Ces «syndicalistes» qui parlent au nom des journalistes

ababsa.jpgLa commission «BTB» (Bensalah-Touati-Boughazi) a reçu hier les «représentants» des journalistes algériens. Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a été représenté par Kamel Amarni du Soir d’Algérie, Zakaria Chabane de la télévision et une journaliste du quotidien gouvernemental Anars. Le SNJ, qui est plus présent dans la presse privée, est représenté donc par deux journalistes du secteur public: Zakaria Chabane et la journaliste d’Enasr. Zakaria a assisté au congrès du SNJ en 1998 en tant que journaliste du quotidien El Alem Assiassi qui n’existe plus aujourd’hui.

Zakaria était militant de l’UGEL (une organisation proche du MSP) avant de rejoindre le RND à l’occasion de l’élection présidentielle d’avril 1999. Il a intégré la télévision algérienne grâce à l’ancien directeur général de l’ANEP, Abdelkader Khomri. Proche de l’ancien directeur général de l’ENTV, Hamraoui Habib Chawki (militant lui aussi du RND), Zakaria est parachuté directeur de la chaîne télé «A 3». Aujourd’hui, il est à la télévision..sans poste.

Kamel Amarni, journaliste au Soir d’Algérie, est secrétaire général par intérim du SNJ depuis la démission de Rabah Abdellah, il y a 5 ans. Le SNJ n’a jamais tenu de congrès depuis sa création en 1998. Son conseil national ne s’est jamais réunit depuis 2002 !

La FNJA affiliée à l’UGTA est paradoxalement représentée par deux journalistes de la presse privée. Il s’agit de Riad Hwili, journaliste au quotidien Sawt El Ahrar (organe central du FLN) et Fouzia Ababsa, journaliste au quotidien La Tribune. Un journaliste du quotidien gouvernemental El Djoumhouria, Nouredine Hadef était dans la délégation de la FNJA. Militant du FLN, Hadef a failli conduire la liste du parti de Belkhadem lors des élections législatives de 2007 dans la wilaya d’El Bayadh. El Mouhtarem

Commentaires

  1. Ali LOUYA dit :

    @El Mouhtarem,

    Dans les 2 « camps » que tu cites , chacun des 2 comprend au moins 2 personnes reconnaissables sur la photo pour émarger dans l’un des segments des services de sécurité ….

    Trouvez les intrus !!!!

    ATTENTION , Si El Mouharem ! La dénonciation publique des agents relevant des services de sécurité est passible d’EMPRISONNEMENT ! …..et plus , si non-affinité !!!!

  2. hacen dit :

    il faut rajouter que ce fameux Nourdinne Hadef n’exerce plus en tant que journaliste. Il n’est plus au quotidien El Djoumhouria.

  3. coucou dit :

    combien ca coute un journaliste au souke coucou le vampire es la

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER