été torturés », a-t-il raconté à son arrivée à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

 

 

 

 

(Lire la suite)

Grève illimitée des praticiens à partir du 16 mai

grevesantealgerie.jpgLes médecins praticiens de la santé publique, généralistes et spécialistes, ont décidé d’une grève illimitée à compter du 16 mai prochain. Une grève qui sera accompagnée d’actions de protestation, entre autres des sit-in et des marches à Alger. La nature et la date de l’organisation de ces actions de protestation seront arrêtées ultérieurement, ont informé hier en conférence de presse conjointe les responsables des syndicats SNPSSP et SNPSP.

Rappelons que les praticiens de la santé publique militent pour la promulgation du statut particulier amendé, du régime indemnitaire en fonction du statut amendé, la mise en conformité des primes d’intéressement gelées depuis 2002, le logement de fonction et les mesures incitatives pour les médecins exerçant dans les zones enclavées, rapporte Le Soir.  

Ali Yahia Abdennour réaffirme son soutien à un coup d’Etat contre Bouteflika

aliyahiaabdenour.jpg« Il apparaît clairement que Bouteflika ne veut pas démissionner pour maladie, il ne veut pas se soumettre à la Constitution. Donc, il veut partir par la violence. C’est son choix », a déclaré Ali Yahia Abdennour aujourd’hui au quotidien Liberté. L’ancien président de la LADDH confirme clairement son soutien à un coup d’Etat contre Abdelaziz Bouteflika. Le coup d’Etat militaire sera-t-il mené par « la nouvelle génération d’officiers dotés d’une formation intellectuelle et militaire » ? C’est du moins ce que suggère l’ancien ministre de l’agriculture de Boumediene. 

A propos de la levée de l’état d’urgence, fruit d’un combat de plusieurs années de l’opposition démocratique, Ali Yahia Abdenour, a déclaré dans son entretien: « Il ne faut pas oublier que c’est grâce à la CNCD qu’il y a eu levée d’état d’urgence ». Sans commentaire. El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER