La France muselle t-elle l’opposition algérienne ?

alainjuppe4129525cfnzm1713.jpgYahia Bounouar www.kalimadz.com

 

Eutelsat a coupé la liaison satellitaire de la chaîne de télévision de l’opposition algérienne «AL ASR», qui devait diffuser notamment Rachad TV et Kalima TV, ce samedi 11 juin 2011 au moment où celle ci allait entamer sa première retransmission.

En Mars 2010, Eutelsat avait déjà opéré de la même manière en coupant la liaison satellitaire de Radio kalima. En réponse à un courrier de Jean-François Julliard, secrétaire général de l’ONG Reporters Sans Frontières «RSF» qui lui demandait des explications, le Directeur Général d’Eutelsat, avait reconnu l’intervention directe des autorités algériennes.

Eutelsat récidiviste

En récidivant dans ses actes de censure, Eutelsat ne se contente plus d’apporter des solutions techniques à ses clients, mais se met ouvertement du coté du régime algérien et participe à la marginalisation de l’opposition et au muselage des médias indépendants.

Cette attitude d’Eutelsat à l’encontre de l’Algérie ne serait pas possible sans le consentement du pouvoir français. Comment Eutelsat, entreprise européenne mais dirigée par les français peut-elle bloquer la liaison satellitaire d’une chaîne de télévision d’opposant algériens trois jours avant le voyage du ministre français des affaires étrangères à Alger, ( Alain juppé est attendu à Alger mercredi 15 juin) sans avoir au préalable, au minimum pris l’avis du quai d’Orsay à Paris. Il est, en effet, inimaginable qu’Eutelsat prenne le risque de « pourrir » le déplacement d’un ministre. Il est dès lors plus que probable que cette grave atteinte à la liberté d’expression en violation de l’article III de la Convention Internationale établissant l’Organisation Européenne des télécommunications « Eutelsat » s’est faite avec la bénédiction du pays «  des droits de l’homme ».


La France muselle t-elle l’opposition algérienne ?

Les récentes signatures, dans l’opacité absolue, d’accords commerciaux et financiers en faveur de Paris par les autorités algériennes prennent alors toute leur signification. Que le gouvernement français ferme les yeux sur le comportement quasi mafieux du régime algérien n’a rien de surprenant, il l’a toujours fait et continue à la faire dans tous les pays de la région, mais qu’il se rende directement complice, en contre partie de contrats commerciaux, du muselage de l’opposition et des médias indépendants qui militent pour un changement démocratique en Algérie, constitue un glissement très dangereux. La diplomatie française est directement interpellée et doit clarifier sa position dans les plus brefs délais, si elle veut garder encore un quelconque crédit à ses positions par rapport aux changements démocratiques en cours au sud de la méditerranée.

Commentaires

  1. coucou dit :

    ca etait toujour comme ca ces leur genereaux mafieux

  2. youcef dit :

    Non Monsieur, la France ne peut museler l’opposition Algérienne, la France des Lumières, de la Liberté, de L’Égalité et de la Fraternité ne pourrait même y penser, ……… Non Monsieur c’est juste L’A-république de Kaskozi qui active les vertus des effets positifs du colonialisme new age: dutant plus que les bergérocrates en place veillent en contrepartie à lui assurer des contrats de plus 60 Milliards de dollars (à ce qu’il parait).

    llah yerhham echouhada

    youcef MIMOUNI

    Bir Djebbah

    Casbah Alger
    citoyen nord Africain de Nouakchott à Tripoli

  3. Kamel DAOUD dit :

    Cette info,après l’interdiction d’une rencontre publique somme toute banale de la LADDH à Alger confirme l’intention du régime de fermer le champ politique plutôt que de l’ouvrir. INQUIÉTANT pour la suite.

  4. Rabah dit :

    Contrairement a l’approche molle de Mahri,
    l’Etat policier de Bouteflika doit être dénoncé et condamné vigoureusement sur les plans national et international. C’est la seule manière de savoir si l’ANP républicaine soutient encore ce desposte d’un autre siècle ou l’a laché définitivement. Apparemment son régime vermoulu ne repose que sur la police de Hamel. En augmentant la pression nous saurons si cela est vrai ou faux malgré les indices forts de l’abandon de Bouteflika par l’ANP, qu’il a trop salie et veut entrainer avec lui dans sa chute.
    Je crois que l’Armée a compris depuis quelques temps, preuves indéniables à l ‘appui, que Bouteflika ne fait que la pièger afin de la discréditer et l’affaiblir pour diriger le pays comme bon lui semble. Le triste sort réservé à la commission que Bensalah préside au nom de Bouteflika, est révélateur de ce divorce consommé et de cet abandon. Comme Bouteflika est un samat, il veut faire semblant comme si de rien n’était et continue à narguer l’Armée et le peuple algérien, dont il connait le sentiment de rejet profond qu’il éprouve pour l’imposteur qu’il est, en s’affichant avec les dirigeants des pays occidentaux, qui ne sont pas dupes et savent que le problème de l’Algérie aujourd’hui, c’est lui. Ils veulent seulement tirer le maximum de sa situation dramatique avant de l’abandonner à leur tour. Son départ est programmé après celui de son « frère » Bachar Al Assad, c’est à dire au plus tard pour la fin de l’année 2011.

    Je suis toutefois d’accord pour que Zéroual et les autres anciens Chefs de l’Etat algérien répondent favorablement à l’invitation de Boutef. Ben Bella, son frère marocain est totalement acquis à sa cause.
    A condition que ce soit pour lui dire haut et fort de dégager pour permettre à un gouvernement d’union nationale d’organiser une élection présidentielle anticipée au début de l’année 2012. Sinon, leur audience sera bassement exploitée par le clan présidentiel pour dire à leurs nombreux ennemis, vous voyez, nous ne sommes pas si isolés que vous le pensiez.
    Par ailleurs, la manoeuvre dilatoire de Belkhadem avec les redresseurs doit également imposer à ces derniers d’être vigilants car il veut leur faire le coup du tahkim entre Mouaaouia et Ali ibnou abi talib et les faire paraitre aux yeux des militants du FLN comme des traitres alors que les traitres, c’est lui et la bande de tiaretis qui dirigent le FLN au nom du clan presdentiel.
    Totalement discredité et isolé sur les plans internes et externes à cause des abus, méfaits et forfaits de ses membres, le clan présidentiel recourt à toutes les ruses et fourberies pour assurer sa survie après Bouteflika, dont la fin approche à grands pas.

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

  5. zaki dit :

    @youcef,vous avez tout dis.

  6. S.LAM dit :

    Tout est précisé dans la note que Hocine Ait Ahmed a adressé dernièrement à son secrétariat national.Le régime algérien est soutenu par la France qui en profite à prendre des marchés en Algérie! La Fraçafrique renait de ses cendres avec l’aide des africains très peu ou pas du tout soucieux du devenir de leurs enfants!Cette idée d’organiser des consultations fallacieuses n’est pas forfuite, bien au contraire elle permet de camoufler les desseins du régime à vouloir perdurer avec l’aide des européens sarkosistes! »Allons enfants de la Patrie » résonne encore dans le cœur de certains profondément attachés à la France!Heureux les Martyrs qui n’ont rien vu!

  7. amazigh dit :

    C’est le comble , un blog du FFS qui s’autoproclame avocat d’une chaine de propagande terroriste et qui a défendu les criminels et égorgeurs d’enfants … on aura tout vu

  8. Rabehi dit :

    Il faut cesser d’être hypocrites et de nous mentir car l’heure est grave.

    Les ingérences étrangères, dont parlent les internautes, comme les déclarations de M. Alain Juppé et du Commandant américain de l’Africom sur les relations algéro-libyennes, qui relèvent de la souveraineté nationale, sont des signes forts que l’Algérie est en train de devenir un état défaillant, qui doit être assisté et encadré pour pouvoir faire face à ses graves problèmes et lacunes en matière de gouvernance interne, mal pris en charge par ses dirigeants illégitimes.

    Cette ingérence va, à mon avis, s’aggraver et s’intensifier, dans les mois à venir.

    Ce n’est certainement pas la commission Bensalah qui va freiner ce processus infernal.

    http://diplomatiealgerienne.centerblog.net

  9. coucou dit :

    mes cheres freres et soeures algerienes ait ahmed a tout dit mais que je suis sympatisans de ce parti

  10. haich-maich dit :

    Le régime  » qui confirme qu’il veut museler l’opposition…… » Vit-on en Algérie ? Le pouvoir a toujours muselé l’opposition !!

  11. algerien dit :

    sarkosy etses compatriotes en algerie veulent par tous les moyens leur retour en afrique du nord. le pays le plus visé c’est bien l’algerie.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER