Libye: l’Algérie devra « répondre »

ahmed.jpgSource AFP

Alger devra « répondre » de son attitude à l’égard de la rébellion libyenne, a affirmé ce dimanche le porte-parole militaire des insurgés lors d’une conférence de presse à Benghazi, bastion rebelle dans l’Est libyen.

« Nous avons prouvé au monde que nous méritions d’être reconnus et les pays puissants l’ont fait, les autres, nous n’attendons pas leur reconnaissance. Un jour viendra où ils devront répondre de leur attitude vis-à-vis des révolutionnaires libyens », a déclaré le colonel Ahmed Omar Bani, en faisant notamment allusion à l’Algérie. L’Algérie, qui partage une longue frontière avec la Libye, n’a pas reconnu le Conseil national de transition libyen (CNT), organe politique de la rébellion, et n’a jamais demandé officiellement le départ de Mouammar Kadhafi. Alger a néanmoins gelé les avoirs de la famille Kadhafi et de ses proches, conformément aux recommandations de l’ONU.

« Nous faisons une distinction entre le grand peuple algérien et le gouvernement algérien », a néanmoins affirmé le colonel Bani. « Les Algériens nous ont reconnu comme combattants de la liberté et libérateurs de notre pays ».

« Les Algériens savent qu’il y a des tombes de Libyens en Algérie, tombés aux côtés des Algériens lors de leurs combats pour l’indépendance », a-t-il encore souligné.

Commentaire: Le pouvoir algérien ne reconnait même pas son propre peuple. El Mouhtarem

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER