El Mouhtarem un peu fatigué

afatigue.jpgLe blog est au ralenti. Beaucoup d’internautes m’ont envoyé des mails pour comprendre ce qui se passe… Tous me disent: « Tu n’écris plus comme avant » ou encore « le blog n’est pas actualisé »…

Il est vrai que le blog, malgré ses insuffisances, a gagné en crédibilité. Plus de 10.000 visiteurs par jour ce n’est pas beaucoup mais ce n’est pas rien non plus. J’essaie tant bien que mal de me mettre à la page. J’avoue mes ami(e)s que je suis un peu fatigué.

Entre mon travail, le blog, mes responsabilités politiques, les messages d’insultes que je reçois quotidiennement (LOL), ma présence sur facebook et twitter…ce n’est pas évident de faire tout ça dans un pays où on se bat presque contre tout. Sans oublier bien sûr la soif en ce mois de Ramadhan et la chaleur du mois d’août. A très bientôt mes ami(e)s. El Mouhtarem   

Commentaires

  1. amghar azzamni dit :

    El Mouhtarem fatigué!!! Wach rak tahqam assba3 abyadak ? Tu n’as jamais travaillé de ta vie! Allez, censures moi, c’est tout ce que tu sais faire!Un travail harassant pour te donner l’occasion de te reposer!!

  2. lebouche dit :

    bon courage, mais n’abondoner pas le blog s.v.p…

  3. Argaz dit :

    C’est par ce que il est appelle a d’autre fonction

  4. Argaz dit :

    Mais courage et patience mon ami

  5. azerzour dit :

    essaye de reprendre vite, on a soif de tes info. ces derniers temps c’est vrai on a remarqué un peu la sécheresse que j’espère elle laissera place à la pluie
    et à la fécondité qui a tout le temps caractérisé le blog. Bon courage camarade

  6. mehdi dit :

    Un jour Bob Marley est allait chanter dans un rassemblement pour la paix et en rentrant a la maison on lui a tiré dessus, deux jours plus tard, il est monté sur scène et a chanté et lorsque on lui a demandé pourquoi, il a répondu : ceux qui œuvrent a rendre ce monde pire ne prennent pas de congés, comment le pourrais-je ; El mouhtaram soyez notre Bob Marley.

  7. salah achili dit :

    un grand salue a vous camarade mais je vous assure quand vous écrivez tous le monde se soulage et dés que vous ralentissez on s’inquiètent de l’état de sente de notre parti.alors bon courage on vous donne la permission de reposer un peut encor une fois merci ch…..

  8. Rachidoo dit :

    La fatigue est naturelle, les insultes, ne doivent pas faire mal quand elles viennent du bas c’est généralement le cas dans ce pays de vautours.

  9. amghar azzamni dit :

    Ya wili ya wili !! J’ai la trouille ! Je vais bientôt être licencié de mon boulot et tomber dans le chômage.Je lance un appel de solidarité à mes amis pour me recueillir et m’aider à trouver un job et nourrir mes enfants!Merci chers camarades de me sauver du pétrin dans lequel je me suis mis!En effet, j’ai rencontré un dictateur qui m’en a fait voir des vertes et des pas mures! Oh mais détrompez-vous, ce dictateur n’est pas comme les autres . Il prend des décisions unilatérales,fermes et non révisables: il a décidé de mettre fin à mes jours , il me licencie du FFS manu militari s’entend!

  10. amghar azzamni dit :

    Pauvre Amghar Azzamni, tu te fais attaqué par un jeune plein de vigueur mais vide de scrupules!

  11. merigue dit :

    Laisse les gens participer plus activement à la vie du blog comme ça se faisait dans les premiers temps.Laisse passer toutes les publications et commentaires dans le but d’une réactivation des débats et afin de motiver les intervenants.Même s’il faut se démarquer,en tant qu’administrateur, quand l’opinion exprimée sort de la ligne éditoriale du blog.
    Salutations et remerciements.Reprends vite tes énergies.

  12. une dévouée dit :

    allah ma3ak courage!

  13. yanni dit :

    prend une petite pose l’ami ,mais surtout ne lache pas prise.tout de meme 10000 visiteurs par jours a ce blog ce n’es pas rien.bon courage.

  14. différence dit :

    Je ne vois aucun rapport entre 1.5 millions de nécessiteux et 1.5 millions de chahid? Ne mêlons pas tout aux martyrs. On a payé un lourd tribut pour dire à la France dégage mais refusons de dire dégage au pouvoir en place! J’ai du mal à croire que les algériens ont réellement combattu pour recouvrer leur indépendance, la thèse qui consiste à dire que l’indépendance à été offerte par DEGAULLE est plus que plausible! L’armée française la plus imposante du monde n’a pas fait peur et l’armée des généraux corrompus fait peur? Alors, il y aura jamais de printemps algérien ? Nous sommes des faux jetons, peur de tout même de nos propres ombres ! On s’est fait humiliés pendant 132 ans par les français, 500 ans par les turques, les arabes, les romains, les vandales, les phéniciens et maintenant et depuis 1962 par une poignée d’analphabètes généraux et vous voulez me faire croire qu’on est des ERGUEZ, des hommes, Rdjel ? Nous ? Des famelettes oui ! Nos femmes sont plus courageuses d’ailleurs ! Allez cachons nous de honte, castrons nous et vivons comme des eunuques, et bouclons là à jamais…. Nous n’arrivons pas à la cheville des tunisiens, libyens, syriens, égyptiens, yéménites… Allons-nous faire f……

    Tu veux savoir pourquoi nous mangeons dans les poubelles? regarde cette interview.
    http://www.youtube.com/watch?v=Ok_q7DxkG3A

  15. L'évangile selon El Mouhtarem dit :

    « Vous travaillez afin de marcher au rythme la terre et de l’âme de la terre.
    Car être oisif est devenir étranger aux saisons, et s’écarter de la procession de la vie, qui marche avec majesté et en une fière soumission vers l’infini.
    Quand vous travaillez, vous êtes une flûte dont le cœur transforme en musique le chuchotement des heures.
    Qui parmi vous voudrait être un roseau muet et silencieux, alors que le monde entier chante à l’unisson ?
    On vous a toujours dit que le travail est une malédiction et que le labeur est une malchance.
    Mais je vous le dis, quand vous travaillez, vous accomplissez une part du rêve le plus ancien de la terre, qui vous fut assignée lorsque ce rêve naquit.
    Et en vous gardant proche du travail, vous êtes dans le véritable amour de la vie.
    Et aimer la vie par le labeur est devenir intime avec le plus profond secret de la vie.
    Mais si dans votre souffrance, vous considérez la naissance comme une affliction, et le poids de la chair comme une malédiction inscrite sur votre front, alors je réponds que rien d’autre que la sueur de votre front peut laver ce qui y est inscrit.
    On vous a dit aussi que la vie est obscurité, et dans votre lassitude vous répétez ce que disent les las.
    Et je vous dis que la vie est en effet obscure sauf là où il y a élan,
    Et tout élan est aveugle sauf là où il y a la connaissance.
    Et toute connaissance est vaine sauf là où il y a le travail,
    Et tout travail est futile sauf là où il y a l’amour ;
    Et quand vous travaillez avec amour vous attachez votre être à votre être, et vous aux autres, et vous à Dieu.
    Et que veut dire travailler avec amour ?
    C’est tisser une étoffe avec un fil tiré de votre cœur, comme si votre bien-aimé devait porter cette étoffe.
    C’est bâtir une maison avec affection, comme si votre bien-aimé devait résider dans cette maison.
    C’est semer le grain avec tendresse, et récolter la moisson dans la joie, comme si votre bien-aimé devait en manger le fruit.
    C’est insuffler dans toutes les choses que vous fabriquez l’essence de votre esprit.
    Et savoir que tous les morts vénérables se tiennent près de vous et regardent.
    Je vous ai souvent entendu dire, comme si vous parliez dans votre sommeil, « Celui qui travaille le marbre, et dévoile dans la pierre la forme de son âme, est plus noble que celui qui laboure la terre.
    Et celui qui s’empare de l’arc-en-ciel pour l’étendre sur une toile à l’image d’un homme, vaut plus que celui qui fabrique des sandales pour nos pieds. »
    Mais je dis, non en mon sommeil, mais dans le plein éveil du milieu du jour, que le vent ne parle pas avec plus de tendresse au chêne géant qu’au moindre des brins de l’herbe ;
    Et que seul est grand celui qui, par son propre amour, métamorphose la voix du vent en un chant plus doux.
    Le travail est l’amour rendu visible.
    Et si vous ne pouvez travailler avec amour mais seulement avec dégoût, il vaut mieux quitter votre travail et vous asseoir à la porte du temple et recevoir l’aumône de ceux qui travaillent dans la joie.
    Car si vous faites le pain avec indifférence, vous faites un pain amer qui n’apaise qu’à moitié la faim de l’homme.
    Et si vous pressez le raisin de mauvaise grâce, votre rancune distille un poison dans le vin.
    Et si vous chantez comme les anges, mais n’aimez pas le chant, vous voilez aux oreilles de l’homme les voix du jour et les voix de la nuit » (Khalil Djibran).

    Cela dit, si t’es fatigué mon grand, je veux bien te remplacer quelques semaines… mais je risque de créer quelques rubriques et pages pratiques pas vraiment special ramadhan (comment transformer l’eau en vin ? les 10 astuces pour ne pas se faire crucifier quand on dit la vérité. Comment réussir à multiplier les pains sans taper dans la caisse ). Pas vraiment special ramadhan mais pratiques… Le seul problème c’est qu’à ton retour, le blog va sentir l’eau benite et la sacristie… ca risque de te fatiguer encore plus…
    Allez bon courage… fais comme moi : une chose à la fois, ne jamais se préoccuper de la fin d’une tâche, seulement de son commencement.

    Amicalement

    Blek le Roc

  16. El hadi dit :

    « Travaillons prenons de la peine c’est le fond qui manque le moins »

    L’indigence intellectuelle dans laquelle a été mis le pays depuis quelques décennies, a rompu le lien qui était trés fort dans les deux décennies post indépendance grâce à une école et une université qui jouaient pleinement leur rôle, l’actvisime intellectuel générait un activisme politique passionné et pacifique ce qui permettait des débats dans tous les lieux publiques; malheureusement la léthargie imposée par les imposteurs et les boulimiques de la panse a fait plongé le pays dans une misère intellectuelle sans précédent , faisant oublier au citoyen le sens du vrai bonheur partagé, faisant primé le matériel sur l’intellect, source de dynamisme de collégialité dans l’action génératrice de richesse et de vivre ensemble.

    La léthargie que je dénonce pourrait être fatale au pays que nous vénérons tous, et nous incite à poursuivre le combat des idées et le dialogue. A travers votre blogue nous avons pu, au moins essayé de discuter et comme disait l’autre  » de la discussion jaillit la lumière « , certes les dérives sont fréquentes mais ça fait parti de la règle du jeu et de la démocratie, alors reposez vous bien, prenez un peu de recule et reprenons vite le combat au sens noble du terme. Bon courage.

  17. UGG Boots 5469 Classic Cardy dit :

    I can’t believe how much I don’t know. Thank you give me more information on this topic you. I am really grateful and touched
    by:ugg australia

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER