• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 3 août 2011

Archive pour le 3 août, 2011

Le procès de Hosni Moubarak reporté au 15 août.

moubarek.jpgL’ancien dictateur égyptien a comparu pour la première fois ce mercredi au cours d’une audience qui a duré près de quatre heures. Couché sur une civière, Hosni Moubarak, a plaidé non-coupable du meurtre de plus de 800 personnes pendant la révolte de janvier-février et de corruption. Son procès a été reporté au 15 août.

Premier dirigeant du Moyen-Orient à comparaître devant un juge depuis le début du « printemps arabe », l’ancien homme fort du pays était accompagné de ses deux fils, Alaa et Gamal, de l’ancien ministre de l’Intérieur et de six autres anciens hauts responsables. Depuis sa démission le 11 février 2011, c’est la première fois que cl’ex-raïs apparaissait en public. « Toutes ces accusations, je les nie complètement » a affirmé Moubarak, qui risque la peine de mort s’il est reconnu coupable.

 


Ali Ben Hadj réclame la dépouille de son fils Abdelhakar

ali.jpgAli Ben Hadj, ancien numéro deux du Front islamique de salut (FIS), a réclamé mercredi la dépouille de son fils Muawiya, dit Abdelkahar, qui aurait été tué le 25 juillet par les services de sécurité alors qu’il s’apprêtait avec deux de ses acolytes à commettre un attentat suicide à Alger. « Je ne crois pas aux communiqués, quelle que soit leur source, c’est pour cette raison que je me suis présenté au commissariat de la cité Bardrde de Kouba (son lieu de résidence sur les hauteurs est d’Alger), ils m’ont répondu (les policiers) que tout ce qu’ils savent de la mort de mon fils, ce sont les coupures de journaux », a-t-il déclaré au quotidien « Al Khabar ».

(Lire la suite)

Algérie: dispositif de sécurité exceptionnel durant le ramadan

armeealgerie.jpgUn dispositif de sécurité exceptionnel a été mis en place en Algérie pour le mois du ramadan, selon un document de la cellule de communication de la gendarmerie nationale publié mardi par le quotidien Liberté.

 

La gendarmerie nationale a récemment déployé de gros moyens -non précisés- à travers dans les 48 wilayas: groupes d’intervention de réserve, élites et gardes-frontières. Le dispositif devrait être maintenu jusqu’à la rentrée.

 

Les autorités entendent sécuriser les frontières terrestres, mosquées, marchés et lieux publics contre le banditisme, le terrorisme, la contrebande et les agressions, rapporte l’AFP. 

Douanes: le port d’Alger mal contrôlé

portalger092009.jpgSeulement 30% des conteneurs arrivés au port d’Alger sont soumis au contrôle par scanner, le plus grand port d’Algérie ne disposant que d’une unité datant de 2004 et qui est régulièrement en panne, a rapporté mercredi l’agence APS citant les douanes.

Selon la direction régionale des douanes d’Alger, le port d’Alger contrôle par scanner depuis plus d’un an une moyenne quotidienne de 150 à 220 conteneurs sur les 600 ou 700 traités par l’Entreprise portuaire d’Alger (Epal) et l’opérateur émirati DP World, gestionnaire depuis 2008 du terminal à conteneur de ce port. Ce taux n’a jamais dépassé les 30% par jour, a précisé cette source qui impute cette situation « au déficit assez manifeste dans les capacités de scanning ».

 

 

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER