Assassinat d’un jeune à Azazga: Deux officiers et 4 soldats devant le juge

azazga11.jpgLes auteurs présumés de l’assassinat du jeune Dial Mustapha d’Azazga dans la wilaya de Tizi Ouzou, au nombre de 6, ont été présentés la matinée d’hier devant le juge d’instruction du tribunal militaire de Blida. Deux officiers, le commandant du détachement incriminé et son adjoint, ainsi que d’autres soldats sont poursuivis dans cette affaire qualifiée de bavure.

Pour rappel, le 23 juin dernier, Mustapha Dial, âgé de 42 ans, père de 4 enfants, a trouvé la mort suite aux tirs des soldats de l’ANP et un sexagénaire a été blessé par des militaires, non loin de l’hôpital d’Azazga, sur la RN12 desservant Yakourène. Source l’Expression. 

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    C’est comme ça qu’on tué des centaines de milliers sous allégation des groupes armés. avec une carte blanche des criminels majeurs on a pu exécuter lâchement des civiles qui n’ont rien avoir avec le terrorisme du GIA ou le terrorisme du pouvoir. Une déclaration d’un commandant de secteur après avoir fait un rassemblement en 1996= : si un de mes soldat est tué par le GIA je tuerais dix personnes d’entre vous. et il l’a fait mais c’était pas dix, seulement trois vieux.
    C’est comme ça que cette armée est faite pour défendre le peuple Algérien.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER