Algérie: Plus de 100 haraga cet été

haragaorant2.jpgSelon le Jour,  20 jeunes haragas, dont une fille, ont réussi à rejoindre les côtes italiennes cet été. Les candidats ont traversé la mer à bord d’une embarcation légère munie d’un puissant moteur. Le point de départ est la plage «le Caroube» et l’arrivée c’est l’Italie. En ce qui concerne les frais de l’aventure, les haragas ont versé au passeur la somme de 100 000 Da avant de prendre place dans l’embarcation. Ce n’est qu’un exemple, car le phénomène ne concerne pas seulement Annaba.

Autre exemple, «l’immigration clandestine occupe la première place dans lebilan du 1er trimestre 2011 des gendarmes de la capitale». De cette déclaration faite par le colonel Mustapha Taïbi, commandant du groupement de
la Gendarmerie nationale, pour la wilaya d’Alger le 1er bilan du groupement d‘Alger indique que 39 affaires d‘immigration clandestine et de séjour illégal ont été traitées par les gendarmes de la capitale.

A l‘issue de ces affaires, pas moins de 68 individus ont été arrêtés. Durant cet été plusieurs haragas ont été interceptés par les garde-côtes algériens, la dernière aventure en date remonte  à la nuit de mardi à mercredi dernier, au large de Annaba où l’opération des clandestins est intervenue quarante-huit heures seulement après que 23 autres candidats à l’immigration clandestine sont tombés dans les mailles du filet de ces mêmes éléments de
la Marine nationale.

La nuit du 13 août, ce sont également 48 individus qui ont traversé le large atteignant  les rives italiennes. A Oran, pas moins de 21 haragas ont été interceptés, la même nuit,  à bord de deux embarcations  à l’est d’Oran, au large de la plage de Kristel. En tout, ce sont approximativement, faute de bilan, plus d’une centaine à avoir tenté l’aventure de la harga durant ces derniers jours, sans se soucier des risques et des dangers ni du coût de ce «périple non assuré». Le Jour

 

Commentaires

  1. hamane dit :

    bonjour Madame.Monsieur,

    je suis votre nom Hamane.mon frer son fils hamane karim d’oran refugie harraga là bas l’espagne

  2. sabrina42 dit :

    On arrete pas le progrès, on traite les français de Koufar et on y court à la nage… Une fois sur place, on court après les hommes et les femmes pour se marier et pour avoir une carte de résidence…
    Se prostituer pour une carte de résidence, le créneau des algériens fénéants et laches pour nous entuber…
    ils n’ont pas honte comme mon escroc de mari qui a donné son Q pour avoir sa carte de résidence alors qu’il avait une Pute qui attendait bien au chaud, les jambes bien écarter sa carte de résidence.
    Prostitution des algériens et algériennes qui salissent leur pays en France…
    une honte

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER