La journaliste Nadia Kerboua arrêtée à l’aéroport de Annaba puis libérée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

Nadia Kerboua, l’ex-correspondante à Montréal (Canada) du quotidien Le Matin, a été arrêtée, jeudi vers 14h, à l’aéroport international Rabah Bitat de Annaba par la police algérienne des frontières (PAF) alors qu’elle venait de débarquer du vol Paris-Annaba de la compagnie française Aigle Azur, apprend-on de sources policières.

Selon les premières informations, Mme Kerboua, qui avait quitté l’Algérie pour s’installer au Canada, ne savait pas qu’une action judiciaire avait été intentée à son encontre par Mohamed Benchicou, alors directeur de publication du quotidien Le Matin, suspendu définitivement en 2004. Selon toujours les mêmes sources, Mme Kerboua n’est pas la seule à être l’objet d’une action judiciaire; trois autres journalistes sont également concernés par cette mesure, dont le plaignant est toujours Mohamed Benchicou, l’ex-directeur de publication du Matin.

Après vérification de l’identité de la journaliste, les éléments de la PAF l’ont remise à la sûreté de daïra d’El Bouni, territorialement compétente, tel que prévu par la réglementation. Après son audition sur procès-verbal, Mme Kerboua a été libérée et a pu rentrer chez elle, à Constantine ; elle doit cependant comparaître devant le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, pour faire opposition.  El Watan

Commentaires

  1. Meziane dit :

    Le sulfureux Benchicou est accoutumé de ce genre de dégueulasseries, de coups bas, il roule pour l’aile dure, l’ile des faucons du Régime militaire, les Chevalliers de l’Apocalipse, les Maitres du DRS, la Gestapo locale. Le Syndicat du crime, la secte des Assassins, des sangunaires, corrompus et corrupteurs-
    manipulateurs !
    Le genre Benchicou a un nom, celui désigné par le célèbre Paul NIZAN .
    C’est un « chien de garde », le porte-flingue des Généraux sanguinaires qui l’
    instrumentalisent !
    Benchicou sait bien que son « ami » Said MEKBEL a été assassiné par le DRS, mais
    il n’a jamais soufflé un mot. C’est indigne et lache de sa part. Mais celui-ci ne connait ni « honneur, ni dignité ». Il roule pour le compte du Régime dictatorial, et pour son compte.

    Benchicou et autres « éradicateurs” ont
    tout trahi, et leurs “amis” et leurs
    revendications. Les seuls qu’ils ont épargné, ce sont leurs Maitres,l es Maitres de la SM-DRS qui les instrumentalisent….

    Qu’ont-il dit sur l’assassinat de Said Mekbel, Djaout, Boucebsi, Boukhabza et autres victimes des criminels de la dite police secrète d’Etat, la Gestapo locale

    Piste de lecture :Monika BORGMANN,
    Said Mekbel, une mort à la lettre,
    Téraèdre éditions
    140 pages – 15 euro
    ISBN 978-2-912868-47-3

    http://www.algeria-watch.org/pdf/pdf_fr/borgmann_entretien_mekbel.pdf

    Lire aussi Nazim MEKBEL, le fils du célèbre journaliste, Ingérieur et Physicien chevronné Said MEKBEL :
    http://ffs1963.unblog.fr/2011/03/13/exclusif-le-fils-de-mekbel-a-benchicou-je-te-refuse-un-droit-celui-de-citer-un-homme-said-mekbel/

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER