• Accueil
  • > Algérie Révolte
  • > Pour dénoncer la Hogra en Algérie: Sit-in le 20 août devant le Consulat d’Algérie à 12H à Paris

Pour dénoncer la Hogra en Algérie: Sit-in le 20 août devant le Consulat d’Algérie à 12H à Paris

boisdespins.jpgCommuniqué du Comité Liberté et JusticeHALTE A LA HOGRA
Rassemblement le samedi 20 août 2011 devant le Consulat d’Algérie à 12H.

Pendant que des citoyens algériens bravent courageusement l’impunité et la corruption du système en place en disant non au projet d’un parking devant remplacer le bois des pins de Hydra..

Alors que les inculpations à motifs politiques se multiplient contre le maire de Zéralda, Mouhib Katir, poursuivit et emprisonné pour avoir dit non au principe de la corruption.

Alors que le gouvernement joue avec l’histoire et la mémoire collective, bafoue le respect dû aux morts ( Allah yahamouhoum), menace en toute immunité des femmes, des hommes, le Collectif des Familles de Disparus résiste aux menaces et à la corruption en exigeant la vérité sur leur disparus : fils, père, frère, oncle.

Alors que les pétrodollars servent à acheter la paix sociale et permettent aux généraux de mener une vie luxueuse, le Collectif des chômeurs fait face à une répression permanente en essayant de faire valoir ses droits imprescriptibles à la dignité.

 

Alors que dans chaque journal algérien un censeur à la solde du régime veille, une chaîne de télévision, Al Asr, a été censuré dès sa première émission pour l’empêcher de donner la parole aux Algériens, trop longtemps confisquée.

Les citoyens algériens ont le droit de vivre en sécurité, dans un Etat de droit et de justice, et non dans une Algérie qui est à la solde et la merci de corrompus qui vendent leur pays à l’étranger, utilisant la violence et la corruption pour conserver le droit de s’enrichir au dépend de la dignité du peuple algérien.

Alors que la répression sous toute ses formes, violence, arrestations arbitraires, mensonges, manipulation, sont le quotidien de la majorité des algériens… il est temps de dire HALTE à la Hogra, et se mobiliser pour mettre fin au danger que cour tout algérien qui se bat pour la dignité et pour faire évoluer sa société vers un avenir digne.

Nous, Comité liberté et justice, réunis pour une lutte commune, dénonçons: l’ injustice, l’impunité, le mépris, la censure, la violence, la répression dont est victime le peuple Algérien depuis son indépendance. Nous appelons à un rassemblement le samedi 20 août 2011 devant le Consulat d’Algérie à 12H
Nous demandons :- Etat de droit et de Justice- Fin de l’arbitraire- Fin de la censure- Une démocratie réelle- Dissolution de la police politique.

Commentaires

  1. abdellah dit :

    excellente initiative!!!bravo!!!tous ensemble soyons solidaire

  2. plusrien dit :

    LA HOGRA est génétique, endémique aux arabes. Même les membres des consulats pratiquent la hogra. Chaque algérien qui balaie pour une raison ou une autre devant la porte de son voisin pratique la hogra.
    L’islam c’est de la hogra à l’état pur. Raison de plus pour pratiquer plus encore le hogra. Les exemples les plus flagrants sont celui du statut de la femme, des fillettes de 12 ans que l’on épouse, des lois islamiques relatives à l’héritage, de l’interdiction d’adopter, Le dhimi qui est de la hogra puissance 10.
    Bref…..

  3. benjamin dit :

    on a pas le choix il faut une revolution de cette jeunesse qui veule vraiment une vrai democratie meme c’est en a passer une dizaines d’anneés de sans il faut quand assume comme nos frere liyben et tunisien et egyptien et syrien bientot en algerie haba men haba wa kariha men kariha la democratie elle vient avec du sans jamais elle vient avec les papiers comme il fond en ce moment monsieur bensalah et leur compagnie

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER