Carnaval fi dechra: Hocine Zehouane reçu aujourd’hui par la commission BTB

hocinezehouane6953.jpgL’ancien président de la Ligue algérienne pour le défense des droits de l’homme (LADDH), Hocine Zehouane, sera reçu ce matin par la commission BTB. Et, tenez-vous bien, il a été invité en tant que personnalité nationale et non pas en tant que militant des droits de l’Homme. Il n’y a maintenant aucun doute sur les accointances de Zehouane avec le pouvoir. El Mouhtarem

Commentaires

  1. boudjemaa Medjkoun dit :

    Trêve d’hypocrisie. Arrêtez de jeter l’anathème sur les gens. Me Zehouane n’est pas « l’ancien président’ de la LADDH, il l’est toujours. Et il n’y a vraiment aucune accointance entre lui et le pouvoir Monsieur El Mouhtarem ! Il a répondu à une invitation officielle à des consultations et non pas à une invitation à des « négociations » comme le font souvent certains.

  2. boudjemaa Medjkoun dit :

    Et pouvez-vous nous expliquer donc quelle est cette « accointance » M El Mouhtarem ?? C’est interessant à savoir.

  3. les masques tombent dit :

    on vous disait qu il emargeait sur les registres du pouvoir

  4. Mohand 1 dit :

    Par quoi donc s’est distingué cet Algérien qui justifierait qu’il soit choisi pour donner son avis alors qu’on refuse au peuple de le faire. Que pensez qu’il puisse dire, ce n’est ni un opposant ni un chercheur ni un homme de conviction c’est en effet à ce que je sache un individu qui a frappé à des portes diverses dont l’espoir de rester dans le giron des décideurs. Il s’est distingué dans sa vie par certains faits particulièrement après l’indépendance…qui ne l’honore pas.
    Ces hommes du passé usés ne peuvent pas se métamorphoser en homme du renouveau. Ceux nombreux qui depuis toujours ne prononcent aucune critique, ne contestent pas les mauvais agissements des hommes du pouvoir et qui au contraire ils les applaudissent. Quand ils agissent à l’encontre des ideaux des moudjahidines morts aux combats. Ceux donc qui ne savent pas et ne veulent pas , et n’ont jamais voulu participer au débat contradictoire pour voir sortir des idées nouvelles pour un changement voulu du peuple tout en entier, ceux donc qui ne savent critiquer que Ait Ahmed, et je ne sais qui d’autres encore … ceux la tout comme Benbella n’aiment pas simplement les Kabyles à qui ils contestent même d’être Algériens et tout ce qui vient d’eux , ceux la ne peuvent apporter du bien au pays mais seulement continuer à cultiver la division… C’est du cinéma que tout cela, le changement ne se donne pas il s’arrache, et ceux qui sont attablés depuis belle lurette ne peuvent se résoudre à céder leur place , il faut les arracher à leur habitude et à leur certitude d’être indispensable. Ils symbolisent le chaos. Le mieux que cette armée de vieillards peut faire c’est de partir avant qu’ils soient chassés avec un coup de pied au derrière par les millions de jeunes qui les regardent encore une fois défaire le pays, ce n’est plus possible d’être aussi aveugle. Vous avez pris l’argent les biens du peuple, vous êtes repus comme des porcs et embourgeoisés comme des mafiosis , laissez donc le pays et la liberté prendre place sous le soleil de notre beau pays. Vous verrez alors ce que les vrais patriotes peuvent faire de ce pays de rêve.
    Quant des personnes soutiennent ce genre de personne je me dis l’Algérien a vraiment besoin de s’approcher de la vérité pour afficher ses accointances personnelles. A propos d’accointance, on ne peut jamais vouloir le changement quand on a les habitudes d’un courtisan.
    Celui qui courtise est un opportuniste doublé d’un ecervellé. Ils peuvent se prévaloir de tous les titres qu’ils veulent (de l’Université d’Alger , de Damas ou d’ailleurs) ils resteront ce que la nation a produit de moins qualifié pour gérer les situations actuelles compte tenu de la conjoncture internationale. Le baton c’est fini, le mensonge aussi c’est fini et donc eux aussi ils seront finis bientot!
    Mohand 1

  5. rochdi dit :

    ILS VONT FINIR PAR INVITER H M A R N A HACHAKOUM … ET ENCORE IL EST PLUS INTELLIGENT QUE OUYAHYA PARCE QU IL NE SAIT PAS MENTIR …

  6. droit de l'Homme dit :

    la ligue ne participe pas au carnaval, Mr ZAHOUANE est un traitre il a trahier la confiance des militants de laddh.il lui reste trois bureau il sont entrain de fair de commerce, chaque responsable reçoi un salair de 70.000.00 DA.droit de l’Homme dite vous ???????!!!!!!?????

  7. boudjemaa Medjkoun dit :

    Sincèrement M Mohand 1, je n’ose pas descendre dans les caniveaux pour vous répondre. Vous ignorez l’histoire et vous mélangez tout ! Absolument tout. Chiche, avancez à visage découvert et voila mes coordonnées: Boudjemaa Medjkoun, journaliste, militant politique et des droits de l’Homme, boudjemaa.m@hotmail.com je vous défie de m’apporter un millionième de preuve de ce que vous avancez ! A défaut, cessez de vous fatiguer et de dire n’importe quoi ! C’est vraiment loin d’être un contenu politique ce que vous vous efforcez à écrire.
    Idem pour M droits de l’homme. Reconnaissez au moins le droits d’avoir un avis pour Me Zehouane.

  8. Rabah dit :

    Si l’objectif des tonitruantes interventions médiatiques de Sid Ahmed Ghozali, Khaled Nezzar, Louisa Hanoune, Ouyahia, Miloud Brahimi ou Madame Zohra Drif-Bitat, entre autres, était de torpiller les consultations menées par Bensalah au nom de Bouteflika avec les has been qui ont jadis peuplé le paysage politique algérien, aujourd’hui sinistré, ils pourraient d’orès et déjà considérer qu’ils l’avaint pleinement atteint.
    La tournure foraine et tragi-comique que ces consultations prennent laissent lourdement présager que rien de bon ne va en sortir. Un autre échec de Bouteflikaqui finit visiblement de plus en plus mal.

    Je me demande parfois de quoi ces monstres qui gouvernent notre pays, dont certains depuis 1962, sont-ils faits ? Ils interdisent aux jeunes algériens qu’ils font tout pour les chasser de leur pays ou le leur font détester et fuir, de rêver de servir leur pays autrement. Après eux le déluge. Eux ou le chaos.
    Pour l’instant nous les subissons eux et le chaos.
    Le peuple algérien, qui a trop souffert ne mérite pas cette malédiction incarnée par leurs faces maléfiques.

    En agissant comme il le fait, Bouteflika confirme son esprit tordu. Man chebba aala chay in chaba aalayhi. Au lieu de prendre son courage à deux mains et faire face aux problèmes, il les aborde avec la démarche du crabe, c’est a dire de manière latérale. Son problème est avec les jeunes, il s’adresse aux vieux pour les monter contre les jeunes en jouant sur une solidarité générationnelle fictive. Combien de personnes de sa génération et de celles qui l’ont précédé ou sont venues après la sienne a-t-il sabotées pour rester au pouvoir depuis 1999 et même entre 1962 et 1979 ? Décidément, contrairement au vin , Bouteflika devient dramatiquement mauvais en vieillissant. Vivement la fin !

    En effet, après les revers cuisants essuyés, il y a quelques jours, par Bouteflika et son clan sur leur bilan économique et social et sur leurs projets de ré-ouverture de la frontière terrestre algéro-marocaine et de réhabilitation du FIS disous, Ouyahia vient de leur asséner un nouveau coup de massue sur la question du nombre de mandats présidentiels successifs, que le RND veut voir limités à deux, comme du temps de Zeroual.
    Ce désaveu émanant du RND, qui est avec le FLN, les zouis et le DRS, l’un des quatre pieds du koursi de Bouteflika, intervient à un moment ou Bouteflika se trouve dans un piteux état psychologique et physique et présage d’une fin politique pathétique, à la mesure du personnage.

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

  9. Mohand 1 dit :

    Ah la belle réprimande,la belle plaidoirie de défense, ça vous fait donc tellement plaisir de réagir comme vous le faites, cela vous donne aussi de la consistance, croyez vous, en soutenant une partie contre une autre. L’histoire que vous dites connaitre, et que nous ne connaissons, c’est cette mascarade qui nous a amené de faire de vous un journaliste, un connaisseur de toute l’histoire et vous pensez pouvoir administrer une leçon à celui dont vous êtes loin de savoir ce qu’il est ce qu’il a fait et ce qu’il sait. Vous ne voulez pas descendre dans les caniveaux dites vous, mais vous voulez que je vous écrive et de surcroit sur votre adresse. Vous êtes qui vous pour que je me justifie à vous, vous représentez le pouvoir , quels pouvoirs ? Ou vous êtes en marge comme il y en a beaucoup qui gesticule et saisissent n’importe quelle occasion pour apparaitre. On a lu souvent quelques uns ici. Comme je ne vous connais pas et je ne cherche pas du tout à vous connaitre, nous n’avons sans doute pas les mêmes valeurs et nos idées divergent sur les hommes, sur le passé, le présent et l’avenir. Nos chemins ne se rejoindront peut être jamais. Comble d’ironie je suis membre de transparency international, je cotoies des hommes d’un autre gabaris, avec des convictions saines loin, très loin des singeries qui est la marque de fabrique de certains de nos politiciens du système et d’une certaine périphérie du systéme.
    Nous sommes sur un forum d’idées et il est permis, jusqu’à preuve du contraire, à chacun de penser, de faire état de ses informations, de donner son avis et tout cela sans devoir obtenir l’aval ou l’accord de quiconque et encore moins de personnes autorisées.
    Je regrette votre sortie pleine de suffisance. Si votre mentor vous convient et bien sachez qu’à moi il ne convient pas du tout. Quant à l’histoire que je ne connais pas, bien évidemment je ne connais pas tout et si je n’approfondis pas ce sujet avec vous si que je connais « vos histoires « . Quelques fois nous avons eu un avant gout et ce que je sais suffit à me détourner de vos querelles personnelles.
    Enfin , si vous réagissez de cette façon à un commentaire relativement mesuré, (j’invite les gens à le relire) c’est que vous poursuivez un but précis… Vous le journaliste politique et de surcroit non engagé vous répondez ainsi à un citoyen c’est que vous êtes touché personnellement ou alors vous poursuivez un but éloigné de nos débats.
    Je ne vous discute pas la prééminence d’une position quelconque, soyez tranquille mais vous ne pouvez de cette façon régler des comptes à des gens. Curieux procédé. Vous symbolisez les droits de l’homme à l’Algérienne, continuez donc… mais vous ne pouvez empecher les citoyens de parler de vos amis et de dire ce qu’ils pensent. C’est fini les donneurs de leçons, un peu de modestie ne vous ferait pas de mal Monsieur le Journaliste politique militant des droits de l’homme. Vous nous montrez là comment vous défendez la liberté de parole, d’une bien curieuse façon, on croirait lire El moudjahed qui fait état des rodomontades légendaires pour faire taire la « populace » sur certains sujets qui fachent.
    Je pense deviner qu’en fait ce n’est pas seulement ce dernier commentaire qui vous fait agir, c’est un autre que les lecteurs avisés reconnaitront.
    Je connais cette face cachée des Algériens j’imagine combien ma réponse ne vous satisfaira pas, car elle est éloignée du but que vous poursuivez. Essayez encore peut être la prochaine sera la bonne.
    Nous, nous avons Ait Ahmed comme modèle de patriote et d’homme politique et vous c’est qui? Zahouane ! alors il est improbable que l’on s’entende sur n’importe quoi.
    Mohand1

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER