• Accueil
  • > Monde
  • > LIBYE. Un fils de Kadhafi capturé, un autre se rend

LIBYE. Un fils de Kadhafi capturé, un autre se rend

saifalislamkadhafiphotoafp.jpgLe procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a confirmé dans la nuit de dimanche à lundi, l’information des rebelles selon laquelle le fils de Kadhafi, Seïf el-Islam a été arrêté. Ce dernier fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la CPI pour crimes contre l’humanité commis en Libye

Un peu plus tôt, le président du Conseil national de transition (CNT) libyen Moustapha Abdeljalil a indiqué disposer « d’informations sûres que Seif al-Islam a été arrêté ». « Il est dans un lieu sûr sous garde renforcée en attendant qu’il soit déféré à la justice », a-t-il indiqué dans une interview à Benghazi. Un autre fils du dirigeant libyen, Mohamed Kadhafi, s’est rendu aux rebelles, a déclaré à Reuters Adel Dabbechi, coordinateur du CNT.

Commentaires

  1. Jalal dit :

    Finalement El Kadafi c’est le roi des rois des c….et des cocus d’Afrique.
    L’Occident, ayant bien analysé la psychologie de cet illuminé de mythomane, l’a cyniquement encouragé à se surarmer, lui a réalisé tous ses caprices surtout lors de ses visites officielles, pour lui soutirer ses richesses en hydrocarbure, et puis finalement l’a attaqueé parce qu’il a utilisé ses armes pour mater le soulèvement de son peuple
    La question de surarment des pays du tiers Monde dont l’Algérie se pose, puisque les pays occidentaux ne permettront jamais à un pays du tiers monde de mener et gagner une guerre qui n’arrange pas, ou contre leurs intérêts. De même depuis les cas libyen et syrien ils sanctionneront tout pays qui utilise les armes pour mater des révolutions internes.
    J’espère que l’Algérie a bien compris la leçon.. sinon nous serons comme Khadafi le roi des rois……

  2. Anonyme dit :

    Fin de mission pour un tyran. Gaddafi est fini, car la mission confiée est terminée. Le Soudan est divisé en deux Etats, résultat de son soutien aux sudistes. ElBachir a accepté la division après avoir tué son peuple au nom de la charia. Le mandat d’arrêt international contre lui n’est plus d’actualité, car il a accepté la division de son pays et de rester au pouvoir en sacrifiant l’intégrité de son pays et des millions de Soudanais. Les Algériens doivent rester vigilants et demander au nouveau pouvoir lybien de divulguer la liste de tous les terroristes formés par Gaddafi dans la caserne de la légion arabo-musulmane à Tripoli. Après Saddam Hussein, Ben Ali, Moubarek, Gaddafi, à qui le tour? Salah du Yemen. Le pouvoir algérien qui a soutenu Gaddafi est à nu. Benbella et Bouteflika ont perdu encore un allié, car ils ont parié sur un homme fini, car la mission est finie. Pauvre Algérie qui reste l’ôtage des intérêts privés du clan au pouvoir. De nouvelles perspectives pour l’alternative à ce pouvoir des cancres.

  3. mort-fine dit :

    je veux seulement dire quelque chose sur ces tetes d’oeufs qui prennent en otage des peuple pour etre leur chikour et prendre leur richesses , rien a dire sur 42 ans de tchoukir et d’el hagra de cet homme et sa famille , a voir ses fils ( et sa fille aussi )sur tout ce seif el islam (voila ou on met l’islam )avec sa suffisance infantile , son language de débile de fils a papa a qui rien ne peut arriver, qui veut etre footbaleur professionnel bla rabi oui bla rabi (astaghfiroullah ) ce n’est pas un blasphème que je fais mais c’est comme ca qu’ils se prennent (on a des exemples chez nous en algerie ) et l’autre la qui se mets a se ridiculiser en suisse YAkha la t’bahdila , prendre en otage sa servante en complicité avec sa femme sinon attention la suisse on retire l’argent , ils sont des chikour sur leur peuple et il veulent etre des chikour sur d’autres pays TOZ je leur dirais et je suis tres content de la fin du regime kadafi , BéZAF toujours lui avec sa tele verte chah fihoum kelke soit la suite qui surviendra en Libye

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER