Archive pour juin, 2011

Ouyahia a-t-il qualifié l’Algérie de grand cabaret ?

ouyahia270405.jpgAprès la publication par El Watan Week-end d’un article attribuant de graves propos au premier ministre Ahmed Ouyahia qui aurait dit, lors d’une émission télé, que « l’Algérie est devenue un grand cabaret national », des amis m’ont appelé pour savoir pourquoi je n’ai pas repris l’information dans mon blog.

J’ai tout de suite appelé des amis journalistes pour vérifier si Ahmed Ouyahia avait réellement tenu de tels propos; et après avoir revu l’émission sur le site de l’ENTV, je me rends compte que le Premier ministre- que je ne porte pas dans mon coeur- n’a jamais tenu de tels propos.

Ahmed Ouyahia a déclaré ceci: « Il y a beaucoup d’argent mal acquis en Algérie qui est dépensé comme dans un cabaret national, et je m’excuse du terme ». C’est juste pour expliquer pourquoi je n’ai pas repris l’information. El Mouhtarem 

Après une absence de plusieurs semaines, Said Sadi reparaîtra demain ?

Après une longue absence, le chef du RCD, Said Sadi a décidé enfin de réapparaître. Selon une source informée, le chef de file du RCD participera demain samedi à la marche qui sera organisée par
la CNCD de la place du 1er mai à la place des martyrs. El Mouhtarem

Photo souvenir: Hocine Aït-Ahmed et Arezki Kemkem (Llah irahmou)

aitahmed.jpg

مذكرة حسين أيت أحمد إلى الأمانة الوطنية

hocineaitahmed1.jpgالجزائر، 11 جوان 2011  

رفقائي الأعزاء 

بعد لقاءاتي مع أميننا الوطني الأول و رئيس  لجنة الأخلاقيات للحزب، أود أن أشاطركم أهم المواضيع التي تطرّقنا إليها خلال محادثاتنا. 

تشهد بلادنا استمرارا في  الأزمة، فالإصلاحات المقترحة من طرف رئيس الدولة هي منقوصة المصداقية وغير كفيلة بمجابهة التسونامي السياسي، الاقتصادي و الاجتماعي الناجم عن عقد  دموي كامل، تلاه عقد آخر من الافتراس و النهب الشرسين.    

إني أتساءل عن المهام الحقيقية الموكلة  لهذه الجنة. بصفة موضوعية، إنهم يريدون كسب الوقت و التمويه بصفة أكبر. كيف فضلوا هذا الظرف الزمني لإبرام قافلة من الصفقات التجارية والمصرفية مع الشركاء الأجانب في ضل ضبابية مطلقة؟ يُعتبر هذا الأمر تهديدا لأمن الوطن ولسيادة البلاد. ألا يستغلون الوضعين الوطني و الإقليمي لشرذمة و نهب البلاد ؟ بالتأكيد أن هذا البلد لا يستطيع التوقف عن  الحياة ولكن القرارات الاقتصادية والمالية التي ترهن  مستقبل أجيال  كاملة تتطلب مناقشة شفافة وجادة وإجماع الأمة. بالأمس، اتُخذت قرارات في عجلة و ضبابية تامة في حين أن هذا التعامل يُعتبر تلاعبا بمصير بلاد بأكمله. بالنسبة لنا ، هذه الفترة  قد انتهت.

(Lire la suite)

Le Syndicat National des Journalistes ( SNJ) ira chez Bensalah

snj.jpgRadio Kalima a appris, de source sûre, que le représentant du SNJ (Syndicat National des Journalistes) Kamel Amarni, journaliste au quotidien « Le Soir d’Algérie », a donné son accord pour participer aux consultations politiques sur les réformes menées par la commission Bensalah. Selon notre source, le SNJ sera reçu en début de semaine prochaine à la présidence de la République.

Tous ceux qui avaient des «doutes» sur ce syndicat qui n’a jamais dénoncé la moindre censure envers l’opposition et les médias indépendants, ni les violations répétées de la liberté d’expression dans notre pays, savent maintenant à quoi s’en tenir.
Un autre syndicat de journaliste, la FNJA (Fédération Nationale des Journalistes Algériens), relevant de l’UGTA, une coquille vide, est également invité et participera, bien entendu, aux consultations politiques. R.K

Sifaoui s’attaque à Bouteflika, mais se met à genoux devant le général Toufik !

presse.jpgDans un entretien accordé à El Watan Week-end, Mohamed Sifaoui a fait l’éloge du général major Mohamed Mediene dit Toufik.

 

S’agissant du général de corps d’armée Mohamed Mediène, je l’ai clairement, à tout le moins, désigné comme coresponsable de la situation politique actuelle. Où l’ai-je dédouané ? Dans les affaires de corruption. Et là, je dis les choses clairement en les assumant publiquement, si Mohamed Mediène est aussi propre qu’il a été décrit, y compris par plusieurs de ses détracteurs, il faut lui rendre hommage, car, dans ce climat de corruption quasi généralisé, il ferait partie, toujours selon les témoignages très crédibles que j’ai recueillis, des cadres les plus honnêtes de la nation.

(Lire la suite)

Le FFS réunira son conseil national les 1er et 2 juillet prochain

ffs26juillet2010.jpgLe Front des Forces Socialistes (FFS) réunira son conseil national en session ordinaire les 1er et 2 juillet prochain. La réunion qui se tiendra au siège national du parti à Alger sera consacrée à la situation politique du pays, les questions internationales et la vie du parti. El Mouhtarem  

La déclaration de Tabbou concernant la participation de Mehri aux consultations

A la question sur la position du FFS concernant la participation de Abdelhamid Mehri aux consultations politiques initiées par le pouvoir, le premier secrétaire du Front des forces socialistes (FFS), Karim Tabbou a expliqué, dans une conférence de presse qu’il a animée samedi dernier, au siège du parti à Alger, que «certes, nous avons des convergences avec Mehri, mais sur la manière de procéder, chaque partie à sa propre démarche», source Le Temps.

Karim Tabbou sur RFI

http://www.rfi.fr/emission/20110614-algeriela-societe-civile-peut-elle-peser

Madjid Benchikh: «Le pouvoir ne trouve pas en son sein un consensus pour changer le fonctionnement du système»

benchikh.jpgAncien doyen de la faculté d’Alger et ancien président de la section algérienne d’Amnesty International, le professeur Madjid Benchikh maîtrise le fonctionnement du système politique algérien. En tant que spécialiste, il livre ici son analyse d’un système qui a pris et prend encore en otage l’avenir de plusieurs générations. Les responsables militaires et civils, selon lui, ne sont pas prêts à enclencher un sérieux processus démocratique.
Les consultations sur les réformes politiques déjà entreprises, dit-il, ne visent qu’à faire des aménagements au sein du système. 

 

- Le pouvoir a entamé, depuis le 21 mai dernier, des consultations avec la classe politique nationale en vue d’entreprendre «des réformes politiques». Le processus concerne
la Constitution et les textes législatifs régissant la vie politique. Cette démarche permettra-t-elle de vraies réformes politiques qui déboucheront sur le changement du système de gouvernance tant souhaité en Algérie ?

Vous avez raison d’attirer l’attention sur la démarche adoptée par le chef de l’Etat pour engager des réformes parce que la préparation des conditions dans lesquelles on organise les changements dans un système politique sont révélatrices de la volonté et du sérieux du changement. En décidant d’engager des réformes sur les textes constitutionnels et législatifs, les dirigeants politiques et militaires, conduits par le chef de l’Etat, indiquent clairement les objectifs et les limites des réformes qu’ils peuvent engager. Il s’agit de faire quelques aménagements au sein du système politique pour répondre à la nouvelle situation créée par les manifestations populaires et la chute de plusieurs dictateurs dans la région.

 

(Lire la suite)

1...34567...10

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER