Algérie: Le carnaval continue !

hich.jpgAssaru pour « Algérie Politique »

Décidément, le carnaval fi dechra  n’en finira pas. Bensalah a vraiment du temps à perdre / vendre avec ces rencontres de gens qui veulent se refaire une virginité politique auprès des citoyens qui n’en veulent plus entendre parler et encore moins de voir leurs photos.

Du côté des personnalités, après le tout puissant ex ministre de la défense, Khaled Nezzar, impuissant devant les hommes de l’ombre et les décideurs de ce pays, c’est le tour de Boukrouh, de Miloud Brahimi … qui ont déjà fait leur passage dans un cercle qui les a éjectés, d’être reçus pour des propositions.

Le comble (le ridicule ne tue) réside dans l’invitation du patron de la centrale syndicale, Sidi Saïd de l’UGTA. Une personne qui n’a jamais dit NON, au moins une fois, en redjla, ( ou démissionner), à la face du président de la République, du chef du gouvernement, des ministres etc. Il est pour beaucoup de choses dans la fermeture des unités de production et donc de l’augmentation du chômage et de la paupérisation en Algérie. Il est l’auteur du détournement de l’argent des pauvres malheureux et des retraités, plutôt des maltraités, déposé dans la banque Khalifa. Il l’avait reconnu devant le juge et la justice est restée impuissante. Il a bénéficié de cette impunité qui ronge et dégrade les valeurs et les missions des institutions algériennes.

Au lieu d’ouvrir les médias lourds, notamment la TV pour des débats contradictoires, des face à face comme cela se fait dans les pays jaloux de leur démocratie et gardiens des droits de l’homme, Bensalah discute avec tous les personnages à huis clos. Le peuple est en retrait. Il n’a pas le droit de regard ! Le pouvoir continue à oeuvrer dans des pratiques malsaines et aux conséquences préjudiciables. Les répercussions se feront sentir plus tard. La tempête arabe approche. Le pouvoir s’est prémuni et il est prêt à tout , même l’éventualité des chars à diriger vers les populations comme c’est le cas de la Syrie et de la Libye au lieu de les diriger vers Israël , lors du génocide de Ghaza et durant de bien nombreux évènements qui ont humilié les arabes.

 Il est très dur de reconquérir la confiance du peuple une fois qu’on a tourné la veste .  

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER