• Accueil
  • > Monde
  • > Syrie: limogé hier, le ministre de la Défense retrouvé mort à son domicile

Syrie: limogé hier, le ministre de la Défense retrouvé mort à son domicile

alihabib.jpgLimogé hier par le président Bachar el-Assad, le ministre syrien de la Défense Ali Habib a été retrouvé mort à son domicile, rapporte mardi la télévision syrienne. Le général Daoud Rajha, 64 ans, occupant jusqu’alors le poste de chef d’Etat-major de l’armée, vient remplacer Ali Habib.
Bien que la télévision syrienne ait officiellement attribué la « mort naturelle » de l’ex-ministre à sa maladie (jamais déclarée auparavant) et qui a justifié son remplacement, des rumeurs persistent sur sa mort suspect quelques heures à peine après son limogeage. Selon plusieurs sources syriennes et arabes, Habib aurait tout simplement été liquidé par le régime.

Commentaires

  1. assaru dit :

    Un ministre de la défense qui change de camp ne se pardonne pas. Sitôt limogé sitôt exécuté. Il ne faut pas chercher qui a commis cet acte. C’est un peu ce qui se passe chez nous. Depuis combien de mois, le pouvoir algérien s’est muré dans un silence le plus total. Pas un mot sur le génocide! Pas un mot sur les chars dirigés vers les populations et vers Israël lors des différents conflits, notamment les derniers bombardements de Ghaza et bien d’autres conflits. La même attitude du pouvoir algérien envers le régime Kaddafou,envers celui du Yémen … La rentrée sociale, dans notre pays, est dans quelques semaines.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER